Venise est sans aucun doute une destination que la majorité des gens connaissent, au travers de photos ou même de films. Mais en franchissant la porte de sortie de la gare, la ville prend une toute autre dimension. On y est plongés, directement : face à nous, un canal et une foule de bateaux qui circulent ! Voici quelques conseils sur les choses à faire et à visiter à Venise 😊.

Sarah #lameilleurestagiairedumonde m’a accompagné pendant mon tour d’Europe avec Interrail et c’est elle qui a rédigé cet article sur notre expérience à Venise (sous ma supervision bien entendu 😀 ). Merci à elle et bonne lecture !

Que visiter à Venise ?

Comment y arriver ?

L’idéal est d’arriver à la gare de San Lucia. Ainsi, vous serez directement proches du cœur de la ville, sans galérer avec des bus.  Si vous arrivez en avion, une navette vous amène directement au niveau de la gare.

Quel itinéraire privilégier ?

De tous les conseils que les habitants de Venise nous ont dit, le même revenait sans cesse : perdez-vous dans les rues. Et ça s’est vérifié ! Surtout, n’empruntez pas les axes principaux, sauf quand c’est réellement nécessaire. Les rues y sont bondées et bordées de boutiques touristiques … Prenez systématiquement les rues parallèles, bien plus calmes et reposantes, pour apprécier la ville 😊.

Quels quartiers visiter à Venise ?

Le quartier juif

Lorsque vous sortez de la gare principale San Lucia vers le canal, prenez sur votre gauche, sans traverser le pont degli Scalzi. Vous suivrez une rue un peu passante, la Rio , et une fois le premier pont passé, longez le canal sur la gauche et commencez à errer dans les rues du quartier juif 😊. Au centre de ce quartier populaire se trouve une grande place, el Campo Del Ghetto Nuovo. Lorsque nous y sommes passés, des enfants jouaient sous le regard des anciens, assis sur les bancs, rendant l’atmosphère joyeuse et entraînante. Si vous cherchez une balade loin du bruit et de la foule, allez dans ce coin !

S’y trouvent aussi des bars locaux, où vous pourrez trouver le fameux « Spritz », une boisson à l’orange populaire en Italie. Vous pourrez en trouver partout, mais dans d’autres coins plus touristiques, les bars ont tendance à donner un Spritz moins cher aux touristes, moins connaisseurs…

Pour la petite histoire, le mot « Ghetto » viendrait du vieux dialecte vénitien « Getto Vecchio » qui était utilisé pour qualifier le quartier de l’ancienne fonderie.

En 1516, les juifs de Venise sont ordonnés de vivre entre eux, dans ce quartier. Le mot a ainsi dérivé pour prendre le sens qu’on lui connait aujourd’hui.

Dorsoduro

Le quartier de Dorsoduro est également un très bon endroit pour éviter la foule.

La multitude de petites rues est très appréciable et vous amène aux quais « Zattere » depuis lequel vous avez une vue sur l’île Guidecca. En longeant les quais, vous pouvez ensuite pousser jusqu’au pont de l’Accademia, qui vous mènera un peu plus loin à la fameuse place San Marco, dans le quartier du même nom.

Vous pourrez aussi y trouver le dernier atelier de fabrication de gondoles de Venise. Nous n’avons pas eu le temps d’y passer, mais il nous a chaleureusement été conseillé par plusieurs personnes ! Il s’appelle « Squero di San Trovaso », il ne se visite pas, mais vous pouvez apprécier leur travail en passant à côté. 😊

Anecdotes de gondoles :

  • A l’origine, il existait des gondoles de toutes les couleurs, l’occasion pour leurs propriétaires de montrer leur richesse en ayant le plus de couleurs possibles sur leurs embarcations. Pour pallier à ces étalages de « m’as-tu-vu », le Doge de Venise a pris une décision : toutes les gondoles devront désormais être noires ! Comme ça, pas de jaloux.
  • Les gondoles ne sont pas exactement droites et symétriques, elles sont légèrement inclinées sur le côté, afin de pouvoir s’équilibrer lorsque le gondolier monte sur la gondole. Malin.

San Marco

Ce quartier est le plus touristique. C’est là que se trouve la place San Marco, avec sa basilique, le palais Ducale et son célèbre pont de soupirs. Il est très surprenant de voir une place aussi large après avoir traversé des ruelles et des ponts partout. Passage obligatoire ! 😉

Petite anecdote : le Pont des Soupirs tient son nom du fait qu’il servait de passage entre la cour et la prison. Ainsi, ceux qui passaient par ce pont ne reverraient pas Venise et pouvaient apercevoir une dernière fois l’horizon dans un soupir nostalgique.

Castello

Le quartier de Castello est également plein de bonnes petites surprises, comme par exemple cette maison en angle que nous avons pu croiser lors d’une balade.

I fucking love this city 😍 #venezia #venise #italia #venice

Une publication partagée par Bruno Maltor 🌍 afrenchtraveler (@brunomaltor) le

La Liberia Acqua Alta (Campiello del Tintor)

Cette librairie est une vraie surprise ! Je l’avais déjà repérée par hasard lors de mon premier séjour, et c’est tout aussi au hasard que nous sommes retombés dessus. Vous pourrez y trouver de vieux livres en tous genres, allant d’encyclopédies sur l’art vénitien à de vieux albums Mickey datant de plusieurs dizaines d’années. Mais ça n’est pas tout. L’originalité de cette libraire tient en particulier de son décor, totalement atypique ! Entre les dédales formés par les piles de livres, vous pourrez trouver une gondole, servant de grand bac à livres, ou encore des escaliers constitués de grosses encyclopédies. Si vous montez ces marches, vous aurez pourrez apprécier une petite vue sympathique sur le canal qui passe juste à côté 😊.

Où manger à Venise ?

Pour les petits budgets, le restaurant de pâtes « Bigoi Venezia » (Calle Crosera) est parfait. C’est un bar à pâtes (sortes de gros spaghettis) où vous pouvez choisir la garniture de votre choix pour un prix de 5,50 euros : bon et efficace ! En revanche, il n’y a pas de places assises, mais vous pouvez toujours vous poser sur des marches au bord de l’eau lorsqu’il fait bon et beau 😊.

Pour ceux qui souhaitent un restaurant posé, l’«Osteria alla Straffa » (Calle de l’Ospealeto) propose des plats originaux et très bons (mention spéciale pour les ravioles à la citrouille).

Pour les pauses sucrées, le meilleur glacier de la ville est apparemment la « Gelateria Suso » ! Avec des glaces pas trop sucrées et pas mal de choix 😊 . Personnellement, nous avons tenté la « Gelateria Nico » juste en face de l’arrêt Zattere, et  c’était bien bon !

 

Où dormir à Venise ?

J’avais eu une première expérience sur Venise il y a quelques mois, nous avions pris un mobile-home partagé dans un camping sur la côte afin de limiter les frais de logement. C’était la solution la moins chère que nous avions trouvée (8 euros la nuit en décembre), mais vraiment pas la plus pratique : compter 20 min de marche + environ 30 min de bus pour atteindre la ville, ce qui fait au final de grosses journées, et un trajet un peu laborieux (surtout en hiver).

Etant stagiaire du « Meilleur Stage du Monde » en partenariat avec Accorhotels, nous avons eu la chance de pouvoir séjourner à l’hôtel Papadopoli Venezia MGallery by Sofitel. Très bien situé, proche de la gare et juste à côté d’un canal pour une immersion directe dans l’esprit vénitien. Le décor y est très riche, composé d’objets historiques, tout est soigné jusqu’à la lumière tamisée qui met le tout en valeur. Mais le lieu qui m’a le plus impressionnée reste la salle de restauration. Cette salle représente un jardin en intérieur : avec de l’écorce sur les murs, de la végétation au plafond, et des vitres qui laissent percer la lumière du jour, … magnifique ! En plus, il est possible de faire un départ de gondole juste devant la porte d’entrée de l’hôtel. Si vous avez le budget pour un tel hôtel, c’est une solution (très) confortable que vous pouvez envisager.

Petits conseils pratiques

  • Un tour en gondole ? Le prix moyen pour un tour en gondole de 30 min est de 80 euros, ce qui est très cher pour le temps passé. Cela vaut le coup si vous êtes au moins 4 ou 5 personnes afin de diviser le prix ! C’est moins romantique, certes, mais c’est plus cheap et ca permet d’apprécier le spectacle ! 😉 
  • Soyez en possession d’une carte ! Pour arriver d’un point A à un point B, il y a de nombreuses impasses qui débouchent sur de l’eau … sans pont. Donc si vous souhaitez gagner du temps lorsque vous rentrez à votre logement, c’est toujours bon de pouvoir repérer la route en évitant les détours inutiles ! 😊
  • Levez-vous tôt ! Vous ne le regretterez pas. Voir un lever de soleil depuis le pont Accademia est vraiment un must. Le réveil peut être difficile, mais il sera vite oublié avec le beau spectacle que vous pourrez voir. Dans la continuité, vous pourrez vous rendre sur la place San Marco … vide ! Un vrai bonheur. Vous pourrez également passer par le pont Rialto sans personne et voir arriver des bateaux remplis de marchandises pour approvisionner le marché du Rialto (Rialto mercato).
  • Les musées ne sont pas la priorité. Il y a déjà tellement de choses à voir que se balader simplement dans la ville s’il fait beau suffit amplement à apprécier le séjour. En cas de mauvais temps, le Palazzo Ducale est vraiment impressionnant, avec des salles gigantesques, et permet de comprendre un peu plus l’Histoire de la ville. Attention, il y a du monde donc y aller tôt est toujours mieux.
  • Allez-y hors saison. Cela peut vraiment changer l’image que vous aurez de la ville, donc pour l’apprécier au mieux, un weekend au début ou à la fin des beaux jours est vraiment conseillé.

 

Juste à côté de Venise

Burano

Cette petite île est située à seulement 20 min en bateau de Venise, vous pouvez prendre un pass journée à 14 euros, ce qui est rentable vu que vous prendrez dans tous les cas un aller-retour (7 euros pour un trajet simple).

Au début du trajet en bateau, on passe près de l’île cimetière San Michele et ses cyprès, très joli. Lorsque vous arrivez à Burano, vous pourrez y trouver une multitude de petites maisons colorées, on se croirait vraiment dans une carte postale !

Le temps idéal à passer sur l’île est d’environ 2 heures, le temps de faire le tour tranquillement et de manger un morceau dans d’un des restaurants de l’allée principale. Il y a beaucoup moins de touristes qu’à Venise, et la balade y est très agréable, autant pour les yeux que pour le temps si vous avez de la chance. N’oubliez pas de recharger les batteries de vos appareils photos, vous voudrez immortaliser toutes ces couleurs de partout ! Attention cependant à ne pas déranger les habitants, ce sont leurs maisons, donc bien veiller à rester respectueux des lieux. 🙂

Burano, a little paradise only four miles away from Venice ❤ #Burano #Venise #Venice #buranoisland #interrailexperience

Une publication partagée par Bruno Maltor 🌍 afrenchtraveler (@brunomaltor) le

Murano

C’est une autre île à laquelle on accède en prenant le même bateau que pour Murano. Nous avons eu beaucoup de retours positifs sur Murano, bien que nous n’ayons pas eu le temps de nous y rendre ! Si vous avez le temps d’y passer, vous serez également éloignés de la masse touristique du centre de Venise 😊.

Nous repartons de ce séjour avec l’image d’une ville magique, comparable aux décors d’un film. Du lever au coucher du soleil, Venise reste étonnante et envoûtante. A faire ! 😊

Si vous souhaitez rester en Italie, voici un article pour vous aider à savoir quoi visiter à Rome 🙂 .

 

Que visiter à Venise ?
5 (100%) 5 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Something went wrong.

Send this to a friend