Une histoire de départ

Et voila. New-York, c’est déjà (presque) terminé. J’ai passé plus d’un mois ici, à vivre mon rêve américain. Alors, New-York, au final, qu’en penser? Qu’en dire? C’est l’objet de cet article qui ne manquera sans doute pas d’émotion. Vous l’avez compris, c’est l’heure du bilan.

Une histoire de départ

That view. Follow me on Snapchat : afrenchtraveler 👻 #williamsburg #skyline #newyork

Une photo publiée par ! Bruno Maltor / Living in NYC (@afrenchtraveler) le

Cette photo, je l’avais prise il y a déjà un mois. Un des premiers soirs de ma vie New-Yorkaise, j’étais parti à la découverte d’un magnifique point de vue que peut offrir Brooklyn sur Manhattan. Et je ne pensais vraiment pas me fondre si rapidement dans une ville si excitante qu’est New-York.

“I go to Paris, I go to London, I go to Rome, and I always say, “There’s no place like New York. It’s the most exciting city in the world now. That’s the way it is. That’s it.” ― Robert De Niro

 

Je crois que Mister De Niro a vu juste. J’ai vécu à Paris, Marseille, Lyon, Montréal, Lima, Shanghai, et désormais New-York, et je n’avais jamais connu ca. Une ville qui te fait te sentir bien tout de suite, dans une sorte de centre du monde. New-York représente beaucoup de choses pour moi, ce qui la rendra finalement peut-être difficilement descriptible. C’est un endroit sur terre qu’il faut à tout prix vivre, sous peine de rater des sensations difficilement trouvables ailleurs. Je pense à toutes ces personnes que j’ai rencontré sur le chemin ici. Qu’elles soient françaises, américaines, dans le milieu du rap, de la musique, de la photo (cf une histoire de danse). Tout le monde donnait une image si positive de cette ville, si motivante, si bluffante. Je n’ai pas vu une seule once de négativité, de découragement. Ici, tout le monde se pousse vers le haut. C’est malheureusement l’inverse dans ma douce France.

 

« New York is the meeting place of the peoples, the only city where you can hardly find a typical American. » #newyork #manhattan #fifthavenue Une photo publiée par ! Bruno Maltor / Living in NYC (@afrenchtraveler) le

New-York, c’est une jungle, un bordel monstre dans lequel tu peux paradoxalement facilement t’y retrouver. Quand bien même il m’est arrivé de me perdre, un New-Yorker est venu à ma rescousse sans même que je demande de l’aide. New-York, c’est une ville qui te donne espoir en ton voisin de métro. Une ville qui te fait penser qu’il y a encore de belles personnes dans ce monde.

“New York is made up of millions of different people, and they all come here looking for something.” ― Lindsey Kelk

New-York, c’est aussi et surtout 5 boroughs, qui possèdent chacun leur spécificité particulière. Je suis tombé littéralement amoureux de celui où je vis, Brooklyn. Un borough grand comme trois fois Paris, qui compte plus de 2.5 millions d’habitants, et qui se veut donc être très diversifié, comme j’ai tenté de le montrer dans cette vidéo.


Un borough beaucoup plus calme que la folie de Manhattan et ses immenses buildings, mais pour autant avec un style de vie vraiment agréable. J’ai aimé vivre à Brooklyn pour la diversité de ses rues, de ses habitants. D’ailleurs, je vous conseille vraiment de séjourner ici lors de votre séjour à New-York, comme j’en ai parlé dans l’article ou dormir à Brooklyn.

Oui, New-York est une ville exceptionnelle dont les superlatifs manqueraient presque afin de la décrire. J’ai adoré vivre ici. Je ne suis pas sûr que l’on peut faire sa vie entière à New-York tant on peut être épuisé de cette ville qui ne dort jamais. Mais une année ou deux, ca doit franchement être le pied.

Il ne me reste plus qu’à faire mes affaires, prendre mon vol Icelandair jeudi soir (malheureusement sans escale cette fois, cf que visiter en Islande) et partir vers une nouvelle destination. Elle se situe littéralement aux antipodes de New-York, vers l’Australie. On pourrait parler de paradis sur terre… Ca sera pour environ deux semaines. Et j’ai hâte de vous emmener tous avec moi une nouvelle fois 🙂

Fondateur du blog
    1. Argh, choix impossible à faire! J’ai été très très triste de quitter Montréal aussi, mais New-York possède une vibe unique au monde et c’est peut-être ca qui me rend déjà si nostalgique.
      Mais Montréal a bien sûr sa place dans mon coeur for ever and ever, aucun doute la dessus 😉

  1. Hi Bruno !
    J’ai beaucoup aimé ta vidéo de Brooklyn, j’avais passé 1 semaine dans ce quartier et j’avais vraiment kiffé !
    Perso, je me vois mal vivre à New-York, tout est trop grand dans tous les sens du terme.
    En tout cas tu as l’air d’avoir passé une superbe expérience, c’est bien là l’essentiel !
    On attend tes stories snap en Australie alors 😉
    – Michael

    1. Hello Michael, merci pour ton petit commentaire, c’est sympa!
      Justement, Brooklyn est quand même bien plus « apaisante » ce qui rend la vie très agreable. A long terme, cependant, on doit en effet s’épuiser…
      Je ne vais pas en Australie, mais pas loin 😉
      Au plaisir de te croiser sur la route !

  2. Hello Bruno,

    C’est vraiment un gros plaisir de te lire et de voir tes photos et vidéos. Tu me donnes vraiment envie de découvrir cette ville de New York pendant plusieurs mois ! J’espère vraiment qu’on arrivera à partager une destination ensemble un de ces 4 😉 au plaisir jeune voyageur !

    Selim

  3. Merci pour ce recit

    Mais j’ai beaucoup de mal a comprendre comment on peut dire « jai vécu à New York » en y passant simplement 4 semaines, soit des vacances prolongées.
    Vivre à New york c’est s’apercevoir de toute les galères que les gens peuvent trouver ici, se rendre compte a quel point la vie est difficile, meme en gagnant 6,000$ par mois. Se rendre compte a quel point les gens sont individualistes et égoïstes. Que c’est une veritable jungles. Chacun arrivent ici des 4 coins du monde avec ses mauvaise habitudes et essayent de survivre.
    J’habite Manhattan depuis bientôt 4 ans et aujourd’hui encore je ne me considere pas comme un new yorkais tant je vis encore difficilement, juste l’impression d’être redevenu étudiant et de revivre toute les galères rencontrer il y a 15 ans en France.

    Il ne suffit pas de se prendre un appartement sur airbnb pendant 1 mois, partout où tu vas et de faire un blog en disant j’ai vecu là ou là… c’est trop simpliste.

    La prochaine fois, reste 3 ans à New york, essaye de te trouver un vrai visa, un vrai travail et un vrai logement en temps qu’expatrié, essaye de survivre… et refait nous un recit. La tu pourra dire « jai vecu à New york. »

    best,

    1. Hello Pascal,

      Je pense que tu as clairement mal interprété mon article. Bien entendu que je n’estime pas avoir vraiment connu l’ensemble de NYC, découvert toutes ses facettes, tout ce que cette ville peut offrir. C’est évident 🙂

      Cependant, il me semble tout aussi évident que je parle de ma courte expérience, en fonction de ce que j’ai vécu, des personnes que j’ai rencontré (si tu me suis depuis longtemps, tu as pu voir l’ensemble de mes récits par rapport aux danseurs du hip hop dans le metro, …).

      Je n’ai pas eu le sentiment de l’étudiant dont tu parles. Et je pense que NYC a assez de choses à offrir pour que tu « évites » ces soirées si tu le souhaites, non?

      Bref, en tout cas, je te remercie pour ton avis et je compte retourner à New York un jour ou l’autre, en VIE sans doute. Notamment parce que j’ai encore BEAUCOUP de choses à apprendre de cette ville 😉

  4. Hello cher ex-collègue de Becom. Je viens de lire ton article
    Très intéressant de suivre ton évolution et tes voyages ! Il y a quelques jours j’ai collé des images de Brooklyn devant mon bureau, je n’y suis jamais allée mais ce que j’en vois (séries, photos, ta vidéo..) est très attrayant.
    Le hasard a fait que je suis tombée sur ton post !

    ça va faire son chemin dans ma tête
    merci
    Emilie l’ex becomeuse 🙂

  5. Très sympa ton article! J’ai la chance de vivre à NY depuis quelques temps déjà et même si je ne m’y vois effectivement pas faire ma vie, c’est passionnant d’etre au centre de…. Tout! Super vidéo, btw!

    Amy

  6. Très bel article , j’ai découvert ton blog grâce à la vidéo Brooklyn in 3 minutes ( que je trouve génial ) d’ailleurs elle m’a donnée le bourdon puisque j’ai passé une semaine a New York au mois de Mai et franchement je me retrouve dans ton article , les New Yorkais sont vraiment sympa et toujours près a aider !
    J’ai pas mal voyager en Europe mais là où je m’y suis senti le mieux est en ayant franchi l’atlantique a New York du coup je compte y retourner prochainement et y découvrir mieux Brooklyn puisqu’en une semaine on a pas pu tout faire surtout en logeant a Midtown !
    Bref bonne continuation a toi !

  7. Décidément ! Encore des raisons pour me rendre à New-York ! D’après tes mots cela semble être une véritable jungle urbaine… des temps modernes ! Cela fait parti des voyages qui me tentent beaucoup, mais amatrice de graaanndddsss essppaaacceeess vides… Je suis perdue.. Plus qu’à faire tourner un globe et voir où mon doigt se pose !

    Merci de nous emmener avec toi !

  8. Bonjour,

    Ton article est très bien écrit – et tes photos superbes – C’est sur que tout ça donne super envie d’aller à New-York! Cependant, c’est drôle comme les choses diffèrent d’un individu à un autre. Je ne suis allée à NYC qu’une semaine, et c’était en plein mois de février, clairement pas la meilleur période, et même si j’ai beaucoup apprécié ces vacances et toutes les beautés et nouveautés que NYC peut apporter j’ai surtout été très déçue. Parce que justement je n’ai ressenti aucun dépaysement, j’ai simplement eu le sentiment que les américains critiquaient beaucoup cette vieille Europe tout en essayant de lui ressembler. L’exemple le plus frappant en est les oeuvres « phares » des musées qui sont des pièces souvent européenne. J’ai trouvé qu’ils ne mettaient pas l’accent sur les spécificités de NYC et ce qu’elle apportait au monde: ses superbes buildings, son melting pot de culture.
    Enfin pour ce qui est de la population: il est vrai que les gens sont beaucoup plus abordables, plus sympa au premier abord, mais l’apport typiquement individualiste et libéral de l’Amérique gâche un peu tout. Ici tout se paie, les gens sont aimables mais seraient-ils vraiment prêts à aider? Après quelques jours à la Nouvelle-Orléans où je me suis sentie bien mieux accueillie je peux dire que je ne me verrais pas vivre à NYC. Trop américaine pour moi peut être, des valeurs qui ne me touchent pas et un lieu où je ne me sentirais pas si à l’aise.

    En revanche j’y retournerais, ne serait-ce que pour voir à quoi la ville ressemble sans neige, elle me plaira alors surement davantage.

    1. C’est marrant de juger NYC comme trop américaine Constance, ca doit bien être la ville la plus « européanisée » des Etats-Unis…
      Concernant ton commentaire « les gens sont aimables mais seraient-ils vraiment prêts à aider? », j’ai eu la chance de rencontrer des français qui vivent ici depuis longtemps et qui m’ont confirmé que, oui, l’entraide est réelle et possible avec des américains.

      Ton temoignage reste intéressant, même si j’imagine que tu t’es concentrée sur Manhattan en 7 jours, et je t’invite donc à visiter Brooklyn à ta prochaine visite. Ce n’est pas du tout la même chose 🙂

      Bruno

  9. Je suis toujours très admirative de ton parcours et c'est à chaque fois un réel plaisir de te lire… Je n'ai jamais eu cette chance de traverser l'océan mais grâce à toi, c'est comme si une petite part de moi-même y était allé… Mais j'ai l'espoir de bientôt rattraper mon retard et partir de mon petit plat pays, la Belgique 😉 Merci pour ces magnifiques partages en tout cas. Je te souhaite encore une très belle et longue route pour nous épater 😉
    – Emilie

  10. Je suis content de voir que tu te soies éclaté dans la grosse pomme ! Je suis d’accord avec toi, New York est un bordel montre, mais quel bonheur de s’y perdre, d’arpenter ses quartiers, ses rues, de vivre sa multiculturalité, sa diversité.
    Je vais essayer de mieux découvrir Brooklyn la prochain fois que j’y passerai, c’est un quartier que je connais mal mais ta vidéo donne vraiment envie de mieux le découvrir. Bref bonne continuation pour la suite de ton aventure 😉

  11. Un véritable plaisir de lire tes articles.

    Je suis allée à New York plusieurs fois l’année dernière vu que j’avais décidé de m’expatrier un an au canada et je suis tombé sous le charme de cette ville qui ne dort jamais.

    Quelle est ta prochaine destination après Nouméa ? 🙂

    Bonne journée !

  12. Bonjour Bruno, bravo pour ce blog et je suis à 100% d’accord avec toi . NY est unique , on ne s’en remet jamais, l’énergie, la gentillesse des gens, le sentiment de sécurité , la beauté de cette ville est …. je ne trouve pas les mots ! avec au retour un manque qui se fait sentir et une seule idée : y retourner . Merci d’avoir partagé des émotions et tes belles photos ! je vois que les français ne savent faire qu’une chose : critiquer !
    Très bonne continuation !!!

  13. J'ai à peine démarrée la vidéo que j'ai envie de pleurer. J'ai toujours eue le rêve d'aller à New York. Avec énormement de travail et de sacrifice j'ai économiser. Voilà nous y sommes 2 février 2013 je m'envole pour New York avec un ami. Une semaine de bonheur, le sourire aux lèvres non stop, les cheveux au vent, pas besoin de réveil tant je suis excitée chaque matin de partir à la découverte de cette ville si fabuleuse. J'avais louée un appartement à Brooklyn ce fut un réel bonheur, le quartier est juste FABULEUX, et j'étais tellement fan que les américaines me demandent à moi la petite frenchie ou se trouvait tel rayon dans les magasins. Notre métro apparait dans ta vidéo puisque nous étions willoughby avenue et nous prenions le métro à myrtle av/ willoughby. Ton blog est ouf de bonheur, de boyage, de simplicité. Tes photos sont canons. Je repars a la fin du mois à Montréal 1 semaine et NY une semaine j'espère faire des photos à la hauteur des tiennes merci pour ce condensé de bonheur gratuit et américain 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.