La Casamance au Sénégal, plus belle région d’Afrique de l’ouest

La géographie exceptionnelle du lieu permet de sillonner tout l’arrière-pays en pirogue pour découvrir une flore exceptionnel comme les baobabs, fromagers, palmiers, eucalyptus, manguiers, papayers, palétuviers …

Considérée par beaucoup comme la plus belle région du Sénégal et d’Afrique de l’ouest, la Casamance qui tire son nom du fleuve Casamance est situé au sud-ouest du Sénégal, entre la Gambie et la Guinée-Bissau. Laissez vous dériver dans un dédale de bras de mer, au milieu de centaines d’îles, parcouru par des milliers d’oiseaux. Les ornithologues ne seront pas déçus !  Une fois en Casamance, la forêt devient plus dense, l’eau plus abondante. C’est un monde exubérant ou une végétation luxuriante nous entourent aux milieux des rizières et des mangroves. Avec ses plages et ses vergers, la Casamance apparait comme un jardin d’éden. Ne manquez pas cette région lors de votre tour du monde !

La Casamance au Sénégal

Ziguinchor

C’est la plus importante ville de la Casamance, elle est beaucoup plus propre et nonchalante que Dakar, et c’est tant mieux ! Elle compte plusieurs hôtels agréables et de nombreux  restaurants pour acceuillir les touristes. Avec ses jolie maisons coloniale, c’est dans le quartier de l’escale , le centre historique, que se concentre le patrimoine coloniale. Ne manquez pas la visite de l’alliance franco-sénégalaise qui avec son étonnante architecture, constitue la vitrine culturelle de Ziguinchor. IL y a souvent de nombreux événements  tels que des conférences, expositions, spectacles, café-concert, etc.

Cap-skirring

Ici, on y trouve les plus belles plages du Sénégal, et les activités ne manquent pas, entre les sports nautiques, les excursions dans la mangrove, la pêche, et sans oublier la farniente, vous avez le choix ! En fin de journée, allez sur la plage au port de pêche pour y voir les pirogues débarquer leurs prises sur le sable, les poissons sont vidées, salées et séchées sur place. A 5 km au nord de la ville, se trouve le musée Kadiout niché au cœur d’une belle forêt de fromagers, présentant la culture Diola. Un guide vous parlera de la récolte du vin de palme, de la culture du riz, du fétichisme, des rites animistes et vous aurez l’occasion de voir les impressionnante racines des fromagers.

Oussouye

Située entre Ziguinchor et Cap-skirring, Oussouye est une paisible bourgade ou la culture diola est plus persistante qu’ailleurs. Le village est entouré d’épaisses forêts, dont la plupart sont des bois sacrés de la tradition Diola. Chaque année avant la fin de l’hiver et pendant une semaine, a lieu la fête du roi d’Oussouye. Il y a des danses, de la musique, et des tournois de lutte traditionnelle. Le roi d’Oussouye, et connu et respecté par tous les Diolas de la région. C’est à la fois le chef religieux et politique de son royaume, c’est lui décide des différentes étapes qui rythment la vie des habitants, comme par exemple, il fixe la date des grands travaux agricoles et des cérémonies importantes. A 5 km au sud-est d’Oussouye, se trouve le village de Niambalangqui abrite l’une des seules cases à impluvium de la région. Elle fut construite en 1981 et à l’intérieurs, la vente de poupées artisanales sert à financer sa restauration.

L’île de Karabane

A l’embouchure du fleuve Casamance, le réseau de bolong et la mangrove constituent de multiples îles dans l’estuaire salé, l’île de karabane en fait partie. La géographie exceptionnelle du lieu permet de sillonner tout l’arrière-pays en pirogue pour découvrir une flore exceptionnel comme le baobab, fromagers, palmiers, eucalyptus, manguiers, papayers, palétuviers … Si vous le pouvez, ne manquez pas le « jardins des femmes », un grand potager ou les villageoises cultivent toutes sortes de légumes.

L’île d’Eloubaline

C’est un petit village animiste isolé sur un îlot à 1h de pirogue d’Edioungou, ou vivent 600 villageois vivant de la riziculture et de la pêche. Une petite visite guidée vous permettra de visiter le tam tam téléphonique, un tambour Diola destiné à transmettre des messages.

L’île aux oiseaux, la réserve ornithologique de Kassel

Pour accéder au petit paradis de l’île aux oiseaux, il faut d’abord se rendre dans le petit village de Kassel, à 8km au sud-est de Kafoutine, qui est le point de départ. La meilleur période est de juin à août, on y observe des Ibis, des sternes et le fameux pélicans blancs (celui qui pique le jeu jumanji dans le film ).

Comment venir

Par avion depuis Dakar: l’aéroport de Ziguinchor, point d’accès pour la Casamance, est relativement bien desservie. La compagnie aérienne nationale Sénégal Airlines propose une rotation par jour entre Dakar en Ziguinchor pour environ 100€, et le vol Transair propose des vols Dakar-Ziguinchor-Dakar deux fois par jours.

Par avion depuis la France: il est possible de se rendre en Casamance directement depuis la France mais le coût et beaucoup plus élevé. IL peut être intéressant de reallier la Casamance en transitant par Banjul, en Gambie.

En voiture: le plus simple est de prendre la transgambienne qui pars de Dakar. Cela représente 450km, c’est long mais c’est idéal pour suivre l’évolution de la géographie et constater la richesse naturelle du pays. La traversé du fleuve Gambie prend environ 15 minutes, mais l’attente peut être longue.

Par bateau : c’est sans conteste le moyen de transport le plus agréable pour rejoindre Ziguinchor depuis la capitale. Le ferry Aline Sitoe-Diatta fait le trajet depuis Dakar le mardi et le vendredi, embarquement de 14h30 à 17h0, arrivée le lendemain matin. Le retour ce fait le jeudi et le dimanche, embarquement entre 11h et 13h.

  Une escale en Casamance lors de votre tour du monde, ça vous tente ?

  1. Lorsque vous posez le pied pour la première fois en Casamance, vous comprendrez très vite que vous auriez dû le faire depuis bien longtemps, que vous y reviendrai certainement ou que vous y resterez même ! L’accueil de ses habitants contribuent bien sûr à cet enthousiaste!
    Cette année, dans le courant du mois de février, ce sera la sixième fois que je continuerai à la parcourir!

    1. bonjour Bernard
      ayant connu la casamance il y a quelque annees , j ai le desir pronfond dy retourner pour ma retraite
      j aimerai avoir quelques infos sur la region a ce jour.
      date du voyage courant octobre, peu t on trouver un logement ,et le cout.
      Pouvez vous me donner des infos
      cordialement claudine

      1. Bonjour Claudine, alors avez vous été en Casamance en octobre.
        J’étais au Sénégal en octobre aussi du 3 au 21 octobre.
        Mais je ne suis pas allé en Casamance. J’ai envie de retourner pour découvrir.
        tenez moi au courant stp
        jipé

      2. Bonjour vivez vous toujours en casamance? Cela fait deux années que je m y rends je va à cachouane je souhaiterais communiquer avec des français vivant la bas pour des renseignements merci si vous pouvez me répondre

  2. Ancien d’Afrique , ayant un peu connu la Casamance a deux reprises, (et 8 fois le Sénégal) j’étudie pour y revenir comme retraité ; mais voilà…les infos ne sont pas à jour sur les forums, et les vols sont devenus chers (depuis orly ) avec escale nocturne à Dakar ( nouvel aéroport au sud ouvert en décembre 2017) puis 100 € environ pour Zig ou le cap (aller) : il est impératif de faire mieux pour relancer le tourisme et les expats… et aussi pour la santé …

    Tonton Fernand

  3. J’ai découvert la Casamance au moi de Décembre 2017 au bord de l’eau au campement d’Elinkine et depuis mon retour je me prépare pour partir vivre la-bas et pour les aider a revalorisé leur campement pour faire venir beaucoup de touristes .
    Ma première mission offrir une pompe thermique pour le jardin villageois de l’île de Carabane .

      1. Merci à vous pour toutes ces infos, sur la casamance… j’irai lors de mon séjour au Sénégal, en octobre 2019… impatiente ! Je pense avoir trouvé un guide qui me permettra de faire le tour, hors tourisme chez l’habitant.

  4. Merci pour cet article pour une région que j’affectionne tout particulièrement, je souhaite que le tourisme se développe raisonnablement et que les voyageurs viennent visiter la Casamance car ils ne seront jamais déçu.

  5. la Casamance est authentique et merveilleuse…
    Elinkine a des couchers de soleils magiques
    pour infos historiques,le campement a été crée sous l’impulsion de Ch Saglio et Adama Goudiaby(ainsi que d’autres campements de la région)gérés par les villageois,c’était une oeuvre collective qui permettait à tout le village de mieux vivre;
    Malheureusement,celà a suscité des dérives et,malgré quelques reprises,le travail collectif de départ n’a pu se poursuivre.
    C’est une donnée importante que l’engagement collectif,si vous voulez contribuer à cette renaissance

  6. Safouli , ksaumay ?

    C est vrai que c est certainement une des plus jolies et agreables region du Senegal et peut etre de l Afrique de l ouest.
    Population tres acceuillante et sans complexes vis a vis des etrangers, traditions vivantes, tolerance religieuse, multietnicite de longue date.
    Juste une petite rectification concernant les cases a Impluvium, effectivement il y a celle de Niambalang qui ets facile d acces car non loin de la route , mais il y en aussi , et c est de cette zone que vient ce type de construction , dans la Bandial ( Enampore , Seleki et surtout Eloubaline)
    2 endroits en plus a voir :
    Mlomp pour son architecture , notamment ses cases a etages
    Pte St goerges , on peut y observer des lamentins avec de la chance ,

    Ukatolal

  7. Bonjour, je reviens du Sénégal pour la deuxième fois cette année.
    je suis allé en janvier retour le 2 février et la j’en reviens je suis partit le 3 Octobre retour le 21 octobre.
    Je suis allé en janvier A Dakar Saly, N’Gaparou, Kaolac, Tamba, Wassadou
    La en octobre N’Gaparou 3 jours chez un ami, puis Tambacounda 10 jours a l’hotel le Malahika, Wassadou retour a N’Gaparou environ 3 semaines au Sénégal.
    Je fais partit d’une association: Solidarité Wassadou Pont-Trambouze
    Je veux revenir et cette fois ci découvrir la Casamance, cherche hébergement chez des toubabs.
    Ma retraite est là et l’envie de m’installer en Casamance quelques mois par an pour commencer a m’habituer.
    J’ai un contact Sénégalais en Casamance qui est a Ziguinchor mais je suis très prudent et préfère avoir plusieurs avis.
    jipé

    1. Bjr Monsieur Jipé,
      Je viens de lire votre commentaire.
      Eh bien je suis français,marié à une femme diola de ziguinchor, nous habitons la France mais quelquefois nous faisons des séjours en Casamance. En Mars dernier, nous avons aménagé dans notre maison à ziguinchor dans un quartier calme(kolda), vers l’université de ziguinchor.Si vous avez besoin d’une location de maison, contactz moi!

  8. bonsoir
    nous avons l’intention de partir en Casamance pour une semaine, fin mars début avril mais 3 filles est-ce dangereux, je suis allée plusieurs fois au Sénégal mais dans la région touristique de Sali et autour, nous avons la possibilité d’être accompagné par un casamançais qui travaille à Dakar et un sénégalais qui est près de sali
    qu’en pensez vous ?
    et nous passerons une autre semaine a Sali

    merci de votre aide
    Jo

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.