Je me suis rendu à Francfort pour le festival du World Club Dome afin de tester ce qui est (à ce qui parait) la plus grande boite du monde! Je vais aussi vous parler de mon trajet pour me rendre à ce festival, car j’ai testé un concept assez original mais surtout très marrant… le TGV – Boite de nuit.

La boite la plus rapide du monde

Ne vous-êtes vous jamais dit que ça serait sympa d’occuper son temps dans le TGV à autre chose qu’à faire la sieste et regarder pour la 10ème fois les 2 seuls épisodes de série que vous avez sur votre disque dur ? Et bien pour ça je vous conseille de tester le TGV-boite de nuit qui fait la liaison entre Paris et Francfort pour le festival du World Club Dome, c’est tout simplement surréaliste. Le concept a été mis en place spécialement pour le festival et il est très simple : transformer un TGV en boite de nuit le temps d’un trajet d’un peu moins de 4 heures.

train-disco

Frank et Emmanuel, les responsables de cette très belle idée!

Dès mon arrivée à la gare de l’Est j’avais remarqué des groupes de Français mais aussi d’Allemands qui avaient l’air très en forme ( il était seulement 11h du matin 🙂 ), on pouvait déjà voir des gens déguisés danser un peu partout sur les quais. L’ambiance était clairement bon enfant. En montant dans le train, tout avait l’air normal jusqu’à ce que je traverse un des wagons où le DJ devait se produire… Je peux vous dire que ça fait tout drôle de voir des platines en plein milieu d’une rame de train!dj-dans-le-tgvC’est au départ du train qu’on a commencé à entendre la musique. Je peux vous dire qu’il avait un très bon système son, à tel point que c’était impossible d’avoir une conversation sans se crier dans les oreilles (un peu comme dans une vraie boite au final!). A partir de ce moment-là,  les choses ont commencé à devenir vraiment drôles : les gens se sont mis à danser un peu partout dans le train, même les hôtesses ne tenaient plus en place ! Il y avait du monde dans les couloirs mais aussi sur les sièges et il m’était vraiment difficile de me déplacer sans être obligé de danser.train-discothequeJe pense que ça a été une des expériences les plus atypiques de ma vie, la différence entre le cadre des wagons TGV et l’ambiance qui y régnait m’ont vraiment donné l’impression de faire un trajet totalement incroyable.

Pour la prochaine édition du festival je vais essayer de demander à vous amener tous avec moi qu’on puisse se faire un wagon privé à faire la fête entre voyageurs. Ça vous dirait ? 🙂

La plus grande boite du monde

Après un peu moins de 4 heures de trajet dans la boite la plus rapide du monde, nous sommes arrivés à Francfort pour le festival. Le gros avantage, c’est que le train arrivait vraiment à 200 mètres de l’entrée du festival, on a donc pu enchainer tout de suite sur notre lancée.

Le World Club Dome se déroule au Commerzbank-Arena, un stade de foot qui a été spécialement aménagé pour accueillir le festival. Une fois rentré à l’intérieur, j’ai vraiment eu l’impression d’être dans une énorme boite de nuit !

Le festival se divise en 3 scènes principales et il y en a pour tous les goûts :world-club-dome-tgv

La première : Dans le stade se trouve la scène principale qui accueillait tous les plus grands DJ D’euro-dance comme David Guetta ou Steeve Aoki. L’ambiance y était électrique et j’avais vraiment l’impression de me retrouver dans une boite de nuit gigantesque animée par des jeux de lumières et de flammes. Difficile de s’arrêter de danser !

festival-world-club-dome

La seconde : Devant une très belle scène se produisait des DJ de hard tech et psy transe. Je dois avouer que je ne suis pas un grand connaisseur de ce style particulier de musique donc je ne peux pas vraiment juger la qualité des artistes. Ce que je peux dire avec certitude, par contre, c’est que les gens qui se trouvaient dans la fosse avaient l’air de vraiment s’amuser.world-club-dome

La troisième : Au bord d’une piscine, des DJ électro, house passaient un son plus posé – C’était l’endroit parfait pour faire une petite pause et apprécier une bière au soleil (on est quand même en Allemagne, non ? 😀 )big-city-beats-francfort

Au final, je pense que ce qui m’a le plus plu dans ce festival, c’est la diversité ! Les styles de musique étaient différents et les gens aussi. La plupart étaient venus des 4 coins du monde spécialement pour l’occasion et on pouvait voir beaucoup de personnes porter fièrement les drapeaux de leur pays d’origine. C’était agréable de voir tout ce monde se mélanger malgré leurs différences pour apprécier un peu de musique, une danse ou même un hot dog chez les différents restaurateurs qui étaient là pour combler les petites faims des festivaliers.

Pour la petite anecdote, j’ai tout de même réussi à m’incruster derrière un des DJ en me faisant passer pour un photographe avec mon appareil photo, donc si vous voulez une petite astuce: Pour passer VIP en festival, n’oubliez pas de prendre votre reflex 😉

Ce weekend end en Allemagne aura été placé sous le signe de la fête et il s’est terminé beaucoup trop vite. C’est le premier festival à l’étranger que je présente sur le blog et je pense en faire d’autres. Ce sont des lieux qui véhiculent bien les valeurs du voyage : mélange, convivialité et partage 🙂

La prochaine fois, on part tous ensemble ? 🙂

Voyage réalisé en partenariat avec la SNCF & DB, merci à eux pour ces moments inoubliables.

Le jour où j’ai pris… un train discothèque!
4.7 (94.29%) 14 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend