La Norvège, ce pays mythique, royaume des éternels vikings résonne au son des légendes et des fabuleux paysages qu’elle a à proposer. A l’heure où je vous parle je viens d’y poser les valises après un trajet de 3400 Km à travers l’Europe pour acheminer du matériel au camp de base où je viens travailler pour les 4 prochains mois pour une agence de Trekking. L’épopée a réservé bien des surprises mais je vous assure qu’à l’arrivée je n’ai eu aucune déception bien au contraire. Effectivement on ne songe pas souvent à ce pays en terme d’exotisme, pourtant ses trésors sauvages  et sa culture singulière ne manqueront pas de vous faire oublier les plages de sables blanc des cartes postales.

L’hiver rude marqué par une nuit prolongée dans les terres polaires au-dessus du 66ème parallèle est vite effacé par les journées sans fin de l’été. Le soleil de minuit en est l’exemple parfait, vous regardez ce dernier se coucher lentement sur l’horizon et puis le voilà qui arrête sa course juste au-dessus de la mer de Norvège pour prodiguer une lumière rougeoyante sur la baie où vous avez le plaisir de camper. Le temps perd alors ses atours et vous flottez entre les jours sans que la fatigue ne se fasse remarquer.

Voyager en Norvège c’est vivre au fil de ses saisons et de ses paysages tantôt vallonnés tantôt montagneux mais toujours dans la sérénité d’arriver dans un nouvel endroit merveilleux et c’est ce qui en fait une destination à ne pas manquer

Carte Lofoten 2Cartes Lofoten

Les îles Lofoten

On peut s’y rendre par la mer en prenant le ferry depuis Bodø (prononcez Bodeu) pour arriver à Moskenes après 3h de navigation. Ce havre de paix, où les fjords aux eaux turquoise se marient avec les cimes enneigées, offre un cadre surréaliste au milieu des villages de pêcheurs. Traditionnelles et uniques au monde, ces îles côtières de la mer de Norvège sont le fruit du recul des glaciers et du passage du Gulf Stream à proximité. Elles bénéficient d’un climat particulier puisque les températures restent très tempérées pour ces latitudes (de -5° l’hiver à 25° l’été), dur à croire quand on sait qu’on est au-delà du cercle polaire !

IMG_8468

Lors de la traversée en ferry, on peut déjà apercevoir les cimes blanches pointant vers le ciel, on pourrait imaginer la mâchoire ouverte d’un monstre marin venu des tréfonds de l’ère Viking. Ici Les légendes sont d’ailleurs bien présentes et les histoires de pêcheurs donnent ce caractère si mythique à la Norvège. Au large de Bodø on peut observer le Salstraumen, le plus grand Maelstrom du monde (un tourbillon en pleine mer né de puissants courants marins), les Vikings le craignaient plus que tout au monde et pensaient qu’une bête infernale en était la source. Si vous voulez vous mesurer aux forces de la nature, vous pouvez embarquer sur des zodiacs surpuissants et venir à la rencontre de ce phénomène incroyable.

Sud des Lofoten : Å, Sørvågen et Reine

IMG_9594A votre arrivée, vous avez le choix entre le camping (le bivouac étant autorisé en Norvège si on pose la tente à plus de 200m d’une habitation), le camping-car si c’est votre mode de voyage ou une nuit en Rorbu (habitation de pêcheur). Ces derniers sont disponibles l’été car la saison de pêche a lieu entre Janvier et Mars, les pêcheurs mettent ensuite leurs habitations à disposition.

Ce sont souvent des hébergements sur pilotis en bord de fjord où l’on peut disposer d’une vue imprenable sur le paysage et sur la mer. Vous trouverez aisément de la place pour dormir partout en Norvège, néanmoins les rorbus sont souvent pris d’assaut en pleine saison (Juillet et Août), pensez à regarder les disponibilités sur internet. Dépaysement assuré si vous choisissez cette option, de plus les propriétaires peuvent vous proposer une sortie pêche en complément, je peux vous garantir à 90% que vous ne reviendrez pas les mains vides et avec un peu de chance vous aurez le privilège de voir quelques orques danser dans le fjord.

SI vous êtes plutôt branchés randonnée et nuit en montagne, prenez une carte des environs à l’office du tourisme et partez en direction du refuge du Munkebu depuis Sørvågen. Un itinéraire un peu escarpé qui permet d’accéder aux sommets du Sud de l’île et d’avoir un point de vue extraordinaire sur toute la côte.

Petit conseil : Choisissez de partir le soir si vous bénéficiez du soleil de minuit, vous serez émerveillés par les couleurs qui bordent le ciel et la mer. Asseyez-vous en haut du sommet du Munken et contemplez la magie des Lofoten sous un soleil rougeoyant. Le temps prend alors une dimension nouvelle dans ce jour sans fin qui vous berce doucement.

IMG_9529

Fredvang et la plage de Kvalvika

Un peu plus au Nord sur la route E10 à environ 30 Km, on trouve des fjords aux eaux vertes et aux montagnes découpées. Prenez le bus parcourant la côte et descendez à Fredvang, petite localité de pêcheurs qui n’a rien à envier au reste de la Norvège. Sur la côte Nord de la commune il existe une plage incroyable surplombée par d’imposants sommets: Kvalvika. On y accède par un chemin balisé et aménagé qui traverse la montagne et passe par un col bordé par deux sommets: le Ryten et le Møltinden.

IMG_9469Cette plage est réellement idyllique, on ne s’attend pas à trouver un paysage aussi majestueux en ces anciennes terres Viking.

Plage du bout du monde où la mer rencontre les cieux, vous pourrez y poser le camp ou simplement profiter du lieu en une journée de randonnée. Les quelques moutons qui y résident seront vos hôtes d’un moment. En longeant le bord de la plage, on arrive à une étrange habitation, une hutte enclavée entre quelques rochers faîte de bric et de broc.

Pour la petite histoire, en 2011 deux amis Norvégiens ont décidé de passer l’hiver en autarcie sur cette plage et d’y construire une cabane avec les objets dragués par la mer. Une habitation sciemment conçue pour se fondre dans le paysage, une porte avec un hublot de machine à laver en guise de fenêtre, un toit en tourbe pour l’isolation, des planches de bois pour construire un sommier, un poêle pour se réchauffer, etc… Ils ont donc passé tout un hiver à surfer dans la mer de Norvège, à faire du parapente, du snowboard et à filmer les aurores boréales nimbant le ciel de leurs feux ardents. Si vous voulez avoir un aperçu de leur immersion et de leur expérience, je vous propose ce petit trailer qui vous mettra l’eau à la bouche:

Pour ceux qui souhaiteraient profiter de cette modeste hutte, essayez d’arriver tôt dans la journée et vous pourrez dormir bien au chaud dans un cadre simplement magnifique.

En route pour Nusford

On continue sur la route menant au Nord- Est avec un passage près de la plage de la Ramberg, sable blanc et eaux turquoises. Vous ne rêvez pas, la pureté de l’eau et la couleur des hauts fonds donnent un superbe cachet aux Lofoten et si la température de la mer n’avoisinait pas les 10° on pourrait se croire dans les tropiques.

La route longe un fjord enclavé jusqu’à une bifurcation menant à Nusford, un village de pêcheurs perdu au Sud de l’île. Ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, arbore de splendides rorbus aussi vieux que le village lui-même, ce sont les plus anciens de Norvège.

Dépaysement assuré pour ceux qui choisissent d’y passer la nuit. En effet, les toits végétalisés donnent un cachet pittoresque aux hébergements. Les lits sont en hauteur et il faut grimper à une échelle pour y accéder, bien entendu toutes les habitations ont un accès privé à la mer et on peut même pêcher depuis l’intérieur de la maison.

IMG_8493

Ne manquez pas de découvrir les randonnées en bord de côte et sur les crêtes dominant le village. Il existe un très bel itinéraire entre Nusfjord et Nesland qui vous permet d’assister au ballet aérien des oiseaux de la région notamment des aigles. Avec un peu de chance vous pourrez observer des phoques et même quelques orques. Ceux-ci ne sont pas rares dans les Lofoten, j’ai d’ailleurs eu l’occasion de les voir évoluer plusieurs fois dans leur milieu naturel, à chaque fois c’est un nouvel enchantement.

Vikten – Leknes – Haukland – Utakleiv

IMG_8562

Quelques Km après Nusfjord sur la E10, faîtes une petite halte à Vikten et allez voir le travail étonnant des souffleurs de verre installés en bord de plage. Vous ne pourrez pas manquer cette maison d’architecte postée sur le front de mer, elle recèle quelques trésors d’artisanat. La boutique est ouverte tous les jours pendant la saison estivale et on peut assister à la création des pièces en direct. La dextérité de ces maîtres artisans donne envie de ramener un joli souvenir chez soi.

Reprenez la route direction Leknes, celle-ci passe dans un tunnel sous-marin pour déboucher sur Vestvagøya, plus grande île de l’archipel. Leknes en est la ville principale avec ses … 3000 habitants. Avec cette « importante » population, la ville bénéficie d’un centre commercial, de magasins de sports, de vêtements, d’hypermarchés, de garagistes, médecins, etc… Donc si vous avez des courses importantes à faire, ou une urgence quelconque, mettez le cap sur Leknes, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin.

Au nord de Leknes se trouve deux plages magnifiques ; Haukland et Utakleiv. Elles sont bordées de sommets accessibles comme le Himmeltinden dominant la côte avec une vue imprenable sur les Lofoten. L’été il y a occasionnellement des festivals qui s’organisent dans ce lieu d’exception. Plage de sable blanc, eau turquoise, terrain de Beach volley et herbe rase ; quoi de mieux pour planter la tente, poser le camping-car ou garer un camion aménagé ?

IMG_9545

Une expérience enivrante au cœur d’une Norvège unique, où les couleurs et les crêtes abruptes se marient  avec profondeur. A chaque virage c’est un nouveau décor, une nouvelle rencontre avec un monde surréaliste. Que vous veniez en Juin pour le soleil de minuit ou à la fin du mois d’Août pour les aurores boréales vous ne serez pas déçus. Je vais quand même vous donner quelques conseils utiles qui vous permettront d’aborder ce voyage avec plus de sérénité.

    • Le 1er mais le plus indispensable ; prenez des vêtements de pluie du type sur-pantalon, guêtres et veste imperméable ainsi qu’un sur sac à dos. La pluie n’est jamais bien loin même si elle est souvent de courte durée.
    • Pensez à l’anti-moustique, ça pourrait bien vous éviter d’être dévoré. En effet la Norvège est réputée pour avoir des moustiques durant l’été.
    • Renseignez-vous sur les horaires des ferrys car suivant les périodes, elles peuvent changer et même être modifiées d’une semaine sur l’autre. Voilà le site du ferry de Bodø à Møskenes : torghattennord.no
    • Si vous voulez anticiper vos déplacements, vos randonnées ou vos activités du lendemain il peut être bon de connaître la météo, ce site régulièrement mis à jour s’avérera votre meilleur allié : yr.no
    • Je vous invite également à emmener un petit lancer avec un moulinet et quelques leurres type cuillères (de 15 à 25g). Vous pouvez tout acheter sur place bien sûr mais les prix sont typiquement norvégiens et comme tout ce que vous achèterez dans les Lofoten il faudra sortir un mouchoir en même temps que votre porte-monnaie. La pêche en mer et en bord de fjord est autorisée librement, et c’est toujours un plaisir de cuisiner et de manger du maquereau, du cabillaud ou du lieu noir fraîchement pêché.

Itinéraire dans les îles Lofoten
5 (100%) 2 votes

Send this to a friend