Vues du ciel, les iles maltaises ressemblent à des cailloux lancés en pleine mer. Pas de rivière, pas de montagne, peu d’arbres… Et pourtant ! L’archipel, entre Sicile et Tunisie, a vu passer la plupart des civilisations méditerranéennes au fil des siècles. Cela ne s’est pas toujours fait sans heurts mais c’est ce qui explique l’extraordinaire richesse culturelle de ce petit territoire. Mégalithisme préhistorique, vestiges romains, dominations musulmane et chrétienne, importance des ordres religieux, tout est réuni sur quelques kms².

Que visiter à Malte? Itinéraire des immanquables

On ne rend pas à Malte uniquement pour l’histoire : plongée, voile, randonnée sont notamment au rendez-vous. Chaque année de nombreux étudiants débarquent aussi à Malte pour apprendre l’anglais, héritage du passé britannique. Cela dit, cela vaut plus pour l’expérience de vie festive que pour la langue, car si elle est bien implantée, l’anglais n’est pas la première langue de la population. Et le maltais, c’est beaucoup plus ardu !

Comment se rendre à Malte?

De nombreuses compagnies s’y rendent parmi lesquelles des low-cost, vous pouvez donc trouver des billets à un prix tout à fait abordable. D’autant plus si vous partez hors saison. Mais vous pouvez aussi prendre le bateau depuis l’Italie avec ou sans véhicule.

Sur place, vous pouvez louer une voiture mais le plus simple, si vous n’êtes pas trop pressé, est de prendre le bus. Le prix des billets est dérisoire et celui à la journée est vraiment très intéressant (1,50 € lors de mon voyage). Cela vous permettra de couvrir toute l’ile principale et de ne pas vous tracasser pour la conduite à gauche ou le parking. Le réseau est bien conçu et les correspondances faciles.

Pour rejoindre Gozo, vous devrez prendre un ferry au nord de l’ile de Malte. Le trajet est rapide et les bateaux circulent toute la journée. A Gozo, l’idéal est d’avoir un véhicule car les bus sont moins réguliers. Cela dit, si vous avez le temps, il est tout à fait possible de visiter l’ile avec les transports en commun. Vous pouvez aussi le tenter à vélo à condition d’avoir l’habitude de l’exercice ! Site web transport : publictransport.com.mt

Quand partir à Malte?

Malte - végétation

Le climat est méditerranéen : les étés sont chauds et secs, les hivers assez doux avec des températures rarement en dessous de 15°. La pluie est rare même si un peu plus fréquente de novembre à février. Vous pouvez donc y aller toute l’année mais le printemps et l’automne sont particulièrement agréables.

Où loger à Malte?

On trouve tous les types de logement à Malte à part le camping qui est peu développé. Il existe donc des possibilités pour toutes les bourses. De plus, à moins de souhaiter changer d’ile, il n’est pas nécessaire de multiplier les logements car les points d’intérêt ne sont jamais bien loin les uns des autres. Des gros complexes hôteliers ont fleuri comme un peu partout et ils sont généralement pleins d’avril à octobre. C’est une question de goût… Mais ces hôtels proposent parfois de grosses promotions hors saison.

Que manger à Malte?

Malte - apéro local

Avouons-le : on ne se rend pas à Malte pour sa gastronomie ! Par contre, on le pourrait pour ses vins ! En général, les restaurants proposent une cuisine italienne, méditerranéenne avec quelques restes britanniques. Si je n’ai pas été tellement convaincue par le fromage et la saucisse locale ou le lapin, les poissons et les fruits de mer sont des mets de choix. Vous trouverez également de bons petits feuilletés sucrés ou salés à tous les coins de rue. Les prix sont un peu moins élevés qu’en France et en Belgique, surtout lorsque l’on sort des sentiers touristiques.

Que faire à Malte?

Visiter La Valette (Valletta)

Malte - vue sur La Valette

A Malte, toutes les routes mènent à La Valette ! Surtout si vous prenez le bus 😉

La capitale ne semble pas avoir beaucoup changé depuis sa fondation au XVIe. Carrefour européen, siège d’ordres religieux, elle a tiré profit de sa position pour se construire. D’importantes fortifications en petites rues, c’est une ville très séduisante. On songe à l’orient ou à l’Italie… La ville des chevaliers a conservé énormément de traces de son passé. La priorité est de se laisser porter et de flâner ! Vous croiserez de belles façades, certains édifices visitables, vous profiterez également de la vue depuis les remparts… N’hésitez pas à faire un arrêt à la cathédrale Saint-Jean et son musée. « En face » siègent les Trois Cités qui offrent une suite intéressante à la visite de la ville. La capitale est assez calme en dehors de certaines festivités comme la Saint Paul ou le carnaval. Pour faire la fête, c’est à Sliema et à Saint Julian’s que ça se passe !

