En tête de la liste de choses à faire pour tous les voyageurs au Pérou: Le Machu Picchu, une des nouvelles Merveilles du Monde.

SALKANTAY TREK

Le Salkantay Trek combine la beauté culturelle et naturelle du paysage autour de Machu Picchu. Le clou de la visite et la différence des autres options est le passage du Salkantay tout enneigé avec une hauteur de 6264m. Il est considéré comme la montagne la plus représentative de la province de Vilcabamba. De là, on passe à travers la forêt et la jungle afin de continuer vers Aguas Calientes.

Ce trek est considéré comme le plus sophistiqué, et surtout, moins encombré de touristes que l’Inka-Trail ou le Jungle Trail. Après une longue reflexion, j’ai fait le choix de l’authentique pour me rendre à cette destination magique, et j’ai choisi de faire ce trek en 5 jours et 4 nuits avec l’agence X-Trem Tourbulencia. Je vous emmène donc à la découverte de ce trek qui vaut le détour !

Mais, avant de partir ensemble à la découverte du Machu Picchu, j’aimerais revenir sur les options pour visiter les célèbres terres de l’empire Inca. Dans mes recherches, les quelques options suivantes ont donc aussi été examinées :

En prenant un bus tôt le matin en partant de votre hôtel à Cusco, vous serez emmené à la gare de Ollantaytambo. De là, vous pourrez prendre le train pour Aguas Calientes, puis de nouveau continuer en bus à l’entrée du fameux Machu Picchu. S’ensuit alors une tournée des célèbres ruines incas, après quoi il va falloir faire le même chemin en sens inverse. Pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps, mais qui ne veulent tout de même pas passer à côté du Machu Picchu, c’est certainement une bonne alternative. Pour moi, cette façon de visiter, cependant, ne m’a pas intéressé. J’ai eu plus de temps et je voulais faire l’expérience de quelque chose d’unique afin de mériter ce fameux Machu.
Le Chemin de l’Inca, l’un des plus célèbres sentiers de randonnée au monde correspondait déjà plus à mes attentes. En général, la randonnée dure 4 jours et 3 nuits. Vous marchez beaucoup au long de paysages à couper le souffle, vous passez un col à 4200 mètres, vous avez aussi une belle expérience de la jungle et vous pourrez camper au milieu de ces magnifiques paysages
Ce Trek est l’alternative un peu moins aventureuse pour se rendre au Machu Picchu. Il est moins axé sur la randonnée / trekking et met plus l’accent sur une combinaison de rafting, tyrolienne, VTT, marche. Cela intéressera surtout les jeunes voyageurs au Pérou. Le trop peu de randonnée offert m’a finalement fait décider un autre choix …

PREMIERE JOURNEE DU SALKANTAY TREK : DE CUSCO A SORAYPAMPA

salkantay salkantay treksalkantay

On ne va pas se mentir, un réveil à 5h30, ca pique toujours un peu… Surtout quand on sait qu’une journée entière de marche nous attend. Notre guide est donc venu nous chercher avec un grand sourire et nous accompagne à la voiture qui est située devant notre hôtel à Cusco. On découvre donc nos coéquipiers de voyage : Deux canadiennes (et même, deux québécoises! Plutôt cool de pouvoir parler du quebec après mon experience « Vivre à Montreal« ) et une américaine vont nous accompagner dans ce périple. Nous serons donc 6 au total, ce qui est totalement acceptable, quand on se compare avec les autres groupes qui sont parfois jusqu’à une vingtaine de touristes pour un seul guide … Mais notre agence s’engage à ne jamais dépasser le seuil de 8 personnes pour respecter le personnel qui nous accompagner mais aussi les animaux. Car, oui, des ânes et chevaux portent le matériel ainsi que nos sacs pendant le trek pérou ! Cela fait plaisir, quand on marche 6 heures ou plus en une même journée. Après environ 3 heures de route, nous sommes donc arrivés à Marcoccasa, qui se situe tout de même à 3400 mètres d’attitude.

L’occasion pour moi de vous donner un petit conseil : Arrivez si possible deux journées avant à Cusco afin de vous acclimater à l’altitude avant de partir en trek.

Arrivés sur place, nous avons donc rencontré le « Horseman » ainsi que les deux cuisiniers qui vont nous accompagner pour le long du séjour. Après avoir donné notre matériel, nous sommes donc parti à un rythme modéré sur le chemin de notre long voyage de 5 jours. Le spectacle était déjà présent, avec une vue sur de nombreux paysages époustouflants comme la montagne  Humantay, qui culmine à plus de 5200 mètres !

Trois heures de marche plus tard, nous avons réalisé un premier vrai arrêt pour pouvoir manger un excellent repas, les cuisiniers étant déjà arrivés avant nous (d’ailleurs, on se demande comment ils y arrivent aussi vite, nous étions partis bien avant eux!). Une bonne heure de pause suite à cela, et nous voila repartis pour Soraypampa, lieu de notre camp pour la nuit qui se situe à 3700 mètres. Les tentes étaient déjà prêtes, mais les corps un peu moins : La température chute à -10° pendant la nuit. Je ne faisais pas le fier, avec mon sac de couchage qui affiche une limite de confort à +15° … Tant pis pour moi, j’étais prévenu ! Ne vous inquietez pas, la marche de la journée devrait vous aider à vous endormir rapidement, peu importe le froid.

DEUXIEME JOURNEE : SORAYPAMPA – SALKANTAY – CHALLWAY

5h30, on nous réveille avec des thés au coca chaud : Parfait ! Après un petit déjeuner fort appréciable, la partie de rigolade ne vas pas durer… La partie la plus dure du Trek est en effet prévue pour cette journée, puisque nous allons atteindre le point culminant de notre trek, le Salkantay Pass. Inutile de vous dire que les 4 heures de marche ne seront pas de trop pour arriver à destination, avec des pauses régulières. Bien sûr, l’effort en vaudra plus que la peine, avec une route et une vue imprenable sur le Salkantay qui s’imposera alors enneigé devant nos yeux grands ouverts ! Suite à cette éprouvante montée, notre guide a alors réalisé un rituel Inca pour célébrer Pachamama, ce qui signifie notre Terre-Mère en Quechua.

Ce genre de rituels, aussi impressionnant que saisissant, est à vivre au moins une fois dans sa vie !

Peu de temps après, nous avons donc reprit la route, en descente cette fois, pour nous enfoncer dans la végétation et le début de la jungle péruvienne avant de pouvoir enfin atteindre notre camp, après quelques 7 heures de marche ou chaque paysage valait son coup d’oeil. Inutile de vous dire que nous avons très bien dormi après une telle journée 🙂

TROISIEME JOURNEE : CHALLWAY – WINAYPOCO – LA PLAYA

Après un réveil aux alentours de 6h30 (qui a dit que c’était une grasse matinée?!), nous avons continué notre périple en direction du Machu Picchu. A travers la forêt, une forte descente nous emmènera jusqu’au plus profond de la jungle ou reigne alors la diversité de la faune et de la flore. L’air est humide, les températures deviennent plus élevées (mais toujours bien acceptables), n’oubliez tout de même pas l’anti-moustique, vous risqueriez de le regretter. Même si je n’ai pas subi une seule piqûre, j’en connais quelques-uns qui n’ont pas eu la même chance que moi. Au final, ca fait parti du jeu comme on dit, et cela rend presque l’experience encore plus inoubliable. Presque déçu d’avoir été épargné 🙂

Ce qui fait la force du Salkantay Trek ? Sans aucun doute la diversité de ses paysages ! On passe des montagnes enneigées à la jungle tout en traversant des villages de locaux …

Alors, n’oubliez pas d’apprécier le spectacle ce jour-la : Plantations de café, cacao, orchidées, ou autres espèces de plantes … Il y en a pour tous les goûts, mais surtout pour tous les yeux. La matinée se terminera alors à La Playa, qui n’a rien d’une plage malgré son nom et se situe à 2.100 mètres. Pourtant, notre guide a eu la (très) bonne idée de nous proposer de nous rendre dans des sources d’eaux thermales … Autant vous dire que l’ensemble du groupe a répondu OUI. Nous avons donc pu profiter de notre après-midi pour récupérer de nos trois jours de marche dans ces sources chaudes et appréhender de la meilleure des façons la suite & fin du séjour. Terrible !

Le soir, on a eu la chance de pouvoir se poser avec d’autres groupes de voyageurs autour d’un feu de camp, une bière fraiche dans la main, et de la musique (plutôt des des années 90, ce qui n’était pas pour me déplaire).

QUATRIEME JOURNEE : DE LA PLAYA A AGUA CALIENTES

 

Avant-dernière journée de notre Salkantay Trek et de notre arrivée au tant désiré Machu Picchu, nous avons choisi, en accord avec notre guide, de réaliser de la tyrolienne en matinée à travers la jungle. Tyrolienne qui est réputée pour être la plus grande d’Amérique Latine, tout de même !

Les sensations de vol étaient alors bien présentes, et on ne pouvait que profiter du paysage offert par cette excellente activité !

Suite à cela, les choses sérieuses ont recommencé, puisqu’un bus nous a alors amené à la Station Hydroélectrique, d’ou nous avons marché pendant environ 4 heures le long du chemin du train afin d’arriver à Agua Calientes. C’était éprouvant, mais plus original et intéressant que de payer un billet de train à plus de 50$ pour si peu de trajet ! Agua Calientes, la ville qui accueille l’ensemble des touristes qui souhaitent se rendre au Machu Picchu, s’ouvrait alors à nous, et un sympathique hôtel inclus dans notre trajet s’offrait à nous, pour notre plus grand bonheur après 4 jours de camping dans des situations et altitudes différentes (de -10° à +20°, de 3.700 mètres à 2.000 mètres).

DERNIERE JOURNEE : A NOUS LE MACHU PICCHU !

Quit à voir le Machu Picchu une fois dans sa vie, autant tout faire pour le voir dans les meilleures conditions, non ? C’est bien pour cela que nous avons suivi les conseils de notre guide et que nous avons mis nos réveils à 4h30 pour déjeuner très rapidement et nous rendre à la station de bus qui amène les touristes à partir de 5h30 au lieu tant désiré.

Après une petite demi-heure de trajet, nous sommes donc arrivés devant les grilles du seul et unique Machu Picchu. Peu de monde était devant nous, ce qui était parfait pour intégrer le site rapidement et avoir la visite guidée de notre guide très compétent sur le sujet imposant qu’est le Machu.

Notre guide étant d’origine Quechua, il était très intéressant de découvrir son point de vue sur l’arrivée et la conquête de l’Amérique Latine par les Espagnols, mais aussi sur la découverte du Machu Picchu par les Américains.

Moment magique que je ne peux que souhaiter à toute personne de ce monde (et, surtout, à vous, lecteurs), l’arrivée du soleil sur le site qui se veut être époustouflante pour ne pas trouver de mots plus représentants de ce moment magique et unique. La merveille du monde s’ouvre alors à nous, ses allées magiques aussi, et le temps passe alors à une vitesse folle. Malheureusement, les touristes se feront de plus en plus nombreux au fil des heures, et nous étions alors vraiment heureux d’être arrivés parmi les premiers au Machu Picchu tant ce dernier se veut être gâché par la présence de trop de monde sur le site.

Avant de partir, n’oubliez pas de prendre votre passeport pour le tamponner du Machu Picchu lui-même. Ce n’est pas très legal, certes, mais cela ajoutera un côté inoubliable à votre visite de ce lieu mythique.

machu-picchu

Mon avis sur le Machu Picchu ? Je vous le donnerais très prochainement dans un autre article ! Avec plus de 2.000 mots au compteur, je préfère m’arrêter la sur mon experience avec le Salkantay Trek.

Je souhaite tout de même vous préciser que je me suis très bien entendu avec le propriétaire de l’agence par laquelle je suis passé, et que ce dernier accorde une réduction pour le Salkantay Trek pour toute personne qui annonce venir par le blog voyage Votre Tour du Monde. Alors, je ne vous dit pas de passer forcément par cette dernière, mais prenez tout de même en compte ces quelques points qui me semblent important pour une telle experience de voyage et qui m’ont fait choisir cette agence plutôt qu’une autre :

  • Plutôt que de vous retrouver avec 19 autres personnes pour un seul guide, votre groupe sera composé de 8 personnes maximum, ce qui est fort utile pour poser des questions au guide, marcher à un rythme similaire, et ne pas se sentir dans une ambiance « trop touristique« .
  • Le tourisme responsable fait réellement partie intégrante de la philosophie de l’agence, ce qui m’a tout de suite attiré. Les animaux sont respectés : les ânes ne portent pas plus de 3 sacs à dos chacun, ce qui devrait vous faire plaisir quand vous verrez des ânes des groupes composés de 20 personnes porter des dizaines de kilos chacun et les voir souffrir à chaque pas … Bien entendu, le côté responsable ne s’arrête pas la, même si c’est ce point qui m’a le plus interpellé.
  • L’agence est une des rares de Cusco certifiée par le Ministère du Tourisme Péruvien, ce qui prouve sa qualité.
  • Les guides sont tous bilingues, ce qui m’a quand même fait plaisir n’étant pas encore maitre de l’espagnol et souhaitant comprendre l’ensemble des explications de mon guide lors de mon séjour
  • Il y a un cheval de sécurité qui suit le groupe pendant son périple qui vous assure un retour sans peine en cas d’accident (ce que je ne vous souhaite pas, mais, après 5 heures de marche dans un sens, c’est quand même rassurant! Mon guide m’expliquait qu’il avait déjà vu des guides devoir porter des touristes pour les ramener à un poste de secours lors de treks…)
  • La flexibilité du tour en lui-même permet de pouvoir se relaxer si besoin est, chose appréciable lorsque vous savez que des dizaines de kilomètres de marche vous attendent !

Quoi qu’il en soit, le Salkantay Trek était une experience unique en soit que je recommanderais à TOUT voyageur désirant se rendre au Machu Picchu. Original, unique, et inoubliable, ce trek accessible selon moi aux personnes sans grande condition physique de 20 à 49 ans, devrait vous permettre de vivre de la meilleure des façons un séjour qui devrait vous marquer à vie.

N’hésitez pas pour les questions, je suis aussi la pour ca !

Bruno

Le Salkantay Trek, un rêve en direction du Machu Picchu
4.25 (85%) 8 votes