Très chers lecteurs et voyageurs, à l’occasion de mon prochain voyage direction la Nouvelle-Zélande, j’ai décidé de partager avec vous l’organisation d’un trek considéré comme étant l’un des plus beaux au monde ! Ayant mis moi-même un temps considérable à tour organiser, j’espère vous donner l’envie de vous y rendre !

Pour les fans du Seigneur des Anneaux, sachez que ce trek est l’occasion de parcourir la Terre du Milieu sans craindre l’invasion des Orcs ! C’est en effet au coeur de ces paysages que le réalisateur Peter Jackson a tourné les trois premiers volets de la Saga ! Et comme disait l’oncle Bilbon, « il est fort dangereux de sortir de chez soi, Frodon. On prend la route et si on ne regarde pas où l’on met les pieds, on ne sait pas jusqu’où cela peut nous mener ».

Le trek du Tongariro

Voyage au cœur du Tongariro

« Ce trek justifie à lui seul un voyage en Nouvelle-Zélande. »

C’est parti pour un voyage en votre compagnie au travers des plus beaux paysages néo-zélandais ! Nous allons donc nous rendre, ensemble, au cœur de l’île du Nord, dans le Tongariro. Ce parc national est classé à l’UNESCO, à la fois pour la qualité visuelle de ses paysages qui sont littéralement à couper le souffle, mais aussi pour son patrimoine culturel et spirituel.

« Le circuit traverse un désert alpin, serpente entre des volcans, descend dans un cratère, contourne des lacs émeraudes, longe des sources brûlantes et s’achève dans une forêt vierge. »

tonga1a

S’organiser pour une journée

Ce trek n’est pas de tout repos car, contrairement à certains, celui-ci se fait librement, sans guide. Et explorer un terrain volcanique n’est pas une mince affaire pour celui qui ne serait pas préparé ! La distance totale du trek est de 19,4 kilomètres, ce qui est quand même une assez grande distance à réaliser en une seule journée. En moyenne, il faut compter 7 heures pour en venir à bout. Pour la petite anecdote, j’ai mis 8 heures à faire un trek de 7 kilomètres… Mais je ne perds pas espoir ! Vous l’aurez compris, il faut donc un minimum de préparation physique. Ne vous chargez pas trop, prenez l’essentiel vital et ménagez vos efforts, n’oubliez pas que vous êtes en altitude !

tonga6a

Se rendre au Tongariro

Le lever à l’aube est indispensable pour une telle journée de trekking ! Le Tongarigo Crossing est un trek jugé facile avec peu de montées raides, si ce n’est la première pour accéder au trek. Un point important à préciser, l’entrée de parc est gratuite !

Il existe des navettes privées de 25 personnes pour accéder au site et qui vous déposeront juste au départ du trek pour vous récupérer de l’autre côté du parc, 8 heures plus tard. Seul petit bémol, à l’arrivée, vous n’êtes pas seuls… Des trentaines d’autres personnes arrivent au départ en même temps que vous, ce qui signifie que le début du trek se fera en groupe : au secours ! Et oui, le but d’un trek étant essentiellement de se retrouver en communion avec la nature et non pas avec d’autres personnes, cela peut sembler à première vue assez déconcertant… Mais ne vous minez pas ! Personne n’ira à la même vitesse que vous et le parc est IMMENSE, la vue sera donc dans tous les cas au rendez-vous!

tonga5a

On lit beaucoup de choses sur Internet et même si cela peu sembler déroutant de se retrouver plongé au cœur de la nature avec d’autres personnes, il faut voir le bon côté des choses : vous n’êtes pas seuls à vouloir découvrir le monde ! J’ai vu combien les gens étaient déçus d’être mêlés à des « touristes », mais ces gens sont comme nous ! Ils désirent explorer et voir le monde, ne les blâmons pas d’avoir les mêmes envies que nous. Dites vous aussi que tout dépend de la saison à laquelle vous entreprenez de faire ce trek, certaines périodes sont beaucoup plus creuses que d’autres !

Les étapes du trek

La première étape est celle de Soda Springs et est aménagée, facilitant ainsi le déplacement. Suite à cette étape, j’ai l’honneur de vous annoncer que vous vous trouvez désormais au pays du Mordor ! Une pause est alors de rigueur, histoire de reprendre des forces car la suite du trek s’annonce plus difficile.

adventures-tongariro-crossing-1a

Soda Springs marque alors le début de l’ascension vers le cratère. C’est la phase la plus fatigante du trek puisqu’elle consiste à grimper en direction du volcan Ngauruhoe (le nom est plus complexe à écrire que l’article lui-même). L’ascension porte le nom des « marches du diable », mais comme elle se situe dans le Mordor, on estime que c’est légitime… Allez, petite pause et on reprend la route ! Cette étape est censée durer 1h30 (en ce qui me concerne, je vais me laisser une marge de 30 minutes…).

Prochaine étape, celle du cratère sud au cratère rouge ! Le temps de trajet est estimé à 1 heure. Suite à cette étape, je pense qu’il est de rigueur que l’on se félicite tous car OUI, nous l’avons fait ! Nous avons atteint le point culminant du Tongariro Crossing et sommes donc actuellement à 1886 mètres d’altitude ! Je vous rappelle que si vous êtes un inconditionnel fan du Seigneur des Anneaux, il ne sera pas difficile pour vous de reconnaître chacun des paysages ! Je suis toute excitée rien que d’y penser !

tonga4a

Voilà, nous sommes donc arrivés à la moitié du parcours et face à nous s’étendent de merveilleux lacs à l’eau turquoise, qui rappellent d’ailleurs quelque peu les paysages du Chili ou encore ceux du Pérou ! Une fois arrivés au cratère rouge, il vous faudra compter 30 minutes pour accéder aux lacs turquoises.

Allez, on repart pour 1h30 de marche, direction cette fois-ci Ketetahi Hut ! La traversée se fait au milieu de paysages désertiques et lunaires. Tout le reste du trajet se fera alors en descente (et là, vous avez le droit de sauter de joie).

Et voilà, une fois à Ketetahi Hut, il vous reste enfin à rejoindre le parking (ça vend un peu moins de rêve, d’un coup). Là encore, comptez environ 1h30. On traverse alors la forêt vierge, de quoi respirer et retrouver un peu de fraîcheur !

Les amis, je pense que l’on peut tous s’applaudir pour avoir parcouru ces 19 kilomètres ! Maintenant, il ne reste plus qu’à le faire vraiment et là, c’est une autre histoire !

tonga3a

Cet article est essentiellement basé sur le partage car, contrairement aux autres articles que j’ai pu rédiger pour vous, je ne me suis jamais rendue en Nouvelle-Zélande et je n’ai donc jamais fait ce trek. Au travers de cet article, je partage simplement avec vous les prémices de ma préparation ! Je suis donc très désireuse de connaître votre expérience pour qu’à votre tour, vous puissiez me conseiller ! Rappelez-vous qu’un voyageur ne se mesure pas au nombre de ses voyages et qu’il n’y a pas de voyageur plus expérimenté qu’un autre !

Que ceux qui ont déjà fait ce trek ou comptent le faire prochainement lèvent le doigt, tous les conseils sont bons à prendre ! Et puis, si vous êtes partants et comptez faire ce trek dans les mois qui viennent, on pourrait très bien s’y rejoindre ! 😀

QUELQUES PRECISIONS DONNEES PAR QUENTIN DE SHOESYOURPATH

On peut aussi mentionner les deux options de parcours. Le sommet du Tongariro, 6km, piste balisée, même niveau que le trek de base, pour lequel il faut compter 1h30-2h aller/retour. Et le sommet du Ngauruhoe, non balisé via un pierrier, niveau difficile, sur lequel on doit compter 3h aller/retour. Il est recommandé de ne pas s’engager ni sur l’un ni sur l’autre si l’on arrive a la bifurcation après midi. Enneigé, avec le sommet du Tongariro, ca nous a pris 7h50. La seconde fois, on a fait demi tour après le sommet du Ngauruhoe. Le chemin n’étant pas une boucle, l’une des solutions pour ceux qui on un véhicule est d’y aller avec d’autres voyageurs a deux voitures donc. Ca évite de payer la navette qu’il faut réserver a l’avance et qui n’attends pas! Une option pour ceux qui n’ont qu’une voiture et qui ne veulent pas payer consiste a marcher depuis le parking de Mangatepopo Road sur la SH47 jusqu’aux Emerald Lakes et faire demi tour. Sinon, après le cratere rouge et avant les Emerald Lakes, il y a un second pierrier pas évident à grimper puis une descente par un autre pierrier très casse gueule. Et, avant Blue Lake, il y a un second cratère a traverser. Niveau météo, il ne faut se méfier, il peut faire froid en haut même en été. Les montagnes sont souvent dans les nuages. Sinon, il faut compter environ 1h30 de route depuis Taupo. Il y a quelques spots de DOC campsites gratuits autour.

N’hésitez pas à découvrir d’autres destinations et trek sur le blog !

Pouvez-vous voter pour ce post?