Pays difficile d’accès et peu engageant au premier abord, la Corée du Nord a pourtant un potentiel touristique. Venez le découvrir !

La Corée du Nord est un pays encore mystérieux pour de nombreux d’entre nous. Surtout connue pour les différents conflits politiques qu’elle provoque, peu connaissent les divers lieux et sites touristiques que peut offrir ce pays !

Visiter la Corée du Nord

Faire du tourisme en Corée du Nord

  • Quand s’y rendre : la mousson s’étend de juin à août et la saison des typhons se situe en général d’août à septembre. Privilégiez donc les autres mois de l’année.
  • Comment s’y rendre : de nombreux touristes passent par la Chine pour se rendre ensuite en Corée du Nord (la compagnie aérienne nord-coréenne Air Koryo est interdite d’exploitation en Union Européenne). Pyongyang est desservi 4 fois par semaine par un train au départ de Pékin (env. 24h de trajet), il est fortement conseillé de prévoir de quoi se substanter.
  • Se déplacer dans le pays : Les déplacements à l’intérieur de la Corée du Nord sont limités et surveillés par les autorités locales ; vous devez être en permanence accompagné d’un guide local désigné par l’état.
    Les transports publics ne sont pas ouverts aux étrangers à part le métro avec autorisation et guide. En ce qui concerne les déplacements en voiture, les touristes ne sont pas autorisés à conduire : les représentants locaux des agences de voyages ou les autorités assurent les déplacements des visiteurs.

Plusieurs objets et actions sont interdits en Corée du Nord (comme téléphones cellulaires ou GPS); pour en savoir plus consultez le site www.diplomatie.gouv.fr. Ces informations seront évidemment répétées par les agences de voyages ou Tour opérateur par lesquels vous passerez.

Il est obligatoire de passer par un circuit organisé par une agence de voyage reconnue par la Corée du Nord pour obtenir un visa touristique! Les journalistes doivent avoir un visa spécial.
La France n’a pas de relations diplomatiques avec la RDCP ; l’ambassade de référence est donc celle de Chine pour porter assistance aux Français se trouvant en Corée du Nord.

colline mansudae

Les attractions principales proposées par les circuits touristiques

  • Pyongyang : Capitale et étape obligatoire des circuits touristiques, cette ville rassemble tous les lieux dédiés à la gloire de Kim Il-Sung, ainsi que les symboles de la lutte contre l’ennemi japonais, sud-coréen ou américain.
    Quelques exemples : la colline de Mansuadae et ses statues de bronze de Kim Il-sung et Kim Jong Il, l’Arc de Triomphe, la tour du Juche, la statue de Chollima, le Palais de Kumsusan, etc.
  • Le Festival d’Arirang : manifestation culturelle nord-Coréenne se déroulant en général d’août à septembre, il est célébré à l’occasion des fêtes nationales. Jusqu’à 100 000 artistes répètent durant des mois afin de participer à des scènes chorégraphiques reconstituant l’histoire de la Corée du 20ème siècle. Dans le stade vous pouvez admirer les habits de couleurs et les accessoires des gymnastes et des danseurs qui dessinent des motifs géants lors de mouvements synchronisés.
  • Zone démilitarisée : attention les photos sont interdites.
  • L’exposition florale Kimilsungia-Kimjungilia : se déroulant à Pyongyang, cette exposition florale présente deux variétés de fleurs baptisées Kimilsungia et Kimjungilia. La première, en l’honneur de Kim II Sung, est une orchidée mauve et la seconde, en l’honneur de Kim Jong II, une variété de bégonia rouge. Chaque année l’évènement attire de nombreux visiteurs.
  • Le palais des enfants : situé à Pyongyang, le palais des enfants enseigne aux plus doués, en matière de musique et de chant, la musique traditionnelle de Corée du Nord. Ces chants chantent les louanges du prolétariat. Il est possible d’assister soit aux répétitions, soit aux spectacles. Un spectacle impressionnant, d’autant plus compte tenu de l’âge des enfants.
  • Le mont Geumgang ou Kumgang : « les montagnes de Diamant ». Cette chaîne de montagnes près du littoral en Corée du Nord s’étend sur 40 km d’Est en Ouest, et son plus haut pic atteint 1638m (le pic Birobong). Son surnom vient du fait qu’au printemps, les pics de granit pointus scintillent dans la rosée du matin. Vous y trouverez des reliques bouddhistes comme les temples Pyohunsa et Jeongyangsa.

festival d'Arirang

La controverse morale

La mise en place de circuits touristiques en Corée du Nord provoque de vives controverses dans le secteur du tourisme ; certains trouveront en effet cela fort peu éthique, mettant en avant le point que seul l’état Nord Coréen bénéficie des retombées économiques et non le peuple qui est souvent victime de famines et qui vit dans une situation précaire.
L’exploitation touristique des nouveaux endroits jugés intéressants peut aussi inquiéter : une trop grande précipitation pourrait engendrer une destruction de l’environnement et de l’écosystème local.

Vous remarquerez que beaucoup d’attractions, surtout à Pyongyang, tournent autour du régime politique. Pourtant beaucoup d’autres sites méritent le détour, et en faisant quelques recherches on s’aperçoit que la Corée du Nord à beaucoup d’autres sites naturels à offrir.

Des activités touristiques mises en place par la Corée du Nord
  • Vélo sur le Mont Paektu : Le mont Paektu, à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord, est le point culminant de la Corée avec ses 2744m et est composé de nombreux pics. Au sommet se trouve le plus haut lac de cratère du monde : le lac Chonji. Ce mont fait partie du réseau mondial des biosphères de l’UNESCO et serait le lieu de naissance du légendaire Tangun, père de la Corée.
    Alors, vous sentez-vous prêt à enfourcher votre VTT pour gravir les pentes de ce magnifique volcan ?
    Des excursions sont aussi organisées pour admirer le lever du soleil sur le lac.
  • Croisière : toute nouvelle attraction proposée par la région côtière dans le Nord-Est du pays, la croisière part du vieux port de Rajin pour une navigation de 21 heures. Attention, ne vous attendez pas à une croisière de luxe, le Man Gyong Bong est un vieux bateau, servant autrefois de ferry, de près de 40 ans et réhabilité pour l’occasion ! Les meilleures cabines sont composées d’une table, de chaises et de toilettes. Si vous cherchez à compléter votre liste de moyens de transport insolites ou inhabituels, la croisière est sûrement faite pour vous !
  • Du ski sur le mont Masik ? En effet, un chantier de station de ski a été mis en place dans le Nord-Est du pays et celle-ci offrira 110 kilomètres de pistes, un hôtel, un héliport et des téléphériques. Kim Jong-Un souhaite en faire un domaine skiable de classe mondial.
mont paektu
Les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO
  • Ensemble des tombes de Koguryo : datant de la dernière période du royaume de Koguryo (l’un des plus puissants de la Chine du Nord-Est entre le III et le IVème siècle ap. JC), ces dizaines de tombes sont ornées de superbes peintures murales, l’un des seuls vestiges laissé par cette ancienne culture. Présumées destinées aux membres de la famille royale et à la noblesse, ces peintures sont un témoignage de la vie quotidienne de cette époque.
  • Monuments et sites historiques de Kaesong : situé au sud du pays, le site comprend de nombreux biens témoignant de l’histoire de la dynastie Koryo (918-1392). On peut y découvrir les palais, les tombes, les murailles etc. de cette ancienne capitale. Un site, témoin de la transition des principes bouddhistes aux principes confucianistes, à ne pas rater pour les férus d’Histoire !
  • 5 autres sites sont inscrits sur la liste indicative de l’UNESCO (des reliques historiques, des grottes etc.). Je vous invite à les découvrir sur le site même de l’UNESCO : ici.

kaesong-coree

 

Lecture conseillée

Vous souhale visiteur du suditez en savoir plus sur la Corée du Nord et découvrir le pays ainsi que ses conditions de vie et de travail ? Alors je vous conseille vivement une Bande Dessinée découverte lors de ma dernière visite au Festival International de la bande dessinée d’Angoulême (je n’y ai pas vécu 6 ans pour rien !) : « Le visiteur du Sud » aux éditions FLBLB.

Cette BD autobiographique est écrite par Oh Yeong Jin, un technicien sud-Coréen du bâtiment envoyé en Corée du Nord sur un chantier symbolisant la coopération entre les deux Corées. On y découvre sa vie quotidienne, ses impressions sur le pays et les conditions de travail. La BD est plutôt comique et permet de mieux comprendre la situation actuelle grâce notamment à des pages de texte explicatif qui entrecoupent les planches.

J’ai vraiment beaucoup aimé lire cette BD et je l’a recommande ! Les dessins ne sont pas beaux à proprement parler (n’oublions pas qu’à la base l’auteur est un technicien du bâtiment) mais le contenu est riche.

A vous d’aviser maintenant de voir si visiter la Corée du Nord vous intéresse ! Et si vous êtes plutôt réticent en général à passer par des agences de voyages, attendez alors l’assouplissement des règles de tourisme (espérons pour bientôt) pour partir à la découverte du patrimoine culturel et naturel de la Corée du Nord, votre sac sur le dos !

N’hésitez pas à découvrir d’autres destinations grâce à notre blog voyage ! 🙂

Visiter la Corée du Nord : une destination touristique en devenir?
4.45 (88.95%) 76 votes