La Pologne a de nombreuses richesses naturelles à nous faire découvrir, ainsi que d’innombrables Parcs Nationaux. Découvrez le Parc National des Pieniny avec nous !

Lassées de la ville et en quête de grand air, les joyeuses randonneuses du dimanche que nous sommes ont décidé de partir un weekend à la montagne. Sachant que la montagne se trouve à environ 2 heures de Cracovie, nous avions seulement à décider dans quel parc national nous rendre, et nous avons jeté notre dévolu sur le Parc National des Pieniny !

Un weekend nature et randonnée à Szczawnica

Szczawnica est un petit village (sans grand intérêt) qui sert de point de chute dans la région afin de partir faire les nombreuses activités des alentours. Ce coin est assez connu (en tout cas des habitants de Cracovie) et attire de nombreux touristes.

Jour 1 : La descente du Dunajec.

Le Parc National des Pieniny se situe à la fois en Pologne et en Slovaquie. La frontière entre ces deux pays est délimitée par une rivière : le Dunajec. L’une des attractions majeures de cette région est justement la descente de ce fleuve en radeau typique dirigé par des bateliers portant leur costume traditionnel.
Ni une ni deux, dès le premier jour nous partons profiter de cette excursion. N’ayant pas de voiture et le lieu de départ étant situé assez loin, nous avons donc réservé auprès d’une agence locale la prestation comprenant bus et radeau.

A l’arrivée vous passerez par une pièce expliquant les traditions liées à cette activité ainsi que la faune et la flore du Dunajec (tout en Polonais donc je ne pourrai malheureusement pas vous éclairer sur ces sujets) puis vous embarquerez sur ces barques à fond plat pour entamer une promenade fluviale de pratiquement 3 heures.

Comme expliqué précédemment, cette région est très touristique l’été. Cependant, un léger détail nous avez échappé ; la région est une destination très fréquentée … des polonais ! Nous avons donc eu une explication complète tout le long de la balade … en polonais ! Inutile de dire que nous n’avons absolument rien compris ce qui est fort dommage.

Bien que nous n’ayons pas suivi les explications du batelier, il faut avouer que la balade est très agréable et cela laisse tout de même assez perplexe de penser qu’à sa gauche se trouve la Pologne et qu’à sa droite la Slovaquie. Lors de cette promenade vous aurez l’occasion de voir de très beaux paysages dont le célèbre sommet des Pieniny : les Tszy Korony (les Trois Couronnes) ainsi qu’un autre point culminant : Sokolica.

randonnée parc national des pieniny

Jour 2 : Ascension des Tszy Korony et de Sokolica.

L’ascension des Tszy Korony était le but de notre weekend. Nous nous levons donc tôt et partons attendre le bus (enfin minibus) muni de notre pique-nique pour atteindre la ville de Kroscienko d’où commence la randonnée. Dans les petites villes de Pologne comme Szczawnica, les liaisons entre les différentes communes sont toutes faites par des minibus (dans lesquels vous pouvez, si vous êtes malchanceux, voyager 2 heures debout) ; ces minibus ne sont pas très fiables les dimanches apparemment car ce dernier n’est jamais passé… Nous avons donc dû y aller en taxi.

Le sentier est très boisé et vous rencontrerez sur les débuts du chemin des mamies vendant du jus de fruit (je pense qu’il est maison mais ne l’ayant goûté je ne peux le certifier). N’ayant pas la carte du parc nous nous sommes donc fiées aux couleurs et avons marché (péniblement ?) jusqu’au sommet des Tszy Korony. Une fois arrivé, si vous voulez accéder à la plateforme, il vous faut payer 5 zloty. Cette somme vous permet de monter sur la plateforme des 2 sommets (Tszy Korony et Sokolica) et ne faites pas les radins ; ça vaut le coût ! Vous aurez une vue panoramique sur la vallée avec la rivière en contre-bas et une fois encore vous pourrez vous dire « C’est fou, je suis en train de contempler la Slovaquie ! ». En arrière-plan vous verrez également au loin des montagnes enneigées.

randonnée parc national des pieniny

Ayant notre ticket d’accès pour les 2 sommets et le vendeur nous ayant dit que nous étions à seulement 2 heures de Sokolica, nous y sommes parties vaillamment pour y voir en haut de la plateforme, outre le panorama, l’arbre le plus célèbre de la région : un petit arbre tout tordu ayant poussé au sommet et qui apparait désormais sur toutes les cartes postales.
C’est à ce moment de la randonnée où la malchance nous a frappés : la pluie ! Commençant par une petite bruine, cela a fini par une sacrée douche à l’arrivée au sommet de Sokolica avec un vent à décorner les bœufs ! Inutile de dire que nous n’avons pas beaucoup profité du petit arbre.

A partir de cette étape de la randonnée, nous avons tirés de ce dimanche 3 précieux conseils :

  • Lorsque vous arriverez à un embranchement de 2 chemins indiquant tous deux « Sokolica », ne choisissez pas (surtout lorsqu’il pleut) celui avec écrit UWAGA (attention en polonais). En effet ce chemin n’est en fait qu’un amoncellement de rochers qu’il faut escalader en se tenant à une rambarde si l’on ne veut pas tomber dans le vide.
  • Même si vous logez à Szczawnica, ne suivez pas les panneaux l’indiquant pour retourner chez vous. En effet, vous arriverez bien à Szczawnica mais de l’autre côté de la rivière ! Et le pont le plus proche pour la traverser se situe à … Kroscienko ! Soit à 4 km. Autant gagner du temps et prendre directement la direction de Kroscienko après l’ascension de Sokolica.
  • Ne vous fiez JAMAIS aux indications d’heures restantes sur les panneaux. Nous ne savons pas sur quel type de randonneur ils se sont basés pour les estimer mais sûrement un athlète. Un temps estimé à 2 heures par les panneaux peut facilement se transformer en 3 heures.

randonnée parc national des pieniny

Malgré l’épisode pluie, ce fut une randonnée très agréable et qui nous a donné la possibilité de voir de très beaux paysages verdoyants. On se rend compte à ce moment-là que la Pologne possède tout de même une grande richesse naturelle dont les touristes ne se doutent pas !

Conseils.

  • Nous nous étions logées à Szczawnica mais finalement il est plus judicieux de prendre une chambre à Kroscienko ; cela permet d’être directement dans le village d’où part la randonnée et d’éviter les frais de bus supplémentaires.
  • Si vous en avez la possibilité, allez-y en voiture. Il y a de nombreuses activités à faire dans la région (cascades, grottes …) et le service de minibus n’est pas assez étendu et régulier pour y accéder facilement. De plus, dans cette région pratiquement personne ne parle anglais et il vous sera alors difficile de demander des informations aux passants sur le bus ou la direction prendre.
  • Les habitants étant peu anglophones, si vous avez la possibilité d’aller dans la région accompagné d’un polonais ou d’une personne maîtrisant la langue, sautez sur l’occasion ! Ou alors, commencez à apprendre le polonais dès maintenant 😉
  • A Szszawnica il y a peu de restaurants. Sur conseil de notre hôte, nous sommes parties dîner dans un restaurant situé dans un très beau cadre. On pourrait appeler cela un café-concert car tous les soirs un groupe de Jazz s’y produit. La musique n’était pas forcément à notre goût ce soir-là (quoique le guitariste pouvait jouer de la guitare avec une pinte de bière !) mais la cuisine de type asiatique était excellente ! Restaurant : Dworku Goscinnego.

randonnée parc national des pieniny

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir les paysages naturels polonais 🙂 Vous pouvez également découvrir d’autres destinations en consultant notre blog voyage !

Pouvez-vous voter pour ce post?