Souvent méconnues, mais élues n°1 des « Best of the World » en 2015 par le National Geographic, les îles Féroé ressemblent à une chaîne de montagnes que l’on aurait déposée sur l’océan. Constitué de 18 îles, aux paysages vierges et escarpés, il s’agit d’un archipel autonome, rattaché au royaume du Danemark.

80.000 moutons pour 50.000 habitants, ces chiffres permettent de mieux se figurer le caractère isolé de ces îles situées entre l’Islande et la Norvège, cultivant leur mythe d’inaccessibilité. Ces îles sont une véritable découverte ; mais comme il n’existe que peu de guides sur cette destination, je tenais à vous partager mes 10 coups de cœur si vous songez à y partir !

Cet article a été rédigé par Florent, un membre de la communauté de Votre Tour du Monde ! Si vous voulez aussi écrire pour le blog, envoyez moi un petit message.

Découvrez les îles Féroé : mes 10 coups de cœur !

1. Gásadalur

Lieu tout simplement incontournable ! Situé au Nord-Ouest de l’île de Vágar, ce village a longtemps été isolé et n’est relié par la route que depuis le début des années 2000. La vue sur ce village, traversé par une rivière qui finit par se jeter du haut des falaises, est tout simplement à couper le souffle ! Sur la route, ne manquez pas de vous arrêter au village de Bøur puis de prendre le temps de faire la randonnée (plusieurs heures avec un guide) jusqu’à Tindhólmur !

Gásadalur aux îles féroé

2. Sørvágsvatn

Toujours sur l’île de Vagar, ce lac est mondialement connu : une illusion d’optique donne l’impression qu’il est juché au-dessus de l’océan. On y accède après une petite marche de 45 min. Au bout d’un moment le chemin se divise en deux : la première partie permet d’accéder à ce fameux emplacement, la seconde permet de se rendre au bout du lac.

Autant vous dire que les deux points de vue sont incontournables ! Aux îles Féroé, le temps est extrêmement changeant, j’ai marché à côté du lac pendant 45 min sans pouvoir le distinguer. Puis finalement, arrivé sur les hauteurs j’ai patienté jusqu’à ce que le brouillard commence à se lever. Un moment incroyable !

Sørvágsvatn aux iles féroé

3. Tjørnuvík & Saksun

Les deux villages à ne pas manquer ! Ils sont tous deux sont situés au nord de l’ile de Vágar. On accède à Tjørnuvík par une route longeant la falaise. Le village est ensuite niché au fond d’un fjord. Pensez bien à vous arrêter sur la route pour admirer la magnifique cascade Fossá, l’une des plus hautes de la région.

Quant à lui, le village de Saksun est situé de l’autre côté de la pointe. Ce village est un véritable coup de cœur. Totalement isolé, avec ses quelques maisons en toit de chaume et face à une crique, on a l’impression de contempler une véritable carte postale. Par ailleurs, pour les amateurs du Seigneur des Anneaux, il ressemble à s’y méprendre à Hobbiton (bonne nouvelle : plus besoin d’aller en Nouvelle-Zélande !). A noter qu’il existe un sentier de randonnée qui permet de relier les deux villages mais que je n’ai pas emprunté faute de temps.

Tjørnuvík & Saksun

4. Tórshavn & Kirkjubøur

Bienvenue à Tórshavn, une des plus petites capitales du monde avec ses 15.000 habitants.

Il s’agit d’une véritable capitale, avec notamment son quartier historique (Tinganes) composé de maisons en toits de chaume, de son ministère de l’économie et des transports ainsi que de son parlement, constitué de 33 députés ! Ce lieu est d’ailleurs chargé d’histoire, puisque c’est ici que se tenaient les assemblés Vikings il y a 1.200 ans !

Au sud de Tórshavn, se trouve le charmant village de Kirkjubøur, avec notamment la plus ancienne maison de bois au monde à être toujours habitée (1.100 ans).

Tórshavn & Kirkjubøur

5. Les falaises de Vestmanna

On y accède avec un bateau via le village de Vestmanna. Le bateau vous amène aux pieds de ces falaises qui surplombent l’océan depuis leurs 600/700 mètres de hauteur ! Le spectacle, auquel se mêlent parfois le brouillard et notamment les centaines d’oiseaux est bluffant !

 Les falaises de Vestmanna sur les îles féroé

6. Gjógv

Le nom de ce village signifie «Ravin»en Féringien. Situé au nord de l’archipel, le village est en effet traversé par une faille spectaculaire. Ne le manquez surtout pas.

Gjógv sur les îles féroé

7. Trøllanes

Ce point de vue fait partie de mes lieux préférés. Il est situé au nord de l’île de Kalsoy ; accessible en bateau (l’A/R se fait dans la journée avec la possibilité d’embarquer avec sa voiture). La route pour se rendre au nord de l’île est incroyable, je vous recommande de vous arrêter d’abord au village de Mikladalur et de vous intéresser à la légende de ce lieu.

Continuez ensuite la route jusqu’au village de Trøllanes. Prenez un café au minuscule « Kiosque du bout du monde ».

Lancez vous ensuite à l’assaut de la péninsule jusqu’au phare de Kallur. La vue est à couper le souffle et domine l’océan de 500 mètres de hauteur ! Attention, une photo célèbre consiste à s’avancer sur la corniche en empruntant un sentier étroit à pic de falaise (des deux côtés). Je rappelle que le temps change extrêmement vite et que le brouillard peut tomber en moins de 5 minutes. Lorsque j’y étais, une personne est restée bloquée un petit moment à cause du brouillard.

Trøllanes sur les iles féroé

8. Kirja

L’un des endroits les plus isolés ! Cette île est desservie par un petit bateau, seul lien avec les îles principales pour les habitants des deux villages qui y vivent.

Mon astuce : Prenez le bateau (10 euros) depuis Hvannasund pour vous y rendre. A certaines périodes de l’année il est possible de traverser cette île à pied et reprendre ensuite le bateau, en fonction des horaires. L’excursion est superbe et peu connue (nous n’étions que 3 touristes ce jour-là).

 Kirja sur les îles féroé

9. Viðareiði

Un autre village du bout du monde, situé tout au Nord de l’île de Viðoy! Lieu réputé comme hanté, ce village est (malgré cela) tout simplement superbe. Un sentier de randonnée permet de vous élancer à l’assaut de la montagne qui surplombe le village. Vous pouvez suivre le sentier balisé.

Il est possible ensuite de continuer jusqu’à la falaise du cap Enniberg, la plus haute d’Europe semble-t-il. Cependant, il est formellement déconseillé (interdit ?) de s’y aventurer sans guide.

Viðareiði sur les îles féroé

10. L’hélicoptère

Et oui ! Dans les îles Féroé, l’hélicoptère est un mode de transport comme un autre, car subventionné par l’Etat ! Les touristes peuvent l’emprunter (billets à réserver). Cependant, ils doivent se limiter à l’achat d’un aller simple (pas d’aller-retour possible). Il faut donc ensuite prendre un bateau ou un bus pour revenir au point de départ.

Mon conseil : prendre l’hélicoptère depuis Klaksvik pour Tórshavn (environ 14€ 😊). Vous survolerez les principales îles et la vue est à couper le souffle. Des bus relient ensuite les deux villes sans aucune difficulté !

L’hélicoptère sur les îles féroé

Conseils pratiques

Cette liste n’est pas exhaustive, je ne parle pas par exemple de l’incontournable île de Mykines, uniquement accessible en Juillet et en Août.

    • Louez une voiture, la route fera partie de votre voyage Logez chez l’habitant !
    • AirBnB est extrêmement répandu et vous ferez très certainement de belles rencontres ! La meilleure période pour partir est entre Juin & Septembre : 7 à 10 jours seront parfaits !
    • Pour vous y rendre le passage par Copenhague est quasi-obligatoire (quelques vols décollent néanmoins depuis Edimbourg). L’arrivée est impressionnante, l’atterrissage se fait en bout de falaise et vous arrivez ensuite dans un aéroport miniature 😊
    • Pour plus d’informations, je vous conseille le site de l’Office du Tourisme « Visit Faroe Islands », qui est très complet.
Petite précision :

Le pays organise tous les ans le grindadráp,un grand massacre de dauphins. Un acte horrible que Votre Tour du Monde condamne bien sûr fermement et qui entache malheureusement la réputation du pays.

 

Florent

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend