Quand on pense à la Nouvelle Zélande et aux volcans, la première image qui vient à l’esprit c’est le volcan utilisé pour le tournage du Seigneur des Anneaux : le volcan de Mordor aka le Mount Tongariro.
Par contre, quand on pense à Auckland, la première chose qui vient à l’esprit (ou après quelques recherches sur votre navigateur favori) c’est que c’est une ville d’1,5 millions d’habitants entre Mer de Tasman et Océan Pacifique. On a du mal à se dire, vu l’espace restreint entre toute cette eau et le niveau de population, qu’il y ait encore de la place pour des volcans. C’est bien pour ca que ce blog voyage va vous en parler.

Et pourtant, la Nouvelle Zélande étant située sur la ceinture de feu du Pacifique, c’est compréhensible. C’est juste qu’on a pas l’habitude de voir des cratères en plein milieu d’un centre urbain aussi important qu’Auckland (le plus grand de Nouvelle Zélande à vrai dire). En tout, le champ volcanique d’Auckland est composé de 48 volcans, et je vais vous proposer un petit tour de 4 d’entre eux.

UN PETIT PEU D’HISTOIRE ET DE GEOLOGIE

Les premiers volcans sont sortis de terre il y a de ça quasiment 30,000 ans et le dernier d’entre eux qui se trouve sur l’ile de Rangitoto à quelques miles nautiques du centre ville explosa il y a environ 600ans. Lorsque les premiers Maoris investirent la Nouvelle Zélande en 1,200 après Jésus Christ, la majorité de ces volcans étaient déjà en sommeil offrant sur leurs flancs des terres fertiles et un point de vue défensif très important sur les alentours.

LES VOLCANS : DES PARCS POUR LES CITADINS, UN LIEU DE VILLEGIATURE POUR LES MOUTONS

vue sur les waikatere ranges au Nord depuis one tree hill

Dans notre monde moderne, les volcans d’Auckland se sont transformés en espaces protégés et enclavés par des grilles pour éviter que les troupeaux de vaches et de moutons qui y vagabondent ne s’échappent. Ce sont des parcs ouverts à tous qui offrent des possibilités de pic-nic assez sympathiques. Dès que le soleil pointe son nez le week end, les habitants d’Auckland prennent barbecue, plaid et glacières pour y passer un moment en famille.

Le sommet de chacun de ces volcans offre une vue plongeante sur le Central Business District, le cœur financier d’Auckland (CBD), et sur son emblème, la Sky Tower (la plus haute tour de l’Hémisphère Sud rien que ça). Si vous portez votre regard un peu plus loin, au delà du CBD vous apercevrez l’Ile de Rangitoto, toute la baie d’Auckland ainsi que la baie de Manukau (à l’opposé).

Bref, on tourne autour d’Auckland en hauteur, la vue y est magnifique à chaque fois. Ce qui est impressionant c’est que de là haut, tout paraît proche tant l’air est pur: des iles au large d’Auckland aux contreforts de la Péninsule de Coromandel (à 1h au sud d’Auckland) la vue s’offre à 360 degrés.

Le problème majeur avec les volcans d’Auckland c’est que quand on arrive au sommet de l’un d’entre eux, on voit les autres et du coup on a envie de tous les faire…

LE TOUR D’AUCKLAND EN QUATRE VOLCANS

 Mangere Mountain

les cratères de Mangere Mountain

Vu sa position, environ 15km au sud du centre ville, et ses parois abruptes, Mangere Mountain est un volcan bien moins fréquenté que les autres. Il offre une vue imprenable sur la baie de Manukau (celle qui permet d’accéder à Auckland par la Mer de Tasman), one Tree Hill et sur la presqu’ile de Puketutu. Si vous aimez les avions vous allez être servis, car étant à 5km de l’aéroport vous allez pouvoir être témoin du ballet incessant des décollages et des atterrissages.

Un sentier pédestre vous permet de faire le tour complet du sommet du cône où vous allez pouvoir voir très clairement les différents cratères créés par les explosions successives du volcan.

One Tree Hill

One Tree Hill obélisqueA quelques encablures au Nord, je vous invite à passer du temps dans Cornwall Parc qui entoure One Tree Hill, un immense terrain de jeu pour les joggeurs, les joueurs de foot du dimanche, les enfants, les poules, les moutons et les vaches. La montée au sommet du volcan est très raide mais ça vaut vraiment le détour car à 182m de hauteur on voit toujours mieux. Le volcan One Tree Hill doit son nom au fait que lorsque les colons anglais ont posé le pied à Auckland, un arbre se trouvait à son sommet, ce dernier a été coupé par un colon en 1852. Si John Logan Campbell l’un des pères fondateurs tenta longuement de replanter des variétés locales d’arbre sur le sommet du volcan. Au final, seuls 2 pins résistèrent… jusqu’en 1960 ou l’un d’entre eux fut abattu pour terminer en petit bois et le dernier fut abattu en 2000 après des actes de vandalismes. Il ne reste plus au sommet que l’obélisque/tombe commandité par Sir Campbell sur lequel trône la statue d’un guerrier Maori.

Mont Eden

Mont Eden est le volcan le plus proche du centre ville et aussi le point naturel le plus haut de la ville. A son sommet, vous êtes à 196m au dessus du niveau de la mer. La vue sur le CBD et sur la Sky Tower y est vraiment sympathique. Le seul point négatif c’est le monde. Le Mont Eden, du fait de sa proximité avec des quartiers résidentiels c’est LA promenade du dimanche et/ou the place to be lorsqu’on se marie. Mis à part ce petit bémol c’est un endroit très sympa.

Mont Wellington

Enfin, le Mont Wellington se trouve un peu plus à l’Est. A 135m de haut, vous aurez une très belle vue sur l’Ile de Rangitoto, celle de Waiheke et s’il fait vraiment beau et clair vous pourrez même entrapercevoir l’Ile de la Great Barrier. Pour un pic nic, une promenade ou un petit somme, c’est un endroit bien agréable.

Les volcans à Auckland c’est comme avoir un peu d’Auvergne en plein milieu d’une ville comme Lyon mais avec beaucoup moins de pollutions. C’est un très chouette havre de verdure au cœur duquel on peut arriver à oublier le bruit de la grande ville le temps d’une après midi. Ca vous dirait lors d’un tour du monde ?

Pouvez-vous voter pour ce post?