L’est de Malte

Malte - Marsaxlokk

Dans les environs de La Valette, ne manquez pas Tarxien si vous aimez les sites archéologiques ! Le site de Tarxien lui-même mais surtout l’hypogée de Hal Saflieni, impressionnante construction sous-terraine de plusieurs millénaires. Réservation obligatoire bien à l’avance ! Marsaxlokk est un petit port de pêche bien agréable pour faire son marché ou prendre un verre en terrasse. Il est peuplé de centaines de petits bateaux plus colorés les uns que les autres. La crique de Peter’s Pool n’est pas loin.

Le sud de Malte

Malte - temples mégalithiques

Les temples de Hagar Qim et de Mnajdra comptent parmi les plus beaux sites de Malte. Si l’archéologie n’est pas votre dada, tentez au moins ce superbe ensemble millénaire avec vue sur la méditerranée ! La Blue Grotto est l’un des sites les plus touristiques de l’ile. Si hors saison, l’endroit est tout à fait plaisant, c’est un peu l’industrie à d’autres moments. Une petite balade en bateau vous mènera de grotte en caverne le long de la falaise. Idéalement, venez le matin et quand la mer est calme.

Les villages de Ghar Lapsi, Qrendi, Zebbug et Siggiewi valent également un petit arrêt entre les principales attractions touristiques.

Le centre de Malte

Malte - Rabat

Les villes de Rabat et Mdina sont jumelles. A l’origine, il s’agissait de la même ville. Lors de la conquête arable, elle fut coupée en deux. Mdina devint une forteresse et capitale jusqu’à la construction de La Valette.

Elle est composée d’un labyrinthe de ruelles et placettes. C’est un véritable décor de cinéma ! On y remonte le temps ! La cathédrale est visitable mais payante avec quelques musées, pas tous passionnants.

Rabat s’est développée hors les murs et offre d’intéressantes activités comme le Wigancourt College Museum, une villa romaines, des églises et des catacombes. Une petite préférence pour les catacombes de Sainte Agathe et son mini-musée qui est, comment dire, très surprenant…

Les jolies falaises de Dingli sont les points culminants de l’ile. N’hésitez pas à pousser jusque là.

Mosta, au centre de l’ile, est l’une des plus grandes villes. Cependant, on ne fait souvent qu’y passer ou s’y arrêter le temps de visiter le dôme de son église, l’un des plus grands au monde. Toute proche, Naxxar garde un côté village. C’est là que se trouve le Palazzo Parisio, l’un des rares palais ouverts au public.

Le Nord de Malte

Malte - Cirkewwa

Mgarr est une ville paisible dont les principaux attraits sont un dôme argenté et les temples de Ta’Hagrat datant du 4e millénaires av. JC. Bien que classé lui aussi par l’unesco, il n’est pas comparable à Hagar Qim et de Mnajdra par exemple.

Une partie de la côte est dédiée au tourisme de masse, il n’y a rien de particulier à faire à Saint-Paul et Bugibba. Par contre, ça peut être un bon endroit pour un logement bon marché.

Mellieha est plus intéressante. Surplombant la mer, avec quelques jolis bâtiments et son église, elle est proche de la plus grande plage de Malte. La Golden, l’autre grande plage se trouve plus à l’ouest. Un étonnant village de Popeye n’est pas très loin non plus. C’est à Cirkewwa que l’on embarque pour Gozo et Comino.

Comino

3km² de terre aride entre Malte et Gozo qui ne comptent que quelques habitants. L’ile attirera les voyageurs avides de calme ou les plongeurs pour ses spots et ses eaux turquoises. Des croisières de quelques heures sont possibles, cela permet de jeter un œil et de profiter du Blue Lagoon sans y passer la nuit. Du haut de la tour Santa Marija, vous pourrez profiter de la vue à 360° sur Comino et les côtes des deux autres iles.

Gozo

Malte - Balade à Gozo

Paisible et plus verte, l’atmosphère de Gozo est différente de celle de Malte. Elle est parfaite pour qui a envie de se ressourcer. Mais également pour les nombreuses activités possibles ! Au centre de l’ile, vous trouverez Victoria/Rabat qui est la « capitale » et est tout à fait plaisante : une citadelle, des musées, une cathédrale, un centre ancien… Bref, prenez votre temps et baladez-vous. Le village de Xaghra et les temples de Ggantija valent le détour. Vous pouvez aussi visiter le moulin, l’église ou le musée du jouet. Non loin de là, la reconnaissable tour de Saint Peter and Paul est un point de repère dans le paysage. C’est aussi la porte d’accès aux principales plages. La Calypso’s cave s’y trouve également.

Xewkija et son dôme, les falaises, Xlendi et sa baie, Gharb et la basilique Ta’Pinu, des randonnées… les points d’intérêt ne manquent pas. Mais l’un des sites les plus célèbres est la Fenêtre d’Azur, une arche naturelle en pierre, et la baie de Dwejra, belle anse due à l’effondrement d’une caverne.

Merci à Amelia pour cet itinéraire très intéressant pour visiter Malte 🙂

Que visiter à Malte?
4.42 (88.33%) 24 votes

Send this to a friend