Marine est en plein milieu de son échange Erasmus de 1 an à Vienne et nous livre ses impressions sur la capitale autrichienne. Si vous souhaitez habiter là-bas ou simplement y passer pour un city break, cet article va vous intéresser 🙂 Bonne lecture !

Vivre à Vienne: l’exemple de Marine

Bonjour, peux-tu te présenter ?

GruB Gott ! Moi c’est Marine, j’ai 19 ans et je suis actuellement en dernière année de licence à Montpellier Management University en sciences de gestion. Je fais une année d’échange à Vienne en Autriche avant de partir vers d’autres horizons pour mon master. Je suis passionnée de voyage et de photographie (et d’art en général) et ma curiosité démesurée fait que j’ai toujours besoin de découvrir plus de choses !

Vous vivez aussi à l’étranger et vous aimeriez partager votre expérience auprès de la grande communauté de Votre Tour du Monde ? C’est simple, envoyez-moi un petit mail 🙂

Pourquoi es-tu partie en Autriche ? Et pourquoi as-tu choisi Vienne ?

J’ai toujours rêvé de vivre à l’étranger mais malheureusement ma fac n’offrait pas beaucoup de choix pour les options Marketing, mais Vienne offrait à la fois des cours qui me plaisaient, un cadre de vie agréable et une ouverture sur l’Europe de l’Est. Grâce à sa position centrale en Europe de nombreuses villes européennes sont devenues beaucoup plus accessibles. De plus, j’ai longtemps fait de la musique et on m’a toujours parlé de Vienne comme étant la capitale de la musique, c’était comme réaliser un rêve d’enfant d’enfin y aller.

Est-ce qu’il y avait des préparatifs particuliers à faire ?

L’Autriche étant un pays appartenant à l’Union Européenne c’est assez facile de s’y installer, il faut juste remplir un papier afin de déclarer sa présence 4 jours après son arrivée (le Meldezettel) et un autre dans les 4 mois suivants l’arrivée dont le nom est imprononçable. J’ai dû aussi trouver des vêtements beaucoup plus chauds parce que mon pauvre métabolisme de sudiste n’était pas prêt à affronter un tel froid !

Si vous cherchez un itinéraire à faire sur 5 jours dans la capitale autrichienne, je vous conseille cet article

As-tu vécu un choc culturel important ?

Non, vivre à Vienne n’est en soi pas si différent que vivre en France, il y a une forte communauté française là-bas. Mais ça reste un endroit très marqué par la culture et l’histoire.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ta nouvelle vie ?

Le fait d’avoir toujours quelque chose de différent à faire. A Vienne on peut voguer sur le Danube ou faire des randonnées dans la forêt, grimper dans les rooftop bars ou siroter des cafés en terrasse… La vie est très hétéroclite et il y en a pour tous les goûts. C’est une découverte constante ! Même si apprendre à baragouiner quelques mots d’allemand a été un vrai challenge, on redécouvre la ville à chaque coin de rue !

A l’inverse, qu’est-ce que tu n’apprécies pas trop ?

Le plus dur dans l’expatriation c’est l’éloignement; le fait de vivre des choses superbes et de ne pas pouvoir les partager avec ses proches c’est assez dur. Mis à part un manque créé par l’absence de nourriture française (faites le plein de pâté et de pâtisseries avant de partir) la vie autrichienne est très accueillante !

Il y a-t-il eu des difficultés d’adaptation dans ta nouvelle vie ?

Seulement au niveau de la nourriture. Si je n’ai eu aucun mal à m’adapter au mode de vie j’ai quand même fait un pèlerinage à Leclerc en revenant en France à Noël. Il faut savoir que les étalages autrichiens manquent cruellement de choix notamment au niveau des gâteaux ! Mais l’Autriche s’est montrée très accueillante envers moi et il y a toujours quelque chose de nouveau à faire à Vienne pour s’occuper.

Tu as longuement habité en France… Alors, tu préfères vivre à Vienne ou notre cher pays?

Je préfère vivre à Vienne. Premièrement la ville me fait me sentir beaucoup plus en sécurité qu’aucune des villes françaises où j’ai déjà été. Où que j’aille et à n’importe quelle heure, j’ai toujours à Vienne ce sentiment de sécurité. Le dépaysement est bienvenu aussi, se retrouver à l’étranger, apprendre une nouvelle langue, découvrir des spécialités c’est très stimulant. Tous les matins j’ai l’impression de partir à l’aventure et de repousser mes limites.

Comment est le marché du travail là-bas ?

Etant étudiante je ne suis pas réellement confrontée au marché du travail là-bas et ne peux donc pas vraiment juger de la difficulté ou non à trouver un travail. De ce que j’en ai compris c’est très dur de trouver un emploi sans parler parfaitement allemand.

Et le coût de la vie à Vienne, est-il très important?

Un loyer tourne en moyenne autour de 500€, en comptant 150€ de course par mois il suffit de rajouter un supplément pour les sorties. Un ticket de transport compte 75€ pour un semestre (prix étudiant) et 365€ l’année pour les plus de 26 ans. Si les courses ont des prix équivalents à la France (mon échelle de comparaison étant Montpellier) les restaurants et bars sont moins chers. Mis à part dans les endroits touristiques les pizzas seront à moins de 10€ et les brunchs autour de 8€, et pour tout ce qui est des boissons alcoolisées là-bas les happy hours offrent des cocktails à 1€, 2€ ou 3€ ! Il faut malgré tout noter que les musées sont payants mais de nombreuses activités restent très accessibles (on peut par exemple aller à l’Opéra pour 4€ si on est prêt à rester debout).

Les températures ne sont pas trop extrêmes en hiver ?

Jusqu’à présent le mercure n’est descendu que jusqu’à -5°C (ce qui est déjà beaucoup) mais c’est vivable, surtout quand ça fait tenir la neige!

Et les Autrichiens, qu’en penses-tu ?

En temps qu’étudiante Erasmus je suis beaucoup plus en contact avec des internationaux qu’avec des Autrichiens, mais ils me font beaucoup penser aux Français. Les Autrichiens sont froids et râleurs et s’arrêteront au milieu de la rue pour ne pas vous éviter (à ce jour j’ai bousculé énormément d’Autrichiens sans faire attention). Les serveurs ont tendance à vous ignorer et il faut leur courir après pour payer mais globalement les Autrichiens sont plus respectueux et ne remettent pas en question l’autorité. Les feux rouges sont toujours respectés par les piétons, la ville est propre et on se sent en sécurité.

Penses-tu rester longtemps en Autriche ?

J’ai encore 6 mois à passer là-bas pour mes études mais je ne pense pas y rester plus longtemps. Je reviendrai toujours avec plaisir dans cette ville mais elle m’a beaucoup plus donné envie de découvrir de nouveaux horizons que d’y rester longtemps. J’ai pour but de profiter de ces 6 mois pour explorer l’Autriche avant de décoller vers une nouvelle destination.

Un dernier mot, un dernier conseil ?

Ne surtout pas hésiter. Sauter le pas et continuer à se faire plaisir, à sortir de sa zone de confort. Vienne m’a permis de découvrir tous les jours de nouvelles choses et d’apprendre à aimer l’imprévu. C’est une expérience superbe que je conseille à tout le monde !

Merci à Marine d’avoir partagé son expérience à Vienne ! N’hésitez pas à laisser un petit commentaire pour poser vos questions ou partager votre propre expérience de la ville.

Vivre à Vienne: l’exemple de Marine
4.7 (93.33%) 3 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend