« Au lieu de rencontrer des hommes détruits par la famine, je trouvai, au contraire, une population considérable, avec plus de beauté et de grâce que je n’en avais rencontrée sur d’autres îles. » – Rollin

On a tous entendu parler au moins une fois de cette mystérieuse île qu’est l’Ile de Pâques. Perdue au milieu de l’océan Pacifique, cette île regorge de statues colossales plus connues sous le nom de Moaï.

Je ne me suis jamais rendue sur l’Ile de Pâques et pourtant, j’ai développé une telle fascination pour ce lieu que j’ai le sentiment de la connaître déjà ! Il y a peu de choses que nous savons véritablement de cette île, mais je vous invite à découvrir ensemble le peu que nous connaissons d’elle et ce qu’il reste encore à déchiffrer…

L’Ile de Pâques

Présentation

ile3a L’Ile de Pâques – ou encore Rapa Nui – est une île de 16 628 hectares perdue au milieu du Pacifique Sud. L’Ile de Paques est considérée comme étant la terre habitée la plus isolée au monde ! L’île ayant été colonisée au Vème siècle par les polynésiens, elle est donc considérée comme la frontière extrême-orientale de la Polynésie. L’Ile de Pâques est située à 3680 kilomètres des côtes chiliennes, ce qui place le Chili en première position pour accéder le plus « facilement » à l’île, même si la distance reste toute de même relativement grande. La température annuelle de l’île est d’environ 21°C.

Ce qui frappe au premier abord, en dehors de ces statues monumentales, c’est l’absence de forêt sur l’île. Pourtant, cela n’a pas toujours été ainsi puisque des explorateurs européens avaient indiqué la présence de bois au sein de l’île. Ce qui est certain, c’est qu’il n’y aujourd’hui plus d’arbre sur l’île, de quoi envisager de nombreuses thèses qui finissent inéluctablement pas se recouper : la dégradation environnementale. Certains ont émis l’hypothèse de la déforestation, d’autres d’une sécheresse ayant tout emporté sur son passage.

Les Moaïs

Il y a plus de 900 statues sur l’île ! Un chiffre impressionnant, notamment quand on prend en considération la taille et le poids de celles-ci, de quoi faire réfléchir. Toutes ces statues ont été extraites du volcan Rano Raraku. Seulement, depuis le volcan, il y a 25 kilomètres à parcourir. Vous imaginez une statue, pesant plus d’une dizaine de tonnes, à se trimbaler sur une vingtaine de kilomètres ? C’est difficilement concevable. Ces statues font en effet en moyenne 4 mètres de hauteur et pèsent entre 20 et 30 tonnes ! Plusieurs théories ont alors été développées sur le déplacement des statues dont une – d’ailleurs très récente puisqu’elle remonte à juin 2012 – est considérée comme étant la plus plausible. En effet, deux anthropologues se sont prêtés à un test grandeur nature où ils ont fait en sorte que les statues ne roulent pas… mais qu’elles marchent !

ile1a

En effet, les statues auraient été déplacées debout grâce à un mouvement de balancier. Cette théorie paraît la plus censée étant donné qu’il y avait parfois des ratés et que les tireurs de corde placés de chaque côté de la statue n’étaient pas parfaitement synchronisés. Cela expliquerait le fait que l’on ait retrouvées certaines statues brisées, comme si celles-ci étaient tombées.

Accès à l’île

ile4aLe seul inconvénient de l’Ile de Pâques est qu’elle est une île extrêmement excentrée et très préservée ! L’accès à l’île se fait par avion par le biais de compagnies chiliennes le plus souvent (aucune compagnie française ne se rend sur l’île) et les billets sont extrêmement chers. C’est à la foi dommage que peu de gens puissent accéder à pareille beauté, mais d’un autre côté, cet accès à la limite de l’impossible rend le lieu tellement plus magique encore. Le simple rêve de vouloir s’y rendre rendrait presque le voyage encore plus excitant que le fait de s’y rendre vraiment !

Pour les autres qui voudraient savoir avec précision comment se rendre sur l’Ile de Pâques, j’ai trouvé plusieurs solutions en allant au Chili. Plusieurs organismes proposent leurs services pour se rendre sur l’Ile de Pâques, mais les tarifs sont littéralement hors de prix ! Le plus simple et le moins coûteux est de partir seul sur l’île et de prendre un avion à Santiago du Chili. Une fois sur l’île, il vous sera très facile de vous loger, non pas dans des hôtels, mais directement chez l’habitant ! La compagnie que je vous recommanderais est LAN Chile, l’ayant testée et totalement approuvée ! De plus, les prix restent chers mais sont toutefois plus raisonnables et la qualité n’est absolument pas négligée, bien au contraire.

De nouvelles découvertes

statues-ile-de-paques_01zIl n’y a pas si longtemps de cela, dans les années 2011, des chercheurs ont découvert que l’île ne regorgeait pas seulement de visages à dimension spectaculaire, mais également de corps de Moaïs enfouis sous la terre, doublant alors leur véritable hauteur ! En effet, la croyance d’un seul et unique buste a finalement laissé place à la découverte magique d’une statue entièrement achevée. La terre dissimulait en effet un corps, des bras et des mains.

Une découverte qui suscite également l’interrogation générale porte sur celle de plaques de bois recouvertes de signes, plus communément appelées les tablettes Rongo-Rongo. Ces tablettes ont durant très longtemps alimenté la curiosité des chercheurs puisqu’elles sont restées sans réponse durant des siècles. Ces « tablettes parlantes » demeurent un véritable mystère et, malgré toutes les hypothèses envisagées, il existe toujours aujourd’hui bien trop de réponses peu concluantes. On suppose que les signes inscrits sur celles-ci signifient quelque chose, mais les chercheurs ne sont toujours pas parvenus à les déchiffrer…

Une fois sur place

À la différences des autres destinations, je n’ai pas un temps délimité à vous conseiller pour demeurer sur cette île qui regorge de mystères plus passionnants les uns que les autres. Je pense qu’une fois là-bas, il n’y a plus qu’elle et vous, que c’est une sorte de voyage intemporel et la limite de temps ne s’impose pas. Justement, prenez le temps. Profitez de ce lieu magique autant que vous le pouvez car ce voyage est un peu celui de toute une vie. Une sorte d’aboutissement personnel, quelque chose d’à part que peu de gens pourront partager avec vous. L’Ile de Paques, c’est à la foi tout ça, c’est le voyage d’exception.

C’est une sorte de voyage intemporel et la limite de temps ne s’impose pas

Si cet article est désormais fini, il reste tant de choses à découvrir sur l’Ile de Paques, tant de mystères qui ne cesseront jamais de me passionner et qu’importe que ce soit dans dix ou vingt ans, je me fais la promesse de m’y rendre un jour. Si vous vous y êtes déjà rendus ou que vous comptez vous y rendre, votre avis m’intéresse ! On s’enrichit toujours plus des expériences des autres.

N’hésitez pas à vous rendre sur notre blog de voyages pour découvrir d’autres destinations fascinantes !

Pouvez-vous voter pour ce post?