Le Sziget Festival est l’un des festivals les plus prestigieux du monde. On l’appelle souvent le Burning Man d’Europe tellement l’ambiance qui y règne est spéciale. Etant donné que j’ai habité à Budapest pendant plusieurs mois et que le festival a eu lieu à ce moment, j’ai décidé d’aller vérifier si tout ce qui se dit sur ce dernier est vrai ! Voici donc un article sur mes impressions du Sziget Festival et mes conseils pour bien réussir son séjour là bas 🙂

Le Sziget Festival

Quelques chiffres

Pour que vous puissiez vous rendre compte de l’ampleur du Sziget Festival, voici quelques chiffres assez vertigineux sur ce dernier :

  • 500 000 visiteurs
  • 50 scènes
  • 500 concerts
  • 1,08 km2 : c’est la superficie d’Obuda, l’île où à lieu le Sziget
  • Le Sziget à remporté le prix du meilleur grand festival aux European Festival Awards de 2014
Chaque année le Sziget Festival a lieu en Août

Comment y aller

Le Sziget Festival se trouve sur une île au milieu de Budapest : Óbudai-sziget (Sziget veut dire « île » en hongrois). Cela en fait un festival très facile d’accès que ça soit via les transports en commun, en taxi ou en voiture. Je vais vous donner pour chaque moyen de transport, les quelques détails à savoir pour que vous puissiez accéder au festival facilement :

Les transports en Commun

L’entrée principale du Sziget se fait au niveau du pont « K-híd », près de la station « Filatorigát ». Cette station est accessible via un train de banlieue, le H5, qui fonctionne en permanence, de jour comme de nuit, pendant toute la durée du festival. Pour atteindre cette station vous avez plusieurs choix :

Depuis l’aéroport

Depuis l’aéroport de Budapest vous pouvez rejoindre le Sziget Festival très facilement.

Prendre le Bus 100E à l’aeroport jusqu’au terminus : Deák Ferenc tér M
Puis le Metro M2 jusqu’à Batthyány tér
Et enfin le train de banlieue H5 jusqu’à Filatorigát

Il y a un petit bureau de la société des transports en commun du Budapest dans l’aéroport, ils peuvent vous vendre un ticket et vous donner un plan pour vous repérer. Il y a aussi des bornes automatiques, dans tous les cas vous pouvez payer par carte.

Le Sziget Festival propose aussi des navettes, elles coûtent 10e/pers et vous amène directement jusqu’à votre hôtel ou au festival. Elle est gratuite si vous prenez le Sziget City Pass au moment où vous achetez votre ticket pour le festival.

Depuis le centre ville

Depuis la ville il y a énormément de choix étant donné que vous pouvez avoir un hôtel dans n’importe quel quartier. Votre objectif doit être de rejoindre le train de banlieue H5 à une des connexions comme Batthyány tér avec le M2 ou Margit híd avec le tram 4 ou 6. Arrêtez vous ensuite à Filatorigát.

Le train de banlieue H5 fonctionne toute la nuit, c’est aussi le cas pour les trams 4 – 6 qui traversent Budapest et qui ont de grandes chances de vous rapprocher de votre hôtel

Sziget

En voiture

Le Sziget possède un parking payant directement sur l’île, vous pouvez même réserver un ticket en ligne. Je n’ai pas moi même testé le Sziget en voiture et j’ai eu des retours contrastés, ce n’est pas forcément le moyen de transport que je conseille pour vous y rendre.

En taxi

Le taxi c’est la solution simple, efficace et peu coûteuse si vous êtes plusieurs. Cependant faites attention aux arnaques, je vous conseille vraiment de passer par une compagnie officielle et faisant attention à ce que le compteur soit en marche, vous pouvez aussi utiliser l’application Txfy (uber  ne fonctionne pas en Hongrie) qui vous permet d’être sur à 100% que vous évitez les arnaques.

Pour le retour, l’organisation est bien faite, il y a des files de taxis officiels qui attendent à la sortie du festival. Aux heures de pointe (vers 1-2h) prévoir quand même 30 minutes de queue environ.

Sziget festival entrée

Où dormir

Si vous voulez vivre l’expérience du festival à fond vous pouvez dormir au camping du Sziget. Il est gratuit mais uniquement accessible si vous avez un pass 5 ou 7 jours.

Sinon comme je le disais, le Sziget Festival est situé en pleine ville, ce qui est un énorme avantage. Vous pouvez donc prendre un appartement ou un hôtel à Budapest et vous rendre tous les jours au festival en transports en commun ou en taxi. C’est l’option que je conseille, surtout si vous restez longtemps afin de pouvoir vous reposer convenablement. En effet, même si les campings sont bien organisés, vous risquez de souffrir un peu avec la chaleur, le bruit et les douches communes 🙂

Pour savoir dans quel quartier chercher un logement, vous pouvez lire mon article complet dessus : où dormir à Budapest ?

La météo

Budapest est situé dans une zone au climat continental, c’est à dire qu’il fait très froid en hiver et très chaud en été. Et au Sziget vous allez avoir chaud, très chaud même ! Donc prévoyez absolument des vêtements d’été et même un maillot de bain (il y a une plage dans le festival).

Par contre il y a aussi beaucoup d’orages en été et les averses sont assez nombreuses. Prévoyez donc aussi impérativement un k-way ainsi que des chaussures auxquelles vous ne tenez pas trop (à cause de la boue).

Le prix

En 1993, un ticket pour une journée au Sziget Festival coûtait environ 1 euro, en 2017 voici quels étaient les prix :

  • 1 jour – 79€
  • 3 jours – 199€
  • 5 jours – 275€
  • 7 jours – 325€

Le festival est gratuit pour les enfants de moins de 11 ans – Si vous êtes en famille, n’hésitez pas à venir avec eux (en les équipant de casques pour éviter d’abîmer leurs petites oreilles)

Si on prend en compte le nombre d’artistes qui sont présents en une journée ainsi que leur notoriété, on peut considérer que les prix sont corrects. Rihanna aurait par exemple demandé près de 1 million de $ pour apparaître sur scène lors de l’édition de 2016.

Mais sachant que le SMIC hongrois est à environ 400€, je ne peux m’empêcher de penser que ce festival est vraiment fait pour les étrangers et que c’est bien dommage qu’une grande partie de la population locale ne puisse en profiter 🙁

bonne ambiance au Sziget festival

La programmation

Le line-up du Sziget est très varié, il est d’ailleurs souvent récompensé comme étant l’un des meilleurs. En effet même si le festival se veut assez mainstream, il possède quand même une programmation pointue. Vous pourrez assister à des concerts de rap, rock, pop, techno etc… avec des tonnes d’artistes à découvrir ainsi que des têtes d’affiche à la renommée internationale (cette année il y  avait notamment Kendrick Lamar, les Arctic Monkeys, Gorillaz, Mumford and Sons, MØ …).

Il y’en a vraiment pour tous les goûts, si vous aimez la musique vous allez vraiment être servi.

L’organisation

J’ai trouvé l’organisation du Sziget Festival particulièrement efficace. Avec près de 500 000 personnes à gérer sur 7 jours, on aurait pu s’attendre à faire la queue tout le temps, à galérer pour se situer sur l’île ou encore à se faire emporter par des mouvements de foule, mais ça n’a pas été le cas pendant tout le festival.

L’île d’Obuda s’étend sur 1km2, ce qui laisse largement assez d’espace pour éviter que tout le monde se marche dessus et les organisateurs ont acquis énormément d’expérience avec les années, ce qui rend l’expérience du festival d’autant plus agréable.

Voici quelques détails que j’ai particulièrement appréciés :

Paiement

Le festival est totalement « cashless », c’est à dire que vous ne pouvez pas payer avec de l’argent liquide. Les paiements se font uniquement en sans contact via la puce qui se trouve dans le bracelet qui vous est donné à l’entrée le jour de votre arrivée.

Pour recharger votre bracelet, vous pouvez aller dans l’une des nombreuses stations de recharge dans le festival mais pour éviter de faire la queue, je vous conseille vraiment de passer par l’application du Sziget Festival. C’est hyper simple, vous rentrez vos coordonnées bancaires et vous décidez combien vous souhaitez mettre sur votre bracelet. C’est rapide, efficace et ça vous permet d’éviter les heures de queue pour prendre un verre ou chercher quelque chose à manger.

Sziget festival

Manger / Boire

Vous avez des stands partout pour boire et manger au Sziget festival.

Pour ce qui est de la boisson, je ne vais pas vous cacher que ca reste assez sommaire : bière et cocktails à base de vodka, gin, whisky, etc… N’hésitez pas aussi à tester l’alcool local : la Palinka. Ce que j’ai particulièrement apprécié avec les boissons, c’est l’utilisation des éco-cup (qui se fait un peu dans tous les festivals maintenant) et la politique anti-paille. Les cocktails n’étaient pas servis avec des pailles et elles étaient ajoutées uniquement à la demande des clients. Ce qui est une bonne chose à mon avis. Enfin, les prix ne sont vraiment pas élevés : comptez entre 2 et 3€ pour une bière !

Pour la nourriture vous avez énormément de stands qui proposent des repas allant de la pizza aux lángos (spécialité hongroise). Vous avez même des stands végétariens ! Et les prix sont très corrects.

Bon à savoir

Vous pouvez ramener des softs ainsi que de quoi manger à l’intérieur du festival.

Les toilettes

Bon, je sais que c’est pas le PREMIER truc auquel on pense pour vanter les atouts d’un festival, mais ça reste quand même quelque chose d’important car qui dit festival, dit bière, dit forcément beaucoup de passages aux toilettes et au Sziget vous en trouverez tous les 100 mètres, relativement propres et avec peu de queue. Honnêtement ne pas attendre 2h aux toilettes, c’est un vrai plus en festival.

Sziget festival grande scene

L’ambiance

Sziget est un véritable petit village, quand vous vous baladez dans ses rues vous avez envie d’en explorer tous les recoins. L’un des gros plus avec ce festival c’est que même les festivaliers participent au spectacle : vous avez des gens déguisés de partout, certains jouent de la musique, d’autres arborent fièrement leurs origines avec des drapeaux énormes etc… bref, c’est un beau bordel et c’est très drôle à voir.

Vous avez un nombre d’activités incalculables à faire au Sziget, que ça soit des cours de Yoga, des spectacles de cirque moderne, des concours de danse, il y a toujours quelque chose à faire et quelque chose à voir.

Un des endroits les plus agréables du Sziget pour prendre des forces avant la prochaine soirée, reste la plage de l’île. Chaque année, une petite plage avec des tentes, des hamacs et des transats est aménagée et vous pourrez même vous y baigner les jours de grande chaleur.

 

Pour conclure, je dirais que le Sziget Festival est vraiment un festival a avoir fait une fois dans sa vie, pour son line-up mais surtout pour son ambiance de fou. Je vous conseille aussi vivement de prendre quelques jours de plus sur place pour visiter la superbe ville de Budapest, un séjour dans les termes ne vous fera pas de mal après 1 semaine de festival 🙂

 

J’ai fait le Sziget : le plus grand festival d’Europe
3.8 (76.67%) 6 votes
Mon avis sur le Sziget
Ambiance folleLine up mêlant artistes mainstream et programmation pointuedes activités tout au long du festival le prix des boissons et de la nourritureL'organisation généraleLe festival en plein Budapest, pratique pour trouver un logement en ville
le prix des billetsun son parfois beaucoup trop fort (prévoyez des boules quies)
90%Note finale

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend