Tous les chemins mènent à Rome… Pourquoi donc ne pas y passer quelques jours? Je ne peux que vous le conseiller! La ville éternelle, en mêlant passé et présent, a de multiples visages à offrir. Il ne tient qu’à vous de laisser la séduction opérer. On pourrait y passer des mois sans se lasser mais quelques jours vous permettront déjà d’apprécier l’ambiance de la capitale italienne et de découvrir ses principaux joyaux. Flâner dans les ruelles, paresser sur une terrasse ombragée, s’émerveiller devant le trésor inattendu d’une petite église… tout un programme !

Informations préalables

C’est en juillet-août que la ville est la plus calme. Ces mois vous permettront d’éviter les files mais ils demandent aussi une certaine résistance à la chaleur. Le climat au printemps et en automne est idéal. La belle lumière de fin d’été en septembre-octobre ravira les photographes tandis qu’en avril-mai les parcs et les jardins vous tendront les bras. C’est pourquoi ces périodes sont les plus prisées par les voyageurs. L’hiver peut également révéler de belles journées mais cela restera plus aléatoire. En outre, je vous invite à tenir compte de certaines dates liées aux activités du Vatican et qui peuvent attirer la grande foule.

Le plus simple sera certainement de prendre l’avion. Mais selon votre point de départ, la voiture ou le train peuvent être envisagés. Avec certaines compagnies, vous pourrez vraiment vous en tirer à bon prix. La cuisine italienne, délicieuse et sans prétention, est abordable. Le poste le plus élevé à Rome reste le logement. Si vous partez en groupe, la location d’appartement est particulièrement intéressante. Des auberges de jeunesse pourront aussi vous accueillir. Mais en chambre double, difficile de trouver quelque chose de correct et bien situé pour moins de 80€. Car oui, accordez l’attention nécessaire à la localisation de votre logement. Le métro se limitant à quelques lignes et les circuits de bus n’étant pas toujours très lisibles, il vous faudra marcher. Toutefois, c’est un tel plaisir de déambuler entre petites rues, fontaines ou placettes que vous ne verrez pas passer les kilomètres… Un excellent moyen de débusquer un cloitre secret ou une accueillante trattoria !

Salade italienne rome Que faire en priorité lors d’une visite à Rome?

Le Coeur Historique

La place Navone, bijou baroque, épouse le tracé du stade de Domitien. Ponctuée de trois majestueuses fontaines, ses terrasses vous attendent. Ce n’est pas le meilleur endroit pour un bon repas mais quelques glaciers valent le détour. Au sud, le Campo dei Fiori accueillent presque tous les matins un marché très coloré. Le quartier possède son lot d’églises. N’hésitez pas à vous arrêter quelques instants au Gesù, à Saint-Louis des Français, à Saint-Augustin, entre autres, et à Saint-Ignace un peu plus à l’est. En chemin, admirez l’impressionnant Panthéon, temple antique le mieux conservé de la capitale.

Le nord de la villeParc Borghèse rome

Plus au nord, se trouve la luxueuse place d’Espagne surplombée par les escaliers de la Trinité-des-Monts et son église qui vous offrent un des plus beaux panoramas sur la cité. Pour un peu de verdure, réfugiez-vous sur les hauteurs. Un parc sert d’écrin à la Villa Médicis, la Villa Borghèse et la galerie du même nom. Si vous souhaitez visiter celle-ci, sachez qu’elle affiche complet parfois des mois à l’avance. Le parc est également accessible par la Place du Peuple.

La Dolce Vita

Trevi rome

Immortalisée par la Dolce Vita de Fellini, la Fontaine de Trevi est un aimant à touristes. Via une balade dans le dédale de ses ruelles, vous grimperez la colline du Quirinal où se trouve la résidence du président de la république. Vous apercevrez Sainte Marie Majeure qui surplombe l’agréable quartier du Rione Monti, secteur est très plaisant comme camp de base. En prenant ensuite la direction du sud, vos pas vous mèneront jusqu’à San Pietro in Vincoli.

La Ville antique

Forum rome

Le forum est un musée à ciel ouvert. Impossible de séjourner à Rome sans y faire halte. Escaladez le Capitole pour bénéficier de la splendide vue sur cette forêt de temples, colonnes, arcs de triomphe et autres augustes ruines. Vous contemplez là des siècles d’architecture. Le Colisée toujours bien debout appelle ses visiteurs. Si vous avez le temps ou souhaitez éviter la foule, poussez jusqu’à Saint-Jean de Latran ou aux thermes de Caracalla.

Le Vatican

Colonnade Saint Pierre rome

Abordée par la colonnade du Bernin, la gigantesque basilique Saint-Pierre vaut bien un peu d’attente. Le Vatican est un état dans la ville. Une des plus grandes collections d’arts y est hébergée. La Chapelle Sixtine et la galerie géographique sont à couper le souffle. Mais soignez prévoyant et acheter vos billets en ligne, la queue y est légendaire. De ce même côté du Tibre, admirer la silhouette du Château Saint-Ange à l’histoire millénaire.
Château Saint-Ange rome

Le Trastevere

Votre visite de Rome ne serait pas complète sans passer une soirée dans le trépident et populaire Trastevere. Sainte Marie veille sur le quartier et San Pietro in Montorio invite à la rêverie. De venelles en placettes, de bars en tavernes, laissez-vous happer par l’atmosphère qui y règne.

Ou dormir à Rome ?

Rome est une capitale et les hôtels peuvent être rapidement assez coûteux. Je vous conseille donc de louer un appartement via un site comme Wimdu. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un site qui permet de louer des chambres ou même des appartements entiers à moindre prix. Bon voyage à tous en tout cas 🙂

Merci à Amelia pour cet itinéraire sur une visite à Rome !

Que visiter à Rome?
5 (100%) 2 votes