Partir en famille avec de jeunes enfants est… « un jeu d’enfant » ! Il faut cependant un minimum d’organisation et respecter quelques règles afin que tout se passe pour le mieux. Voici quelques conseils d’une maman voyageuse.

Cet article a été écrit par Murielle, une voyageuse de la communauté de Votre Tour du Monde. Si vous aussi vous avez envie d’écrire pour le blog, envoyez-moi un petit mail 🙂 

voyager avec ses enfants, c'est les voir s'épanouir devant vous

Prendre l’avion avec ses enfants

Pour que le vol passe plus rapidement, on amène des crayons, des coloriages, un bloc-notes pour dessiner, un jeu de cartes et plein de petits personnages pour se raconter des histoires. La tablette est aussi un bon moyen pour passer un vol tranquille ;). J’amène toujours quelque chose à grignoter ou un pique-nique en fonction de l’heure du vol.

Pour les vols longs courriers, pensez a commander un menu enfant lors de votre réservation. Le plateau-repas arrive avant celui des adultes. On peut donc s’occuper de nos petits avant de manger tranquillement.

Si vous voyagez de nuit, nous avons acheté les coussins « First class kid travel pillow » qui permettent aux enfants de s’allonger et donc de mieux dormir. Certaines compagnies commencent à l’interdire pour des raisons de sécurité mais on ne m’a jamais rien dit. Ils ne doivent pas être coté couloir pour ne pas obstruer le passage en cas de sortie d’urgence. Un vrai miracle pour mes enfants car ils dorment environ 8h. Ils ne sont pas sur nous et ne risquent pas de tomber donc toute la famille dort !

Plus les enfants prennent l’avion jeune et plus ils auront l’habitude de voyager. Plateau-repas et tablette n’ont plus de secret pour eux.

NDLR : à tous les voyageurs qui vont profiter du vol pour dormir, lire ou regarder un film (ceux qui n’ont pas d’enfant finalement) : en cas de grosses crises de larmes d’un enfant, il serait sympa de ne pas regarder les parents se battre avec son enfant avec des yeux noirs ou de souffler très fort car les cris vous dérangent. Nous, parents, nous n’avons pas surentraîné nos enfants pour qu’ils fassent exprès de se sentir mal dans un avion… On fait tout ce que nous pouvons pour aussi passer un voyage agréable 😉

On amène la poussette ?

Au fil des voyages, nous avons délaissé la poussette pour le porte-bébé. Nous avions le Manduca, léger et compact donc on pouvait le ranger dans le sac à dos quand bébé voulait explorer le monde tout seul.

La poussette est pratique pour les siestes mais tout dépend de la destination. Les trottoirs (quand il y en a) ne sont pas forcément adaptés aux poussettes donc elles deviennent vite contraignantes.

la poussette peut etre une solution pour voyager avec ses enfants

Quel type de logement ?

Je trouve plus pratique de louer un appartement avec de jeunes enfants. Les repas peuvent être plus tranquilles et on est pas tous obligés de se coucher tôt. On prend souvent des plats typiques à emporter afin de continuer notre voyage gustatif mais sans les contraintes des restaurants.

D’un point de vue budget, l’appart est souvent moins cher qu’une chambre d’hôtel. D’autant plus que les hôtels incitent les familles à prendre des chambres familiales donc plus chères.

Les indispensables d’une trousse à pharmacie 

La pharmacie est un must mais que mettre à l’intérieur ? Voici quelques inconditionnels :

  • Bétadine pour les petits bobos à désinfecter
  • Smecta contre les diarrhées
  • Paracétamol
  • Biafine pour les petites brûlures
  • Arnica
  • Steristrips pour les plaies ouvertes
  • Compresses et sparadrap
  • Un thermomètre
  • Quelques dosettes de sérum physiologique (pour rincer un oeil, un nez qui coule ou nettoyer une plaie)
  • Crème solaire

Au niveau des vaccins, le mieux est de contacter l’Institut Pasteur  et regarder en fonction de votre destination (www.pasteur.fr)

Quand est-ce qu’on mange ?

En général, on mangeait du riz ou pâtes, du poulet et des œufs. Tout était cuit, jamais de crudités, et ils n’ont jamais été malades durant nos voyages.

Pour l’eau, toujours en bouteille (vérifier si la bouteille est bien fermée) et jamais de glaçons.

Pour les plus petits, il existe en général dans les pharmacies des petits pots. L’autre solution est d’acheter des légumes au marché et demander à votre hôtel de les cuisiner. La dernière solution est de voyager avec une valise complète de petits pots !

le casse tête pour manger quand on voyage avec ses enfants

Les siestes

Il est vrai qu’un enfant reposé est beaucoup plus gérable qu’un enfant épuisé. Cependant, lui demander de faire la sieste à l’hôtel n’est pas évident et en plus ça coupe la journée de visites pour le reste de la famille ! Au fil des voyages, nos enfants ont appris à dormir un peu partout dès que nous avions un peu de trajet. Le porte-bébé nous a été d’une grande utilité ! Mais dans l’ensemble, ils ont fait des siestes dans des moyens de locomotions divers et variés…

Si vous les couchez tôt et que vous êtes à l’hôtel, n’oubliez pas la frontale pour bouquiner !

Et puis franchement, on est tous en vacances alors pour une fois, ils ont le droit de zapper la sieste !

la sieste est un moment stratégique pour les enfants

Et si ils se perdent ?

Je leur mets la carte de l’hôtel ou de notre appart dans leur poche avec notre numéro de téléphone et leur prénom. Si ils se perdent, ils peuvent montrer la carte aux passants ou aux policiers. Ca ne m’est jamais arrivé mais on ne sait jamais…

Mon vécu de maman

Voyager avec des enfants est certes moins reposant mais tout aussi enrichissant qu’un voyage en solo ou en couple.

Les enfants n’ont pas la barrière de la langue et ils vont sans problème au contact des locaux. Nous avons vécu de grandes discussions ou de partie de foot grâce à eux ! Les voir s’émerveiller est un pur bonheur.

Alors n’hésitez pas et voyagez avec vos enfants !

 

Merci à Murielle pour cet article, si vous voulez en lire plus sur ses aventures, voici d’autres articles qu’elle a rédigés :

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend