La mégalopole la plus peuplée du monde vous promet une vie à 100 à l’heure entre dépaysement, technologie, et culture ancestrale!

VIVRE A TOKYO

La capitale japonaise séduit par les perspectives de vie qu’elle offre : entrer dans une sorte de troisième dimension. Tokyo en quelques chiffres c’est plus de 13 millions d’habitants, une superficie de 2 188 km² et 13 lignes de métro. Côté climat, il est tempéré et les saisons sont les mêmes qu’en France (notez tout de même que la nuit tombe tôt sur la mégalopole). Voyons maintenant à quoi ressemble réellement la vie à Tokyo, let’s go!

LES QUESTIONS PRATIQUES

Logement : Où habiter et à quel prix?

Comme quartiers sympas, on vous conseille d’aller autour de Ueno-Koen (certes c’est un peu cher mais il y a beaucoup de verdure et ça c’est agréable, au milieu des grattes ciel!), ou pour les plus petites bourses, le quartier de Shinjuku très fréquenté par les étudiants. Par rapport au loyer, il faut savoir que même si l’on se trouve en Asie, Tokyo est une capitale, il faudra alors compter pour un studio entre 800 € et 900 €…

3-Quartier Ueno Koen

Niveau de vie et pouvoir d’achat

Le pouvoir d’achat d’un français sur place dépendra de son salaire, si il est français il sera indexé sur l’euro ou japonais. Sachez que le salaire moyen est de 200 000 ¥ (environ 2 000 €), ce qui pourrait paraître plus que raisonnable, mais c’est un salaire qui a des très faibles chances de fluctuer durant une carrière. En conclusion votre niveau de vie sur place pourra être convenable, mais gardez en tête que Tokyo est une capitale, et que tout y est cher. Par rapport aux courses vous avez la possibilité d’aller dans les supermarché des gares, dans les « 100 Yen shop » (des magasins populaires à prix uniques), et surtout Internet dans une ville ou l’évolution technologique est à la pointe.

Comment se déplacer sur place

Par rapport aux moyens de transports vous avez le bus, le métro (et ses 13 lignes), le train, mais ce qui vous reviendra le moins cher reste évidemment le vélo. Le soucis c’est qu’au Japon, il existe une quantité énorme de compagnies privées différentes. Si vous prenez le métro et que vous avez payé 250 ¥, si vous devez changer de ligne et que celle-ci appartient à une autre compagnie, vous devez repayer la suite du trajet. Chaque trajet valant entre 2 et 3 €, votre journée de transport peut vite vous coûter entre 10 à 15 € (il faut donc être vigilant!). Vous l’avez compris, à moins d’avoir une carte scolaire (réservée aux enfants), d’être une personne âgée, ou bien d’être salarié d’une entreprise prenant en charge votre carte de transport, se déplacer à Tokyo est très cher!

4-Quartier Ueno Koen

LE RYTHME DE VIE

Rester en contact

Bien que l’une des choses les plus développées au Japon soit les moyens de technologie moderne, les connections dépendent de diverses compagnies et ce à différents prix. Mais en moyenne c’est raisonnable. Le coût d’une connexion internet varie de 20 à 30 € par mois. Pour pouvoir se connecter sur un réseau public, il faut avoir un abonnement personnel (chez soi) et utiliser ses propres codes pour se connecter au réseau public (comme les hotspots en France). Certains lieux restent encore à l’ancienne (bars, restaurants, hôtels etc.) et vous proposent un câble de connexion au réseau local.

Comment se divertir
1Tokyo tourAvant d’envisager de partir vivre à Tokyo, il faut savoir qu’il est très difficile de se créer une vie sociale au Japon. Les Japonais ne sont pas « friendly » et sont xénophobes. Au coup par coup il est possible de discuter à droite à gauche, mais les liens sont très difficiles à créer. On ne frappe pas à la porte de son voisin facilement. Même si la politesse japonaise est connue, elle n’existe que par obligations professionnelles. Sortie du travail, le japonais moyen redevient l’anti « gaïjin » (étranger). Même dans les couples « mixtes », la belle-famille accepte difficilement la personne étrangère…

Niveau divertissement, les habitants sont accros au shopping… il y a des centres commerciaux (de vrais labyrinthes) un peu partout : gares, souterrains du métro, certains quartiers et alentours de Tokyo. Ils sont toujours bondés de monde. Egalement on retrouve partout les « pashinko » (machines à sous), tellement qu’on peut croiser des machines à jetons pour enfants dans les centres commerciaux. Enfin, vous pourrez sortir dans les nombreux bars (à thème, à saké…), et dans les karaokés qui sont des salles privées que vous réservez entre amis (soyez à la fois les chanteur et votre propre public).

Le style de vie et différences culturelles

Autant vous dire que le mot « dépaysement » est faible pour qualifier le sentiment d’un français à Tokyo. Il y a le monde et il y a le Japon…..c’est plus qu’un autre monde, vous avez parfois le sentiment d’être sur une autre planète. Concernant les différences fondamentales avec la culture française, la liste serait trop longue à énumérer. L’un des seuls avantages d’être Français est que les Japonais fantasment sur la France et la langue française à un haut niveau. Il existe dans tout le Japon des enseignes de magasins, des publicités, des sacs que les japonais portent avec fierté sur l’épaule donnant l’impression qu’ils voyagent en « franponais » (du français qui n’a pas toujours de sens).

POURQUOI CHOISIR DE VIVRE A TOKYO PLUTÔT QUE DANS UNE AUTRE VILLE?

Choisir Tokyo c’est soit parce que vous avez décroché un super travail, soit parce que vous faites partie d’un programme d’échange avec l’université en France, soit parce que vous vivez avec un Japonais de Tokyo et surtout parce que vous aimez la GRANDE ville et la vie urbaine. Dans tous les cas venir vivre dans cette ville frénétique, vous apportera toujours du bon culturellement parlant!

Et vous, avez-vous déjà vécu à Tokyo, où pourriez l’envisager? À moins que vous réservez cette destination pour votre tour du monde ?

Vivre à Tokyo, une vie à la fois frénétique et hors du temps!
3.53 (70.59%) 289 votes