Un peu oubliée par les sinophiles, l’île de Taiwan est pourtant une destination parfaite pour apprendre le mandarin et s’imprégner de la culture locale. Nicolas est allé y vivre pour étudier la langue et nous dit ce qu’il a pensé du pays et sa capitale : Taipei. Bonne lecture 🙂

Vivre à Taipei

vivre à taipei

Bonjour, peux-tu te présenter ?

Bonjour ! Moi c’est Nicolas, mais mes amis m’appellent généralement le tiot Nico. J’ai 26 ans et je viens d’une petite ville de province à proximité de Lille. J’ai un parcours assez atypique puisque après le bac, j’ai eu la chance de partir pour le Costa Rica où j’ai passé deux années magiques. Un dépaysement total, des rencontres merveilleuses qui m’ont donné plus envie encore de voyager et d’explorer notre merveilleuse planète.

J’ai une licence de chinois en poche et je vais passer une année à préparer le concours pour devenir CPE. J’ai l’espoir de pouvoir organiser des journées sur le thème du voyage avec les enseignants à travers des expositions photo et ainsi inciter les jeunes à voyager comme je le fais actuellement 🙂

Pourquoi es-tu partie a Taiwan ? Et pourquoi as-tu choisi Taipei ?

Je suis parti six mois vivre à Taïwan pour continuer à étudier le chinois et découvrir une nouvelle culture. Je me suis donc installé à Taipei, la capitale du pays, parce que c’est là qu’on y trouvait les meilleurs établissements pour étudier la langue. C’est une ville étudiante assez dynamique par ailleurs et il est très facile de rencontrer des Taïwanais qui apprennent le français et qui veulent échanger avec toi.

Est-ce qu’il y avait des préparatifs particuliers à faire ?

J’avais juste un visa à faire parce que je restais plus de trois mois. Aucun vaccin à faire. D’ailleurs pour les gens qui viennent juste visiter le pays et ne dépassent pas les trois mois, pas besoin de visa quand on est français. C’est une dépense en moins.

Vous vivez aussi à l’étranger et vous aimeriez partager votre expérience auprès de la grande communauté de Votre Tour du Monde ? C’est simple, envoyez-moi un petit mail 🙂 

As-tu vécu un choc culturel important ?

Oui quand même. Je suis habitué à la vie urbaine où il faut faire attention à ses affaires, à son téléphone, de ne pas être bousculé ou d’être victime d’un vol à l’arraché. À Taïwan, ce sentiment d’insécurité est inconnu.

À Taïwan, ce sentiment d’insécurité est inconnu.

Je me souviens même une fois avoir fait tomber mon téléphone lorsque je courrais avec un ami. Je m’en étais rendu compte qu’au bout de quelques minutes et je commençais à me dire que j’allais jamais le retrouver. Mon ami appelle pour qu’on le retrouve et là la belle surprise : un Taïwanais qui répond en nous indiquant où il était et qu’il nous attendait pour rendre notre téléphone. Je ne suis pas sûr qu’à Paris ou même Lille, je l’aurais retrouvé. Et un ami m’a dit que non à Taïwan, c’était comme ça 🙂

vivre à taipei

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ta nouvelle vie ?

Voyager, découvrir de nouveaux paysages, rencontrer chaque année des gens totalement différents d’un voyage à l’autre, vivre ces aventures avec eux, vivre une vie à cent à l’heure

À l’inverse, qu’est-ce que tu n’apprécies pas trop ?

Ne pas toujours avoir la possibilité de revoir et garder contact avec ces gens extraordinaires que tu rencontres en voyage, mais je positive, car la vie continue et elle a son lot de belles choses à offrir

Il y a-t-il eu des difficultés d’adaptation dans ta nouvelle vie ?

Non pas vraiment, c’est ce que je voulais depuis quelques années et j’ai pu l’obtenir alors de quoi me plaindrais-je ? 🙂

Tu as longuement habité en France… Alors, tu préfères vivre à Taipei ou notre cher pays ?

C’est totalement différent. En France, tu as tes amis, ceux qui seront toujours là pour toi dans les bons comme les mauvais moments, ta famille, etc … et puis à l’étranger il y a ceux que tu rencontres l’espace d’un mois, de deux mois ou plus et avec qui tu vis des choses incroyables. Je serais incapable de dire ce que je préfère. Je crois que les deux se valent, mais chacun pour des raisons différentes.

Comment est le marché du travail là-bas ?

C’est un peu l’exploitation et le travail acharné. Je pense que ce serait une des raisons principales qui me ferait réfléchir à deux fois si j’avais l’opportunité de travailler en CDI à Taipei.

vivre à taipei

Et le coût de la vie à Taipei est-il très important ?

Non pour un Français, tu vis vraiment comme un roi et pourtant, je ne viens pas d’une famille très aisée, c’est pour dire.

Concrètement, combien faut-il gagner pour avoir un bon confort de vie à Taipei ?

Je dirais que si tu as 800 euros par mois, franchement c’est amplement suffisant, mais là encore tout dépend de ce que tu recherches. J’avais choisi de vivre sur un campus universitaire et en colocation alors forcément c’était bien moins cher que de vivre dans un appartement seul 🙂

Les températures ne sont pas trop extrêmes en été ?

Si c’est assez étouffant et difficile à supporter, mais bon quand on est passionné de voyage et de découverte, on laisse cet aspect-là facilement de côté.

vivre à taipei

Et les Taïwanais, qu’en penses-tu ?

Des gens adorables et charmants, toujours prêts à t’aider même quand ils ne savent pas t’indiquer ton chemin, ils se sentent obligés de t’aider quitte à ce que tu sois encore plus perdu, mais bon c’est ça aussi le charme des voyages haha.

Penses-tu rester longtemps à Taipei ?

Je suis resté cinq mois à Taipei parce que d’autres horizons m’attendaient, mais franchement j’y retournerai sur une longue période sans soucis 🙂

Quelle anecdote t’a le plus marquée pendant ton séjour à Taïwan ?

Mon deuxième jour, à peine arrivé et la valise défaite, je me rendais sur Xian Shan (montagne de l’éléphant) et arrivé au sommet, une bande de Taïwanaises se sont approchées pour me faire un hug et des selfies à mes côtés. Pas trop fan d’habitude des selfies, je me suis forcément prêté au jeu et c’était assez mémorable.

Il y a eu aussi la fois où j’étais complètement perdu, que j’ai fait arrêter un bus qui m’a ensuite amené dans un lycée taïwanais où j’ai pu m’exprimer en chinois devant toute une bande de jeunes en mode professeur. C’était assez ouf quand même. Et en plus, c’est là que je me suis dit faut que je travaille avec les jeunes, c’est vraiment top 🙂

Un dernier mot, un dernier conseil?

Vivez une vie d’eau fraîche et de voyages 🙂

Merci à Nicolas d’avoir répondu à mes questions sur sa vie à Taïwan. Si vous avez vous même des questions que vous souhaiteriez lui poser, ça se passe dans les commentaires.

Vivre à Taipei : l’exemple de Nicolas
1.5 (30%) 2 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend