Une fois atterri à Flores et après avoir visité cette ville magnifique (allez lire mon article que visiter au Guatemala : Flores pour en savoir un peu plus sur mon arrivée là bas) il était temps de partir à la découverte des vestiges de la civilisation Maya qui se trouvent dans les alentours.
Je parle bien sûr des sites de Tikal et de Yaxha : deux des lieux les plus impressionnants que j’ai eu l’occasion de visiter au cours de ma vie de voyageur. Voici donc un article pour retracer mon expérience là-bas et vous donner tous mes bons plans.

que visiter à Tikal et Yaxha

La civilisation Maya

Commençons par le commencement : qu’est ce que la civilisation Maya ? Parce que si on connait tous leur nom, on confond parfois Mayas, Incas, Aztèques… et on a souvent du mal à situer les limites géographiques et temporelles de l’expansion de cette civilisation complexe.

La civilisation Maya est implantée en Amérique Centrale sur un territoire qui s’étendait à son apogée du Mexique jusqu’au Guatemala en passant par Bélize, Salvador ou l’Honduras. C’est l’une des civilisations les plus anciennes du continent, elle aurait été présente dès 2600 av JC avant de s’éteindre au XVIe siècle avec les conquêtes espagnoles. Elle reste très mystérieuse et l’on sait peu de choses sur son fonctionnement notamment parce que beaucoup de documents de l’époque ont été détruits au cours des siècles de colonisation européenne. Seule une poignée de livres ont été retrouvés pour aider les archéologues et anthropologues à comprendre cette civilisation disparue. Les Mayas fonctionnaient selon une culture complexe et possédaient l’écriture la plus avancée de la région, elle a vu passer astronomes, mathématiciens et architectes très en avance sur leur époque.

Le territoire Maya a pu rassembler jusque 11 millions de personnes selon certaines études et plusieurs villes pouvaient compter plusieurs milliers d’habitants.

Bref la culture Maya a surement été l’une des plus puissantes et une des plus prolifiques au monde et pourtant on connait peu de choses sur cette dernière. Les sites comme Tikal ou Yaxha sont entourés de mystère et on y découvre encore aujourd’hui de nouvelles ruines qui nous permettent à chaque fois d’en connaitre un peu plus sur les personnes ayant bâti ces temples majestueux il y a plusieurs centaines d’années.

Que visiter à yaxha et tikal au guatemala : la place centrale

 

Visiter Tikal

Comment s’y rendre ?

Pour vous rendre à Tikal, la solution la plus simple reste de prendre un bus depuis Flores. Il existe un grand nombre d’agences de voyage dans la ville et vous pourrez donc en profiter pour faire jouer la concurrence et vous en sortir à un bon prix. Personnellement, j’ai dû payer le billet 70 Quetzales pour l’aller. Le trajet dure environ 1h30.

Les agences vous proposent en général de vous amener sur le site le matin et de vous ramener le soir. Une fois arrivé sur place, le bus fait un arrêt à l’entrée du parc (qui est immense) pour que vous puissiez acheter votre billet à la boutique officielle avant de reprendre la route vers les temples. Là il y a un dernier contrôle avant de pouvoir visiter le reste du site. Il faut donc bien acheter son ticket à l’entrée du parc (impossible de le faire plus tard et vous risquez donc d’être coincé aux contrôles).

Les billets

Tikal peut se visiter en journée mais aussi pour le lever ou le coucher du soleil. Tous les tickets ne vous garantissent pas l’entrée sur le lieu aux différents horaires. Si vous voulez visiter le site et admirer le coucher de soleil, il faut donc payer l’entrée à la journée et le supplément pour rester au coucher de soleil.

Je vous conseille d’ailleurs vraiment de faire le coucher de soleil ! La différence de prix n’est pas énorme et l’expérience est magique. Vous devez vous rendre au point de rendez vous pour être encadré par des guides et la fin de journée se fait donc tous les jours en haut du même temple. Mais je peux vous assurer que ça vaut vraiment le coup.

J’aurais aussi aimé faire le lever de soleil pour être vraiment seul sur les lieux mais le matin, le site est couvert de brume et certains guides et voyageurs m’ont dit qu’on ne voyait rien (un guide m’a assuré que sur les 10 derniers levers de soleil qu’il avait fait, il n’avait vu le soleil qu’une seule fois). A vous de voir en fonction de la météo mais si vous avez le courage, je pense que ça vaut la peine d’essayer.

Les prix

  • 150 Quetzales : billet 1 journée (sans coucher ou lever de soleil)
  • 250 Quetzales : billet 1 journée avec coucher de soleil
  • 250 Quetzales : billet 1 journée avec lever de soleil
  • 350 Quetzales : billet 1 journée avec lever ET coucher de soleil

Pour rappel 1 euro = 8,5 Quetzales

Il n’y a pas de distributeurs sur place, donc soyez sûr d’avoir retiré assez d’argent avant d’y aller.

Attention : les billets ne sont valables que pour la journée. Si vous voulez revenir le jour d’après, il faut bien acheter un billet spécial. Ils étaient valables 24h à une époque (donc vous pouviez revenir le lendemain plus tôt pour réutiliser votre billet) mais ce n’est plus le cas.

Infos pratiques

Horaires d’ouverture : le parc ouvre de 6h à 18h. Vous pouvez vous rendre là bas avant ou après les horaires d’ouverture pour voir le lever et coucher de soleil mais il faut payer un supplément (voir les prix plus haut).

Tikal fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.

le coucher de soleil sur le parc de Tikal

Que faire à Tikal ?

Comme je l’ai dit en introduction de cet article, Tikal est surement l’un des sites les plus incroyables que j’ai eu l’occasion de visiter dans ma vie. Ca m’a vraiment rappelé le Machu Picchu (oui oui vous avez bien lu, je compare Tikal au Machu Picchu).

D’abord ce qui m’a étonné, c’est la fréquentation de ce lieu : il n’y avait vraiment personne quand j’y suis allé le premier jour ! C’est surement l’attraction la plus touristique du Guatemala et je me suis retrouvé à plusieurs reprises complètement seul sur un temple.

Lorsque j’y suis retourné le lendemain, j’ai croisé plus de touristes, notamment à cause de l’arrivée de plusieurs cars. Le conseil que je peux vous donner, c’est tout simplement d’y aller le matin ! Vous aurez moins de chances de croiser d’autres touristes et vous pourrez profiter pendant quelques heures d’un site Maya pratiquement seul.

Ensuite, j’ai aussi été frappé par la taille des lieux. Tikal s’étant sur plus de 576 km² soit l’équivalent de 5 fois la taille de Paris. Si vous voulez vraiment prendre le temps de tout visiter, je vous conseille de faire comme moi et de venir deux jours.

Vous pouvez visiter Tikal avec ou sans guide, j’ai personnellement décidé de faire la visite sans guide pour me perdre sur ses nombreux chemins et partir explorer chaque temple à mon rythme. Autant vous dire que je me suis régalé, j’avais l’impression d’être Indiana Jones (en un peu moins beau gosse quand même). Difficile de décrire le sentiment de liberté, d’aventure et de découverte qui se dégage de ce lieu. J’aurais pu rester des heures à simplement me balader et imaginer à quoi pouvait ressembler cette impressionnante cité à l’époque où elle était encore habitée. Seul, vous aurez aussi plus de chances de croiser l’un des nombreux petits animaux sauvages qui pullulent sur les lieux.

Je vous recommande bien sûr de passer par la place centrale et de partir explorer l’acropole centrale (sur laquelle vous pouvez monter librement) pour chercher la meilleure vue sur le temple central. Ensuite perdez-vous en commençant par la zone Nord (les temples sont plus petits, il est donc difficile d’observer le coucher de soleil depuis la bas).

Dormir sur place

Il existe plusieurs hôtels sur place pour dormir, je suis personnellement resté au Tikal Inn. C’est assez pratique si vous voulez visiter les lieux en 2 jours ou que vous voulez faire le lever du soleil sur place. J’y ai dormi une nuit et j’ai trouvé l’hôtel très bien. Il est juste un peu cher selon les standards guatémaltèques mais cela reste raisonnable.

Visiter Yaxha

Beaucoup de touristes se rendent au Guatemala et visitent Tikal mais oublient Yaxha, une cité voisine plus modeste mais tout aussi impressionnante à mon goût. Quelle erreur vous feriez si vous passiez à côté d’un tel lieu !

la place centrale à Yaxha

Comment s’y rendre ?

Comme Tikal, le plus simple pour vous rendre à Yaxha, c’est de passer par une agence à Flores (à vous de les voir une par une et de faire votre choix, globalement elles se valent). Vous ferez aussi un stop à l’entrée du parc pour payer votre ticket avant de reprendre le bus pour vous rendre sur le site.

Le prix

Le prix de l’entrée du parc est de 80 Quetzales.
Vous pouvez rester pour le coucher de soleil.

Que faire à Yaxha ?

La cité de Yaxha était plus petite que celle de Tikal, elle rassemblait tout de même des milliers de personnes ( le royaume de Yaxha comptait à son apogée plus de 40 000 personnes). Aujourd’hui vous trouverez sur place quelques groupes de touristes et des animaux sauvages mais c’est à peu près tout. Je me suis retrouvé plusieurs fois complètement seul dans cet endroit magique.

La cité de Yaxha se compose d’une place centrale avec un trio de temples que vous pouvez grimper si vous en avez le courage (les mollets chauffent mais croyez-moi ça en vaut la peine) ainsi que d’autres temples disséminés sur tous le site. Mise à part la place centrale, je vous conseille de passer par le « Grupo Maler »  et l’Acropole Est (Templo de las manos rojas) qui sont magnifiques.

Prenez aussi le temps d’observer les singes hurleurs qui se trouvent dans tout le site. Ils ressemblent à n’importe quel singe à un détail près : leur cri ! Ils sont considérés comme les animaux terrestres les plus bruyants du monde et il serait possible de les entendre jusqu’à une distance de 4 km.
C’est assez impressionnant quand vous êtes sur place, ils font un vrai vacarme et vous les entendrez en permanence, que cela soit de près ou en écho au loin. Et je pense que vous allez être surpris par le type de son qu’ils peuvent produire, je vous laisse découvrir ça sur place ou dans mon vlog directement.

Tout comme pour Tikal, vous pouvez voir le coucher de soleil sur place. La majorité des tours proposent de rester jusqu’à la tombée de la nuit avant de vous ramener en bus et la plupart des personnes sur place vous conseillent d’aller admirer le spectacle depuis le plus haut temple du lieu (l’Acropole Est). Même si je trouve que la vue est splendide là-bas, je vous conseille d’en faire autrement. J’ai en effet trouvé le spectacle bien plus agréable sur la place centrale, la vue est moins bonne mais vous serez totalement seul. Oui seul sur un temple Maya à admirer le soleil se coucher, il y a quand même pire comme situation pour finir sa journée non ?

J’ai fait un vlog sur mes expériences à Tikal et Yaxha, je vous invite à aller le voir si vous voulez en savoir un peu plus sur ces 2 cités Maya :

 

Cet article fait partie d’une série d’articles que j’écris sur le Guatemala, vous pouvez les retrouver ici :

 

Je le dis et je le redis : Tikal et Yaxha sont surement 2 des lieux les plus fous que j’ai eu l’occasion de faire en voyage. Je peux difficilement mettre les mots à l’écrit pour vous expliquer à quel point j’ai été émerveillé pendant les quelques jours passés là bas. Ce que je ne savais pas à l’époque, c’est que je n’étais qu’au début de mes surprises, j’allais découvrir encore beaucoup de belles choses au Guatemala…

Que visiter au Guatemala : Tikal et Yaxha
4.8 (95%) 24 vote[s]

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend