Aujourd’hui, je vous propose de rencontrer François, un jeune Français qui a déjà vécu dans de nombreux lieux paradisiaques du monde. Pourquoi a-t-il finalement choisi Saint-Martin ? Comment partir ? Quel est le coût de la vie sur place ? Tant de questions qui vont trouver une réponse dans cette interview qui devrait vous intéresser. Vous vivez aussi à l’étranger et vous aimeriez partager votre expérience auprès de la grosse communauté de Votre Tour du Monde ? C’est simple, envoyez-moi un petit mail!

Vivre à Saint-Martin

Bonjour François, peux-tu te présenter ?

Hello, moi c’est François j’ai 21 ans et demi (oui, c’est important) et je suis originaire du 93. Né en Île-de-France, j’ai très vite compris que j’allais passer ma vie à voyager. Mon papa travaillant dans la fonction publique, j’ai profité de ses mutations à l’étranger pour découvrir les joyaux des territoires français d’Outre Mer. J’ai passé ma jeunesse entre Tahiti, St-Martin et la Nouvelle-Calédonie… Ces points d’ancrage m’ont permis de sillonner le monde et de découvrir lors de vacances en famille et entre amis des endroits qui font rêver : la Nouvelle-Zélande, les Îles Cook, les USA… Mais après de nombreuses années de vadrouille nous avons finalement déposé nos bagages à Toulouse : c’est donc dans la ville rose que j’ai vécu ma vie étudiante. Après 3 ans en École de Commerce et une licence de Marketing et Commerce en poche, j’ai décidé de prendre un vol aller sans retour en direction de Saint-Martin.

aeroport-saint-martin

Pourquoi es-tu parti vivre à Saint-Martin ? Pourquoi pas un autre endroit ?

Je rêvais de pouvoir être en été toute l’année… De travailler dans le tourisme tout en profitant d’un cadre de vie sous les tropiques. L’île de Saint-Martin dans les Caraïbes est très peu connue du grand public! Elle est divisée en deux parties, la french-side qui est une COM : