Luang Prabang est une ville située au nord du Laos à la confluence du Mékong et de la rivière Nam Khan. La sérénité et la beauté de la ville valent le détour et ce havre de paix reste une destination unique en Asie.

Que faire à Luang Prabang ?

cascade luang prabang

Quand partir à Luang Prabang ?

Le meilleur moment pour visiter Luang Prabang est d’octobre à mars pendant la saison sèche. Les mois de mars et avril sont les plus chauds, les températures peuvent atteindre jusqu’à 30 degrés pendant cette période.

L’ancienne capitale royale du Laos est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995 et possède un centre historique interdit aux bus et aux camions. La circulation se fait donc essentiellement à pied, en tuk-tuk ou en vélo.

Monter le Mont Phu Si

Dominant le centre de la vieille ville, le mont Phu Si, haut de 100 mètres, est couronné d’une stupa dorée. C’est le point culminant de la ville. L’entrée se fait par la rue principale, en montant 329 marches exactement ! Sur le chemin, vous pouvez voir de nombreux bouddhas. Arrivé à la stupa, vous aurez une vue imprenable sur Luang Prabang. Pour la descente, je vous conseille d’emprunter un petit chemin à l’arrière sur le versant, beaucoup moins touristique et plus authentique. Et vous aurez même l’occasion de voir une empreinte du pied de Bouddha. Ce chemin se finit sur un monastère que l’on peut visiter.

Le coucher du soleil semble être le meilleur moment pour y aller, mais tous les touristes le savent. Je vous recommande donc d’y aller dans la journée, il y a moins de monde et la vue est tout aussi magnifique.

monter le Mont Phu Si pour profiter de la vue

Le musée du palais royal

Le palais royal est l’ancienne résidence du roi et de sa famille. Vous pourrez y voir un magnifique bouddha debout et un musée consacré à la famille royale avec la salle du trône et les pièces de vie de la famille. Mais ce qui fait la particularité de ce musée, c’est le temple Vat Xieng Thong. Des scènes de la vie quotidienne en reliefs dorés ont été gravées sur les façades.

Les temples à luang Prabang

La procession des moines, le Tak Bat

Il faut se lever à 5h00 pour assister à ce moment unique de la journée. Au petit matin, les moines vont faire l’aumône auprès des fidèles. Ils défilent dans la rue et les habitants leur donnent à manger (des boulettes de riz, des légumes et des fruits). Parmi les fidèles, les touristes affluent aussi. C’est un moment de silence qui doit se respecter. On peut faire une offrande aux moines tout en respectant certaines règles. Il faut s‘asseoir et avoir une écharpe sur son épaule gauche. Les femmes ne doivent pas regarder les moines et les épaules et jambes doivent être couvertes. Ce moment est incroyable, car tous les moines sortent en même temps dans un silence total.

Luang Prabang est une ville connue pour son nombre impressionnant de temples au kilomètre carré. Il est donc courant de voir des moines en robe couleur safran se promener dans la ville. 

moine au laos

Les marchés locaux

Les marchés locaux valent le détour pour leur animation et leurs mets délicieux. La variété de fruits et légumes est impressionnante et les odeurs vous ouvrent l’appétit. Cependant, ne soyez pas étonné de voir des animaux tels que des rats carbonisés au barbecue. C’est une viande comme une autre là-bas. Je vous rassure je n’en ai jamais vu au menu des restaurants.

Le marché artisanal de nuit

Le marché traditionnel de nuit s’installe dès 17h30 dans l’artère principale après le musée du palais royal. Vous trouverez des peintures traditionnelles, des écharpes en soie, des lampes en bambou… Vous pourrez flâner tranquillement sans aucune pression des vendeurs. Les tentes rouges et la faible luminosité donnent une ambiance détendue et calme.

photo du marché local à luang prabang

Les grottes de Pak Ou

Les grottes de Pak Ou se situent à 25km de Luang Prabang. C’est un des sites religieux les plus insolites de la province. Pour s’y rendre, on peut prendre le tuk-tuk (environ 45min) ou le bateau (1h30). Les bateaux ne manquent pas pour y aller. Les prix sont à négocier en fonction du nombre de personnes et le bateau vous débarque au pied des grottes. Si vous prenez le Tuk-tuk, vous descendez au village en face des grottes. Des pirogues attendent pour traverser la rivière. Les deux grottes sont parsemées de Bouddhas. La grotte supérieure est accessible par un escalier et l’entrée se fait par un vieux portail en bois sculpté. N’oubliez pas votre lampe de poche.

Les cascades de Tang Sui

Les cascades de Tang Sui sont accessibles en tuk-tuk. Le chemin mène par une première cascade aux couleurs turquoise et là, la magie opère… Plus on grimpe et plus les cascades sont magnifiques. Des piscines naturelles, permettent de se baigner ou de se faire chatouiller les pieds par des poissons. C’est un lieu magique où touristes et Laotiens se mélangent dans une eau d’une couleur indéfinissable. Des cabanes en bois le long du chemin permettent de se changer afin de profiter de l’endroit.

les cascades de Tang Sui

Se promener en bateau sur le Mékong

Prenez le bateau pour parcourir le Mékong et surtout voir la vie aux alentours. Rien de mieux que de s’arrêter dans un village et découvrir la vie des Laotiens. Vous pourrez rencontrer des potiers ou des tisserands traditionnels qui ne manqueront pas de vous montrer leur savoir-faire. C’est un bon moyen d’échanger avec les locaux et de sortir de la ville.

Et le plus important à Luang Prabang est de prendre son temps et flâner dans les ruelles de la ville. Cette tranquillité ambiante est unique et donne à Luang Prabang un charme unique. Alors, profitez de ce séjour pour vous arrêter manger une glace, boire un verre au bord du Mékong et surtout profitez…

Où manger ?

Au marché ! La food street n’est pas une rue très agréable au premier abord, mais la nourriture est excellente. Couverte par des tôles, cette rue regorge de petites échoppes à la nourriture traditionnelle. Au milieu, des barbecues et des buffets sont installés. La nourriture est très bonne et à des tout petits prix: 1€ l’assiette !

marché local à luang prabang

Khaiphaen

Ce restaurant est un délice et en plus vous faites une bonne action. Des enfants défavorisés y apprennent un métier pour s’en sortir. Ils sont donc « apprentis » et supervisés par des professeurs. Il en existe plusieurs au Laos (et au Cambodge). C’est un bon moyen de tester la nourriture locale dans un cadre magnifique et à un prix raisonnable.

Dyen Sabai

Ce restaurant est de l’autre côté de la Nam Khan River. En saison sèche, on y accède par un pont en bambou construit par une famille laotienne. Si vous y allez pendant la saison des pluies, il faudra faire un détour par la route traditionnelle. Ce restaurant semble caché dans les arbres. Vous vous installez dans des cabanes en bois parsemées dans la forêt le long de la rivière. La cuisine est traditionnelle et bonne.

Ancienne colonie française, Luang Prabang regorge de boulangeries françaises. Il y en a partout dans la ville et elles sont toutes aussi bonnes les unes que les autres. C’est parfait pour un petit déjeuner et/ou pour faire une pause.

Où dormir à Luang Prabang ?

La Villa Oudomlith

Cette guesthouse est à 50 mètres du centre et permet de bénéficier de la proximité de la rue principale en étant au calme. Le petit déjeuner est fait maison et le personnel est adorable. Demandez une chambre à l’étage pour être plus tranquille.

3 Nagas

Je peux conseiller l’hôtel « Les 3 nagas »qui se situe dans la rue principale dans une maison coloniale.  J’y suis allée pour manger une glace, qui était très bonne et le personnel était très sympa (surtout avec les enfants) !  C’est assez cher mais charmant.

Merci à Murielle d’avoir partagé ses bons plans à Luang Prabang sur Votre Tour du Monde. N’hésitez pas à lui poser vos questions sur la ville en commentaire 🙂

Que faire à Luang Prabang
5 (100%) 2 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend