Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle interview de voyageur qui est parti vivre à l’étranger, et plus précisément en Estonie, à Tallinn. Pourquoi Tallinn ? Comment partir ? Quel est le coût de la vie sur place ? Tant de questions qui vont trouver une réponse dans cette interview qui devrait vous intéresser. Vous vivez aussi à l’étranger et vous aimeriez partager votre expérience auprès de la grosse communauté de Votre Tour du Monde ? C’est simple, envoyez-moi un petit mail 🙂

Bonjour Maël, peux-tu te présenter ?

Salut, Tere ! Je m’appelle Maël, j’ai 19 ans et je suis actuellement en licence de Livre & Multimédia à Clermont-Ferrand. J’adore voyager, j’ai fait mon premier “grand voyage” l’année dernière avec un ami : un road-trip de trois semaines en Turquie, et cette expérience a renforcé cette passion. Je suis actuellement en stage à Tallinn, pour deux mois. Et sinon à part ça, je suis un grand amateur de musique, de tout ce qui est sport en nature et je m’intéresse beaucoup aux nouvelles technologies et nouveaux moyens de communication !

mael-estonie

Pourquoi l’Estonie ? Pourquoi Tallinn ?

Alors il y a deux raisons, l’une plus officielle que l’autre. Je devais faire un stage pour mes études et étant attiré par le digital, l’Estonie était pour moi un choix évident, ils sont les pionniers dans ce domaine, ils ont même des cartes d’identité totalement dématérialisées ! La seconde raison, un peu plus officieuse donc, est que quand j’étais petit j’étais passionné par les drapeaux, je les apprenais tous par coeur et il se trouve que le drapeau estonien était mon préféré, je me suis alors juré d’y aller !

vivre-en-estoniePar rapport à Tallinn, disons que ce n’est pas un choix en soi, puisque l’Institut français d’Estonie (là où je fais mon stage) est à Tallinn. Cette ville était cependant une évidence pour moi, c’est le coeur de l’Estonie, une ville vivante, avec plein d’événements culturels et un patrimoine historique exceptionnel. Et depuis Tallinn on peut se rendre partout, que ce soit à l’intérieur du pays où dans les pays proches (Riga, la capitale lettone est à 4h30 de bus, Helsinki 2h de bateau…).

Ya-t-il une différence culturelle par rapport en France ?

Alors oui, bien sûr, mais pas tant que ça, l’Estonie est un pays européen, la culture est donc assez proche de la nôtre. Cependant on ressent des différences, tout d’abord le fait que ce soit un petit pays (1.3 million d’habitants) influe sur le mode de vie, qui est beaucoup plus calme, c’est troublant de se dire que l’on est dans une capitale à Tallinn, qui, bien qu’elle soit assez étendue, n’est que de 400 000 habitants, à peine plus que la population de Clermont. Quand je m’y promène, j’ai plus l’impression d’être dans un “village” que dans la plus grande ville du pays.vivre-a-tallinnC’est également un pays très jeune, l’Estonie n’est indépendante que depuis 25 ans, d’ailleurs on ressent le passage de l’Union Soviétique dans certains quartiers, même en plein centre de la vieille ville, en faisant attention aux détails. C’est également le cas dans les marchés aux puces, où l’on peut trouver de nombreuses “reliques” de l’URSS : Pin’s, documents, uniformes…

Culturellement, l’Estonie est très proche des pays nordiques, les côtes finlandaises ne sont qu’à quelques dizaines de kilomètres de Tallinn, d’ailleurs, Finlande et Estonie partagent le même hymne national ! (Maamme).

Et il y a un événement que j’ai beaucoup aimé ici : la Saint-Jean, Jaanipäev en estonien. C’est un événement majeur en Estonie, partout dans le pays, de grands feux éclairent la nuit, c’est vraiment chouette ! Et puis il y a de la musique, de la danse, et tout un tas de traditions comme le tir à la corde ou le lancer de botte, dans une ambiance très conviviale.

Qu’est-ce qui t’a le plus plu dans cette expérience ?

La sérénité de ce pays et de ses habitants, la vie ici est calme, apaisante, personne ne se presse, il n’y a pas de tension. Et au-delà de ça, le fait de vivre à l’étranger, pour une durée longue, et de ne pas être là exclusivement pour visiter change complètement la façon de voir un pays, on se sent beaucoup plus imprégné dans sa culture, et beaucoup plus impliqué également.

Autre chose que j’ai adorée ici, ce sont les espaces verts, il y en a partout !

Autre chose que j’ai adorée ici, ce sont les espaces verts, il y en a partout ! Quand on monte à Toompea (la colline de la vieille ville) et qu’on regarde la ville d’en haut, on ne voit que des arbres, c’est dingue !

A l’inverse, qu’est-ce que tu n’as pas trop aimé ?

Je trouve qu’il est vraiment difficile de lier des relations avec les Estoniens, ce sont des gens très timides, le contact n’est donc pas très facile. Je pense que cela vient aussi probablement du fait que pendant mon stage je ne suis qu’avec des Français/francophones. Mais je vais essayer de me faire quelques potes avant de rentrer !

vivre-a-tallinn-estonie

Après, d’un point de vue social, il y a de grands écarts, je ne l’ai pas ressenti directement, mais ma coloc m’a expliquée qu’en Estonie, certaines personnes pouvait gagner entre 300€ et 400€ par mois, ce qui est très bas par rapport au prix de la vie, je me demande comment ces personnes font pour vivre…

Il y a-t-il eu des difficultés d’adaptation les premières semaines ?

Pas vraiment, à part le fait qu’en ce moment la nuit n’existe presque pas, elle est très courte (environ 3-4 heures), et il ne fait jamais totalement noir. Au début c’est marrant, mais quand tu te réveilles tous les matins à 4h du mat’ parce qu’il y a autant de lumière qu’en pleine journée, ça commence à devenir lourd, ahah !

Comment est le marché du travail là-bas ?

Il se porte bien, le taux de chômage est entre 5 et 6% actuellement, ce qui est bas par rapport à la moyenne européenne. C’est un pays dynamique et très en phase avec les réalités actuelles. Beaucoup d’étrangers viennent travailler en Estonie (chez Skype par exemple, qui est une entreprise estonienne !) ou même entreprendre, lancer sa start-up, c’est un gros phénomène ici. J’ai l’impression qu’en Estonie le travail n’est pas une contrainte, mais une fierté pour beaucoup de monde. Cependant, je l’évoquais précédemment, les salaires sont assez inégaux et les revenus minimums sont vraiment très bas par rapport au prix de la vie.

Et le coût de la vie à Tallinn, est-il très important ?

Le coût de la vie y est bien supérieur au reste de l’Estonie, mais il reste inférieur à celui de la France. Voilà quelques exemples pour se faire une idée :

  • Loyer : entre 200€ et 300€
  • Ticket de bus : 1€ (abonnement pour un mois : 23€)
  • Resto : entre 3€ (oui, oui) et 8€, éviter cependant les restos touristiques de la vieille ville
  • Bière (0.5L) dans un bar : 3€ – 3€50
  • Forfait mobile : entre 5€ et 10€
  • Taxi : environ 0.50€/km, ~5-6€ pour aller de l’aéroport à la vieille ville.

Pour ce qui est des produits alimentaires, cela revient à peu près au même prix qu’en France. Par contre, pour le shopping à Tallinn, il faut éviter les vêtements et en particulier chez les grandes enseignes, ils sont plus chers qu’en France ! En revanche, il y a de nombreuses petites boutiques / galeries de design, avec tout un tas de bijoux, d’accessoires, et plein d’autres trucs très sympas à des prix tout à fait raisonnables, et Made in Estonia, bien sûr ! 🙂

Concrètement, combien faut-il gagner pour avoir un bon confort de vie à Tallinn ?

A partir de 500€ par mois, seul, il est possible de vivre assez confortablement, sans se priver, mais sans avoir non plus énormément de liberté. Je pense que pour être vraiment à l’aise et pouvoir en profiter un maximum, aux alentours de 600€ – 700€ par mois c’est bien.

Et les Estoniens, qu’en penses-tu ?

Au premier abord, les gens peuvent paraître assez froids, mais ils sont en réalité très timides, par exemple ils n’ont pas le même rapport à la discussion que nous : ils ne vont pas discuter comme “forme de politesse”, mais plus aller à l’essentiel. Ce sont des gens très gentils, polis et toujours disponibles pour donner un coup de main !Tallinn$Les Estoniens sont également très sensibles, plus qu’en France, ils prennent le temps de profiter de leurs journées, et de chaque moment. Les premiers jours, j’étais surpris de voir que beaucoup de monde s’arrêtait quelques instants pour sentir les lilas, et reprenait leur chemin. Les Estoniens aiment faire les choses à leur rythme, et ça c’est vraiment agréable.

Penses-tu rester longtemps en Estonie ?

J’y suis encore pour environ un mois et demi, mais j’espère bien y retourner au plus vite, c’est vraiment un pays auquel on s’attache rapidement, et où il fait bon vivre.

Es-tu allé visiter les autres pays Baltes ? Y a-t-il des différences ?

Oui, je suis allé un week-end à Riga, en Lettonie. Et ce n’est pas du tout la même culture, l’Estonie à une culture beaucoup plus nordique, la langue elle-même fait partie du même courant que la langue finnoise. La Lettonie est davantage slave. J’ai beaucoup aimé Riga, l’architecture est très différente, dans un style art nouveau, par contre je l’ai trouvé beaucoup moins chaleureuse que Tallinn, mais c’est sûrement parce que c’est une ville bien plus grande, on a d’ailleurs davantage l’impression d’être dans une capitale européenne à Riga.

Je pense que c’est un incontournable quand on est à Tallinn, Riga n’est qu’à 4h30 de bus et les prix sont juste dingues : en prenant mes billets au dernier moment j’en ai eu pour 13€ A/R, mais en les prenant à l’avance ils sont à 6€ A/R !!

Un dernier mot, un dernier conseil ?

Venez en Estonie ! Ahah. Plus sérieusement, je pense qu’il ne faut pas avoir d’à priori par rapport à des pays comme celui-ci, qui sont moins populaires que d’autres destinations en Europe. Ce sont des pays avec tout autant de richesse, et qui peuvent offrir une expérience plus authentique, et avec un plus grand sentiment d’aventure. Mais dépêchez-vous, le tourisme commence à bien s’implanter en Estonie ! 🙂

Merci Maël pour ton partage d’expérience sur ta vie à Tallinn. Des questions ? N’hésitez pas, les commentaires sous l’article sont faits pour ça 🙂

Vivre en Estonie : L’exemple de Maël
4.8 (95%) 8 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend