Automne nous emmène à Bora Bora en Polynésie Française pour nous faire découvrir une autre facette de cette île considérée comme une destination touristique de luxe. Merci à elle d’avoir répondu à mes questions et bonne lecture 🙂

Vivre à Bora Bora: l’exemple de Automne

Bonjour, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je m’appelle Automne et j’ai 25 ans, j’ai d’abord fait des études en publicité, que j’ai réussies, mais c’est un milieu qui ne me convenait pas. Je ne suis pas du genre à écraser les autres pour passer au premier plan. J’aimais le côté créatif mais pas ce côté de compétition constante pour pouvoir percer dans le milieu. Passionnée de voyage, j’ai décidé de reprendre des études en tourisme. La meilleure décision de ma vie puisque j’ai pu habiter en Irlande 4 mois pour y étudier et puis à Bora Bora pendant 3 mois pour un stage.

Vous vivez aussi à l’étranger et vous aimeriez partager votre expérience auprès de la grande communauté de Votre Tour du Monde ? C’est simple, envoyez-moi un petit mail 🙂 

Pourquoi es-tu partie en Polynésie? Et pourquoi as-tu choisi Bora Bora ?

Après mon retour, je n’avais plus qu’une seule idée en tête, rentrer à Bora, mon île de cœur. J’y ai rencontré des personnes formidables dont mon papy de cœur. J’ai appris énormément tous les jours sur la culture polynésienne dont je suis tombée amoureuse.

En effet, le cadre est idyllique mais une fois qu’on est imprégné du mana, comme ils l’appellent ici, c’est difficile de s’en détacher. Le mana est un esprit qui fait qu’on se sente bien sur l’île et je ne sais expliquer pourquoi ni comment, mais je le sens, je dois vivre ici!

Est-ce qu’il y avait des préparatifs particuliers à faire?

Pas de visa, un passeport suffit depuis l’Europe, sauf si l’escale de votre avion le demande, par exemple, j’ai atterri à Los Angeles, j’avais besoin de l’ESTA. Niveau vêtements, il fait chaud tout le temps mais un K-way n’est pas négligeable ainsi qu’un lycra pour les sensibles au soleil, comme moi 🙂

As-tu vécu un choc culturel important ?

C’est sûr, mais dans le bon sens! Quand tout un peuple a compris que la chose la plus importante dans la vie c’est d’être heureux, on vit beaucoup mieux! Il faut quand même savoir que certains ne tiennent pas deux semaines sur l’île. Il n’y a pour ainsi dire, rien à faire, pas de shopping, pas de cinéma, pas de bowling,… Ici on vit avec la nature et de façon très simple. C’est ça qui me plait, mais je comprends que ça ne puisse pas convenir à tous. Aussi, les Polynésiens sont très attachants et ouverts, à condition de s’intéresser à leur culture. Inutile de vouloir imposer la sienne.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ta nouvelle vie ?

Un bien être intérieur vraiment intense, que je ne sais expliquer… une vie plus simple, plus vraie…j’aime aussi la musique, la nourriture, la nature. J’avais un peu peur d’une île trop surfaite comme c’est une destination de luxe, mais j’ai trouvé une authenticité qui m’a profondément touchée.

A l’inverse, qu’est-ce que tu n’apprécies pas trop ?

Les gros insectes peut-être 🙂 mais c’est vraiment pour répondre quelque chose car même s’ils sont gros, ils sont inoffensifs.

Il y a-t-il eu des difficultés d’adaptation dans ta nouvelle vie ?

Aucune, je me suis sentie bien intégrée dès la première fois… Le plus difficile peut-être c’est de s’adapter au climat.. Il faut quelques semaines au corps pour bien s’habituer!

Tu as longuement habité en Belgique… Alors, tu préfères vivre à Bora Bora ou en Belgique ?

J’aime les deux, mon pays me manque par rapport à ma famille et mes amis mais je préfère la vie ici, à Bora Bora, qui est plus sereine, plus cool!

Comment est le marché du travail là-bas ?

Je suis en recherche d’emploi, je suis censée être en Nouvelle Zélande en ce moment, mais j’ai écouté mon cœur et j’ai pris un billet pour Bora Bora. J’ai posté un CV et j’ai déjà décroché un entretien, nous verrons !

Et le coût de la vie à Bora Bora, est-il très important ?

Cela dépend comment on consomme, manger à la française coûte environ 40% de plus mais si on mange local c’est pas si excessif et c’est très bon, je m’en sors pour 300€ par mois. Niveau hébergement j’ai eu de la chance et j’ai toujours trouvé où dormir gratuitement (couchsurfing, rencontres, housesitting). Si on travaille dans un hôtel, le logement est offert, souvent un appartement, en plus du salaire bien entendu!

Concrètement, combien faut-il gagner pour avoir un bon confort de vie à Bora Bora ?

Tout dépend de si on est logé ou pas, dans mon cas, si je gagne 1500€ par mois, je peux économiser 900€ facile en me faisant plaisir!

Les températures ne sont pas trop extrêmes en été ?

Ici il y a deux saisons: une saison des pluies, ou la chaleur est assez écrasante mais supportable et une saison sèche, plus fraîche, plus agréable, de juin à octobre c’est parfait, et en plus, on peut nager avec les baleines 🙂

Et les polynésiens, qu’en penses-tu ?

Comme dit plus haut, c’est eux qui me font aimer mon île de cœur! Ils sont généreux, heureux et passionnés par leur île.

Penses-tu rester longtemps à Bora Bora ?

Je vis au jour le jour, mais oui, je me vois y vivre très très longtemps!

Un dernier mot, un dernier conseil ?

Vivez vos rêves, même s’ils semblent impossibles à atteindre, donnez vous les moyens d’y arriver!

Merci à Automne d’avoir répondu à mes questions, n’hésitez pas à partager votre propre expérience de l’île de Bora Bora dans les commentaires 🙂

 

 

Vivre à Bora Bora: l’exemple de Automne
4.9 (97.78%) 9 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Something went wrong.