Mauritanie

Road trip en Mauritanie sur la route de l’espoir

La route dessert les villes de Boutilimit, Aleg, Cangarafa, Kiffa, Ayoun el Atrous en enfin Néma. Avant de s’aventurer sur cette dernière, vérifiez l’état du véhicule, prévoir une bonne réserve d’eau, de vivres, et de carburant.

Mauritanie

Véritable pont entre Afrique du Nord et Afrique Subsaharienne, la Mauritanie est un pays de rencontre et de brassage des cultures. Essentiellement désertique, la majorité de son territoire se trouve dans le désert du Sahara, totalement pauvre, ce n’est pas le genre de pays qui attire des hordes de touristes.  L’avantage du road trip, c’est qu’on est libre, complétement autonome, il nous permet d’aller dans la direction qu’il nous plaît,  on peut s’arrêter quand on veut, ou l’on veut et pour pas cher !  Sans oublier que l’on peut dormir sur place.  Et c’est précisément ce qu’apprécieront les véritables aventuriers.  Autant la préparation d’un road trip en Europe n’est pas très compliqué, c’est une toute autre histoire pour celui que l’on organise en Mauritanie et dans les pays limitrophes. L’important et de ne pas oublier certaines choses essentielles, comme le choix de la voiture, les formalités, etc… Et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui. Sachez tout de même que la Mauritanie reste un pays en voie de développement avec ses contraintes et avantages !

La majorité de son territoire se trouve dans le désert du Sahara, totalement pauvre, ce n’est pas le genre de pays qui attire des hordes de touristes

Road Trip en Mauritanie sur la route de l’espoir

La route de l’espoir

La route de l’espoir ou transmauritanienne, est l’axe routier le plus important du pays, il traverse la Mauritanie d’Ouest en Est sur plus de 1100km en relient Nouakchott à Néma aux confins du désert Mauritannient, aux portes du Mali. La route a permis de désenclaver une bonne partie des régions du pays comme le Tagant et d’ouvrir un axe économique important vers le Mali. La route dessert les villes de Boutilimit, Aleg, Cangarafa, Kiffa, Ayoun el Atrous en enfin Néma. Avant de s’aventurer sur la route, vérifiez l’état du véhicule, prévoir une bonne réserve d’eau, de vivres, et de carburant.

Le parcours

Le mieux est de dresser la liste de ce que vous voulez voir et de les reporter sur une carte. La préparation n’exclut pas les surprises !  Si vous faites un road trip en Mauritanie, c’est que vous aurez au préalable traverser l’Espagne et le Maroc. Au Sahara Occidental, pour passer le « No Mans Land » long de 15 kilomètres et entouré de mines,  si vous n’avez pas de GPS, vous devrez prendre  un guide dans votre véhicule afin qu’il vous montre le bon chemin. Coût : 200 euros. A Nouakchott, la capitale et point de départ de la route de l’espoir, il y a de nombreuses choses à voir comme la mosqué saoudienne, les jardins maraichers, la plage et le port de pêche. Le long de la route, n’hésitez pas a faire des pauses, même si vous avez l’impression d’être au milieu de nul part, il y aura toujours quelqu’un dans les parages avec son troupeau. Peut être aurez vous l’occasion de voir une caravane de dromadaires !

DSC00290

Boutilimit

Elle est connue pour ses érudits et c’est l’un des plus importants centres de formation et d’enseignement islamique. La ville est aussi connue pour ses production artisanales comme les tapis en poil de chameau, les coffres en ébène et les bijoux en argent.  Pour ceux et celles qui le connaissent, c’est aussi la ville natale du chanteur Daby Touré, et de bien d’autres personnalités.

Kiffa

Située à environ 600 kilomètres de Nouackchott, c’est à dire à mi-chemin avec Néma, c’est la quatrième ville de la route de l’espoir. Vous y trouverez de nombreux petits marchés pour acheter de la nourriture, et vous gouterez peut être la viande dromadaire ! En effet, la ville se trouve dans une zone agropastorale, elle accueille un important marché aux bestiaux. En cherchant bien vous y trouverez les fameuses perles de verres.  La ville était également une des étapes du rallye Dakar.

Néma

Ca y est, vous y êtes ! A l’extrémité de la route de l’espoir, voie de passage pour le Mali. Il n’y a rien de spécial à voir à Néma, mais vous serez envahi par une furieuse envie de poursuivre votre aventure au delà de la Mauritanie…

mauritanie (1)

Ca coute combien un road trip en Mauritanie ?

Les prix varient beaucoup selon la saison et la voiture que vous aurez choisi. Pour un road trip longue durée, cela devient un moyen de voyager très avantageux. En dormant dans la voiture, les prix baissent considérablement et cette dernière est vite rentabilisée, l’essence et la nourriture deviennent les seules dépenses.  Il faut cependant rajouter pas mal de matériel onéreux, adapté à la configuration géographique des lieux. (voir plus bas) Pour la Mauritanie, le road trip est un des meilleurs moyen de découvrir le pays, sans compter que l’essence et la nourriture ne coûte finalement quasiment rien. Que vous cuisiniez ou non dans le véhicule, cela revient à environ 5 euros par jours.  Le prix du carburant grimpe au fur et a mesure qu’on s’éloigne de la capitale, et, dans les lieux les plus reculés, on en trouve pas toujours.  Le litre coûte environ 0,90 € pour le gazole et 1,05 € pour l’essence.

Le véhicule

Si vous comptez rouler quelques milliers de kilomètres, il vaut mieux que le véhicule soit d’une marque assez connue car en  cas de panne vous aurez plus de chance de trouver un garagiste qui pourra remplacer la pièce abimée. Pour cette partie du continent, le mieux est de choisir la marque M…. très présente. Pour ceux qui poursuivent le voyage jusqu’au Burkina Faso, vous pouvez revendre facilement votre véhicule pour un bon prix et repartir en France par avion.

Quelques point à ne pas oublier avant l’achat

  • Demander à faire un tour de quelques kilomètres
  • Demander l’année de fabrication de la voiture, évitez au delà de 12 ans
  • Demander la consommation, 8 ou 9 litre au 100 reste correct
  • Demander la facture des pièces qui on été changées
  • Voir plusieurs véhicules pour avoir des points de comparaisons
  • Projetez vous de vivre à l’intérieur, y a t-il assez de place pour dormir ?

En Mauritanie comme au Maroc, les commerçants sont superstitieux. Si vous êtes le premier client, le vendeur sera beaucoup plus indulgent

mauritanie - route de l'espoire

Que mettre dans sa voiture ?

Tout d’abord, laissez les sièges arrières chez vous, il ne vous seront d’aucune utilité si vous prévoyez de dormir dans votre véhicule.  Le plus important est donc d’aménager le couchage, en fonction du type de véhicule c’est plus ou moins facile. Un bon matelas et un duvet suffiront.  Ne pas oublier le réchaud pour faire soi même son repas dans les milieux isolés. Au moins deux gericanes de 20 litres d’essence, deux plaques de désensablage, une pelle, des cordes et sangles, au moins deux roues de secours, une caisse à outil, 1 mètre de durite de taille standard, une bombe anti-crevaison, un compresseur, un protège cartere et protège boite. Pour les voituresnon équipées, il est possible d’en faire poser à Daklha, dernière ville du Sahara Occidental avant la frontière Mauritanienne. Et surtout n’oubliez pas de faire des réserves d’eau, le manque d’eau sous 45° au milieu de nul part est tout sauf drôle…

Lors de passage de cordons dunaire, ou dunes, il faut dégonfler les pneus pour avoir une meilleure adhérence !

Les formalités

Le passeport et le carnet de vaccination attestant du vaccin contre la fièvre jaune sont obligatoire. Le visa d’entrée est obligatoire et ne peut en aucun cas être obtenu en Mauritanie, mais dans votre pays d’origine ou bien à Rabat au Maroc. La Mauritanie ne délivre plus de laissez passer aux frontières.L’entrée d’un véhicule est soumise à la présentation du carnet de passage de douane. Ce document doit porter les logos de la Fédération internationale de l’automobile  et de l’Alliance internationale du tourisme, ainsi que les signatures et cachets de l’un de ces deux organismes.  La frontière entre le Maroc et la Mauritanie est ouverte de 8h à 19h. Comme presque tout les postes frontières Africains, il faut s’armer de patience et faire preuve de diplomatie. La route entre Nouhadibou et Nouakchott est longue de 460km, avec de nombreux contrôles de police.

mauritanie 3

L’infrastructure routière du pays

Beaucoup de Mauritaniens ignorent le code la route et le trafic de marchandise est intense. Les accidents sont quotidiens et il n’existe pas de dispositifs public de secours. Il est déconseillé de circuler de nuit, période pendant laquelle se produit la majorité des accidents mortels. Les routes sont généralement bonnes, mais il faut faire attention aux  recouvrements de la route par le sable, et aux innombrables troupeaux  qui traversent constamment les routes. N’importe quel animal  peut couper la route, comme des ânes, chèvres, et dromadaires.

Il y a de très nombreux barrages routiers sur la route de l’espoir. Pour gagner du temps, préparez une vingtaine de fiches sur lesquelles vous indiquez les informations vous concernant tel que votre nom, prénom, date de naissance, adresse, date et lieu de delivrance du passeport, type de véhicule, numéro d’immatriculation, numéro de chassis.

route de l'espoir galère

Prêt pour l’aventure Mauritanienne ? Avez vous des anecdotes à nous raconter lors de votre road trip ? Peut-être en tour du monde ? Découvrez plus d’articles sur notre blog voyage !

  1. C’est sur qu’avoir son propre véhicule offre une liberté totale de mouvements, ce qui est d’autant plus appréciable en Afrique où il n’est pas toujours évident de trouver des transports en commun. Mais je n’ai jamais franchi le pas (je reste dans la case backpacker bus/train) car d’une part, je n’ai aucune connaissance en mécanique et d’autre part, j’aime côtoyer du monde dans les transports. Seul (ou à 2/3) dans mon véhicule, j’ai l’impression de passer à côté de ce qui fait le voyage, mon voyage en tous cas.

  2. Bonjour
    Je part très bientôt en Afrique également, je fais le parcours Paris pour rejoindre Abidjand . Avec mon passeports français dois je faire un visa pour chaque pays avant de partir ?( Mauritanie, Mali, côté d’ivoire). Aussi je voyage avec un Nissan terrano 2 années 2002 sa va le faire ?

  3. Coucou! Haaaa la Mauritanie… Mon pays au monde préféré, j’y ai d’ailleurs vécu plusieurs mois. Je me permets donc de rajouter sur la liste des villes à voir sur la route de l’espoir Aleg, et un peu plus loin même si on sort un peu du parcours Kaédi et Bogué, et la région du fleuve Sénégal qui est à mon sens l’un des incontournables du pays, d’autant plus si l’on se rend juste à côté. En dehors de cet axe routier, le Nord (l’Adrar, avec Chinguitti et Atar notamment) et l’Ouest (le banc d’Arguin juste avant Nouadhibou, et Rosso tout au Sud) valent vraiment le coup.

    Petite correction au niveau des formalités administratives, on peut tout à fait obtenir un visa à l’entrée sur le territoire mauritanien par voie terrestre. Cela coûte simplement beaucoup plus cher, il vaut donc mieux effectivement le faire à Rabat ou Paris.

    Je ne sais pas si tu as prévu d’y retourner prochainement mais si oui bon voyage, et dans le cas contraire bonne continuation 🙂

  4. Bonjour. Je compte m’en aller au Sénégal en voiture de Lille du nord de la France, tout simplement avec une Renault espace, je voudrais juste savoir si la route est belle et bien réalisable surtout pour le Maroc et la Mauritanie jusqu’au Sénégal ! Merci de m’apporter un p’tit coup de pouce sur vos connaissances. Mario.

    1. Bonjour Mario,
      Je reviens de Mauritanie.
      Pour aller au Senegal il faudra forçément traverser la Mauritanie. Si vous ne faites pas de détour vous aurez à traverser 3 villes. Nouadhibou (pres de le frontiere marocaine), Nouakchott (capitale) et Rosso (frontière avec le Senegal). Il ne faut pas s’attendre à une route merveilleuse mais elle est plus que praticable. Cependant, il vaut mieux prendre tout son temps meme si vous ne voulez pas visiter ce pays; car la route est longue et droite environs 600 ou 700km et et le code de la route n’y est pas une priorité. Eviter de rouler de nuit. Il n’est pas rare de croiser des voitures avec un seul phare qui fonctionne.
      Alain.

  5. Merci Alain pour votre réponse. Mon prochain voyage vers le Sénégal semble se préparer progressivement, et grâce à votre partage, je me sens en confiance pour la route. Sachant que je part avec ma femme et les quatre enfants, 8, 10, 15, et 17 ans. Tous habitués aux grands voyages en voiture. Certes, Maroc, Mauritanie, jusqu’au Sénégal sera une première, espérant que tout aille bien. Mais merci encore pour la réponse. Je suis confiant. Amicalement. Mario.

  6. Bonjour à tous….
    Très intéressant votre blog et toues ces informations.
    J’ai le projet d’amener un camion au Sénégal avec du matériel humanitaire pour aider les pompiers de Dakar. Je suis moi même pompier en Suisse.

    Habitué du Sénégal mais n’ayant jamais fait le voyage par le route, quels conseils pouvez vous m’apporter ?
    A savoir que j’ai un camion fait pour la route et pas pour le terrain et je dois m’assurer que la marchandise arrive à bon port sans avoir été victime de vols, etc… On m’a dit de me méfier d’actes de piraterie… mais ça c’est les « Ont dit que… » Autre information, mon camion n’a pas de cabine couchette. Difficile de dormir dedans…

    Vous avez certainement plus d’expérience que moi.
    Merci de vos retours
    Daniel

  7. salut
    je viens de faire mont Bonvillers Dakar avec ma voiture
    bien sur pas du tout adapter pour ce genre de voyage une
    MERCEDES 320CLS
    route en Mauritanie inexistant de la frontière du Maroc a Nouakchott que des pistes
    les douanes de Mauritanie et du Sénégal gravite des voleurs et d escrocs de tous genres
    bien sur les douaniers le savent bien
    a par me faire pigeonner de tout les coter ce fut un voyages extraordinaire
    sans roue de secourt sans pelle sans plaques je suis partis avec rien aller et retour
    bilan trois jantes alu mortes les quatre pneus morts et toutes les rotules morte voila

    ha je fait aussi le candoge le vietnam la malesie la thailande la birmanie le laos

  8. Ou avez vous vu un no mans land de 15 km borde de mines et qu on doit prendre un guide ?
    Ca fait 5 fois que je passe cette frontiere… En voiture. Sans guide. 3 km dont maintanant la moitie bitumee.
    Vos infos datent… Et les 15 km sont fantaisites.

  9. Il est possible de prendre son Visa à la frontière. 55 euros payables en euros. La moitié du no.man s land de 3-4 km est bitumée l autre moitié etant de la caillasse. Les « facilitateurs » ne font gagner aucun temps. Pas besoin de guide et si vous en prenez un tout de même il vous coûtera 20 euros Pas plus. Tarifs demandés en janvier 2020.
    On peut aussi attendre que passe un camion et le suivre (si pas habitude des pistes).
    On peut changer des euros ou des dirhams pour des ouguiyas. Au taux officiel. Il y a aussi du côté mauritanien une banque avec un dab qui a fonctionné à chacun de mes passages

    Bonne route à tous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.