Vivre à Londres

Vivre à Londres

Résolument « LA » destination en vogue où choisissent de vivre les français : comment faire, que faut-il savoir? On vous dit tout!

Vivre à Londres : les questions pratiques

Logement

Sûrement la première question que l’on se pose, et à laquelle on est confronté avant de faire le grand pas et de venir vivre à Londres.

Où habiter ?

Ce qu’il faut savoir tout d’abord c’est que Londres est très vaste et les quartiers très variés (il n’est pas rare d’avoir un quartier riche à quelques portes d’un quartier populaire). Dans l’ensemble, le nord est plus riche que le sud, le centre est le plus prisé (surtout dans les quartiers « Chelsea » et « Nottinghill »), et enfin l’est (étant autrefois un quartier populaire indien et paquistanais) est devenu de plus en plus branché abritant aujourd’hui les magasins les plus « hipsters » (branchés) de Londres (quartiers old street/hackney).

A quel prix ?

Premièrement sachez que la colocation règne à Londres! Pour une bonne chambre (en collocation donc) avec un lit double, il faut facilement compter £400/470 par mois (500/560€). Ce qui va jouer aussi sur le prix, c’est si l’appartement a un salon ou pas, comme souvent pour baisser le prix le salon est transformé en chambre (certes le loyer sera moins cher, mais moins convivial).» L’idéal, bien et peu cher, ce sont les grandes maisons avec une dizaine de chambre sur trois étages, ( le loyer par chambre peut descendre à £280 – 350€) mais ce n’est pas évident à trouver puisque très prisé.

Pouvoir d’achat

Comment gérer son argent sur place? le coût de la vie à Londres? Des questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

Pouvoir d’achat d’un français à Londres

On peut dire qu’il ne sera pas très fort, les euros partent vite! La vie à Londres est réputée pour être particulièrement chère…Mais une fois que l’on gagne un salaire en livres sterling, la vie devient plus facile. Peu importe, sachez qu’à Londres il y a toujours des bonnes affaires et des soldes partout, étant donné que c’est une ville de sur-consommation.

Où faire ses courses ?

Il y a plusieurs grandes chaines : les supermarché normaux (Sainsburys, Tesco), haut de gamme (Waitrose et Marks and Spensers pour les plats tout prêts).  Il y a peu de marchés comme en France mais un des plus grands se trouve à London Borough market à London Bridge (ouvert du jeudi au samedi)?

Se déplacer

Londres est une capitale, et par conséquent une grande ville, ce qui peut-être parfois un problème (en terme de déplacement) pour de nouveaux expatriés ne connaissant pas le lieux.

Quels moyens de transport ?

Le métro: relativement bon service, mais constamment en travaux pendant les weekend du coup il faut faire attention à quelles lignes ou quels tronçons de ligne sont suspendus, et ça peut être très énervant…! Le bus : le service n’est pas très bon et traverser la ville peut devenir vite très long. Le vélo : ça se développe doucement, et puis, il faut juste penser qu’ils roulent à gauche!

Le coût des transports ?

Là encore le coût est élevé (une carte pour la journée avoisine les 10€). Le mieux est d’utiliser la Oyster card(magnétique et disponible pour tout le monde) qui fait économiser un peu avec un tarif à la saison… Attention au « pay-as-you-go » (recharger avec de l’argent et se faire décompter à chaque voyage) qui peut facilement devenir très cher…

Vivre à Londres : le rythme de vie

IMG_4263

La vie sociale

S’expatrier c’est bien, mais certains peuvent avoir du mal à se créer une vie sociale et s’intégrer à la population locale, alors qu’en est-il à Londres?

Est-il facile de s’intégrer ?

L’intégration à Londres semble plus facile qu’en France, car les gens jugent moins au premier abord (mais sont plus communautaires). Il y a des tonnes de soirées étudiantes et les anglais sont toujours partants pour des soirées déguisées!! En clair, il suffit d’être sympa et ouvert car même en ne parlant pas la langue, tes collègues de travail t’inviteront à leurs propres soirées.

Sortir à Londres

Dans le centre les sorties sont plutôt chères,  moins à l’extérieure. Il y a toujours des « happy-hours » et des bons plans pour les sorties.  Bar: 1 pint de bierre £4 (les pubs sont les moins chers), Cinéma : £12 dans le centre (£6 à l’extérieur). Si non, pour une super soirée, les comédies musicales sont en général très bonnes (bien que coûteuses), on en a pour son argent, et c’est vraiment dans la culture anglo-saxonne! Pour finir, le divertissement favoris des anglais et définitivement de boire (surtout le vendredi soir) !!! Alors, avec modération!

Le style de vie

La vie londonienne présente t-elle des différences fondamentales avec nos habitudes françaises? Est-il facile de s’adapter?

Style de vie

Oui et non… Oui car les anglais sont assez différents des français dans leur comportement  (plus réservés mais aussi plus excentriques), un anglais ne prononcera pas tout haut de qu’il pense d’une personne dans le métro comme on le ferait en France par exemple. D’un autre côté, il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit d’une grande ville, et que l’adaptation sera quand même facilitée.

Différences culturelles

Le thé (les célèbres salons de thé typiquement anglais résultent d’une véritable coutume), le petit-déjeuner, des gens plus excentriques, mais aussi plus respectueux, un mixte entre culture trash et culture artistique. Londres est certainement plus frivole et plus fêtarde.

Pourquoi choisir de vivre à Londres ?

London (75)

Pour conclure, on peut dire que Londres est une ville alliant le dynamisme et les espaces verts. On la choisit pour vivre une vie décontractée tout en travaillant son anglais. Enfin, elle est très en vogue et en avance par rapport aux modes (plus tournée vers la mondialisation et plus internationale). Alors si lors de votre tour du monde, vous souhaitez faire une pause et vous essayer à un nouveau mode de vie, n’hésitez plus et partez pour Londres !

  1. Bonjour, je reviens de Londres et je surfais un peu sur les sites sur Londres que j’adore, je voudrais juste rectifier une chose, tout est beaucoup moins cher qu’en France, j’ai été très surprise, la bas au tesco du coin pour le meme caddy je payais moitié moin et avec des produits de bien meilleures qualité souvent locaux (beaucoup vient de UK), Cela m’a surpris car j’entendais dire que c’était très cher, en revenant en France dans mon patelin (sud de la France) j’ai halluciné devant les prix des fruits et légumes notamment. Bref je pense que c’est vraiment un préjugé car concretement tout est moins cher la bas en ce qui concerne le quotidien, nourriture, vetements, journaux, pub, sorties, clubs etc..la seule chose qui est plus chère ce sont les cigarettes et l’immobilier. Donc si on ne fume pas et qu’on ne compte aps s’acheter une maison à Londres on vit beaucoup beaucoup mieux qu’en France même qu’en Province, le tout est de trouver un logement, pas simple mais plus plus difficile qu’auilleurs.

      1. Bonjour, oui effectivement. Moi j’étais la première surprise. Il y a beaucoup de désinformation en France et c’est assez normal on veut toujours faire croire que ça n’est pas si mal ici et pire ailleurs, quand on voyage et qu’on rentre effectivement on est choqué de pas mal de choses.

        Intolérance, violence, agressivité sur la route et dans la vie quotidienne, pri exorbitants dans les supermarchés pour des produits de très basse qualité, vêtements de mauvaise qualité également. Ici tout est automatisé (administrations, post etc) on vous répond par des des machines, en angleterre impensable, vous apellez votre banque on vous répond directement, il y a de l’humain du lien social très fort c’est pour ça que l’énonomie est très bonne là bas et se désintègre ici. ICi onpense droits sociaux et salaire plutot que qualité du travail et des services rendus. On ne parle que des acquis c’est tout.
        Je suis assez dégoutée actuellement par mon pays même s’il reste quelques choses bien comme la culture. Et encore les musées sont payants alors qu’ils sont tous gratuits à Londres et au niveau musique c’est bien mieux à Londres.
        N’ayant malheureusement pas de contacts à Londres je ne peux pour le moment my établir mais c’est mon rêve à presque 50 ans d’y vivre un jour, je ne désespère pas.

  2. Et bien, voilà un tour d’horizon on ne peut plus complet ! C’est intéressant de voir les différences culturelles, notamment en ce qui concerne l’intégration qui semblent plus facile chez les Anglais. J’hallucine un peu sur les conditions de logement en revanche, c’est très cher… la semaine dernière je lisais un autre article où l’on indiquais que l’on peut de plus se faire éjecter assez facilement du jour au lendemain 🙁

    1. En fait c’est aps plus cher qu’à Paris et ça peut être très bon marché si on a les bons plans, les concil flats par exemple permettent de ne pas payer de loyer à vie. COntrairement aux hlm qui ne seont pas à vie, j’ai des amis qui ont eu la chance d’obtenir des council flats ils ne payent qu’en fonction de leurs revenus et quand ils n’en ont pas ils ne payent rien et leur appartement leur est attribué à vie.
      Voilà pourquoi tant d’étrangers, de migrants font tout pour passer la manche alors qu’ils pourraient vivre en France, là bas il y a vraiment énormément d’avantages par exemple la médecine est grauitte pour tout le monde les médecins sont salariés donc personne nepaye le médecin. Une fois qu’on a la chance d’être sur place on peut espérer avoir un council flat mais parfois on a pas cette chance et c’est plus dur, ceci dit trouver un appart miniature à Paris et payer une fortune, dans une ville polluée pleine de crottes de chiens, sans espaces verts avec des gns qui font la gueule et vous rentrent dedans sans s’excuser c’est pas terrible ! Pour y avoir vécu dans les années 90 (à Londres) j’ai vraiment trouvé un havre de paix et je regrette d’être revenue en France pour pas mal de choses (mais mon métier est en France). Beaucoup d’amis à moi qui ont de grands enfants qui font leurs études, ont envoyés leurs enfants en angleterre, Londres ou les states, il y a beaucoup plus d’avenir là bas qu’ici c’est un fait. Ici tout le monde est déprimé et agressif là bas les gens sont décontractés et souriants, je n’ai jamais retrouvé ce côté harmonieux ici en France à part peut etre au pays basque mais qui n’est pas vraiment la france..

      1. c’est peut-être toi le dépressif !!! je crois que tu as juste le mal de londres… ne voir que les côtés négatifs de Paris (en plus des clichés !) ne te rendra forcément pas heureux… et londres n’a pas que des bons côtés aussi pour y avoir vécu…

  3. Bonjour,

    Voila je suis francaise je suis arrivee a londres il y a 7 mois j ai fait 6 mois de stage. Et la je viens de trouver un nouveau taf, mais il ne faut pas etre trop regardant au debut.

    Bisous a tous

  4. Pour rebondir sur les marchés: il y a en fait beaucoup de marchés en plus des classiques (Borough, Brixton, Broadway…) mais ce sont des marchés qui sont ouvert une fois par semaine et bien souvent pas sur des grands axes donc à moins de bosser dans le quartier (ou de s’y perdre) on ne les voit pas, surtout si on est simple visiteur à Londres.

    Sinon le coût de la vie est élevé, ça c’est clair je te rejoins là-dessus. Après outre le transport et le loyer, le reste n’est pas si cher que ça: on trouve toujours des tas de promo dans les super marchés, beaucoup de musées et d’expos sont gratuites…Par contre, j’ai l’impression que les loyers des colocs ont augmenté, maintenant pour trouver un truc correct à moins de £500/mois, il faut vraiment chercher.

  5. Les marchés à Londres (Borough Market et cie.) sont des marchés de luxe. Dans des petits quartiers ex-centrés comme celui d’Edgware Road, on peut encore trouver des ‘vrais’ marchés, c’est-à-dire avec un choix de fruits et légumes et aliments de base et où l’on peut négocier les prix sur la fin. Londres est mon home sweet home depuis 20 ans – les bons marchés se font de plus en plus rares, même celui de Berwick street à Soho a disparu durant les 3 ou 4 dernières années. Quant à la qualité de la nourriture dans les supermarchés, je ne suis pas d’accord avec Virgilia. Le choix de fruits et légumes est très limité, surtout dans le centre. Le fromage et les yaourts/fromage frais, n’en parlons pas. Je ne mange guère de viande mais là-aussi, il faut se lever de bonne heure pour y trouver son bonheur. Tous mes amis continentaux – espagnols, portugais, grecs, turcs, italiens, tchèques, polonais etc sont unanimes sur la pauvre qualité de la nourriture en Angleterre, et le coût élevé de la vie. Ce n’est pas du cliché.

  6. bonjour à tous,

    pour conclure… et ne pas tenir compte des personnes qui sont en manque de Londre ( sans parler de pluie et de temps à C***)
    jai fait 10 ans à londres et 10 ans en France en province notamment sur Nantes en tant qu’enseignant en economie.
    la vie est sympa mais il faut tout de meme être honnete que la vie est beaucoup beauCoup plus chere…
    au dela des articles de presse, je vous assure que la qualité de vie est meilleure en France et surtout moins cher.. je parle en pouvoir d’achat.. ..
    apres à Londre il y a moins de chomage mais cest aussi des emplois precaires…attention à ce que l’on veut bien voir en vrai…
    en france la qualité vie est profitable aux classes moyennes.. à londre cest plutot les « riches  » qui en profitent le plus
    pour le meme nombre d’heure j’avais moins de sortie resto, de cinema etc.. bref no coment:)

  7. Moi Aussi je suis tout a fait d’accord avec le prof d economie.
    J ai fait 10 ans à Bruxelles et 10 ans au Royaume-Uni y a pas photo; la nourriture chez TESCO ou Sainsbury est très chère. Tout est très cher, travailler dur dur pour le minimum et peu de vie sociale.

  8. Salut, sympa ton article!

    Moi ça fait 3 ans que j’habite Londres, et je compte rentrer à Paris ou bien m’installer en Allemagne d’ici quelques mois. Je ne rejoins pas du tout les commentaires dithyrambiques de certains sur cette ville. D’accord Londres c’est sympa pour faire un week-end shopping, mais y habiter, c’est autre chose. Les loyers sont horriblement chers, les avantages sociaux très faibles, et puis je vous rassure les londoniens tirent la gueule eux aussi. Ca n’est pas l’apanage des parisiens! Dans mon immeuble personne ne se dit bonjour. Bonjour la politesse soit-disant anglaise!

    Depuis le vote du Brexit, il y a une vraie agressivité de la part de certains anglais envers les étrangers. Je ne conseillerais pas à un jeune français de s’installer ici entre le coût de la vie délirant et l’ambiance délétère depuis ce vote. Allez plutôt à Dublin, les irlandais sont bien plus sympas!

    A Londres i y a de nombreuses aggressions, la violence ne fait qu’augmenter. Je pense que certains imaginent Londres comme il était en 1995, du temps des Spice Girls et Oasis. Mais ‘Cool Britannia’, c’est fini!

    Je pense que c’est une ville surcotée, qui reçoit beaucoup de jeunes parce qu’ils veulent apprendre l’anglais. Si Berlin parlait anglais et Londres allemand, tout le monde serait à Berlin.

    Pour terminer, mis à part Marks and Spencers, la nourriture et restaurants ne sont pas aussi bons qu’en France. Il n’y a presque plus de petits bouchers, fromagers, poissonniers ici. Vous ne trouverez que des chaînes genre Prêt à Manger ou Léon, souvent assez médiocres. La nourriture pour moi, c’est important!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.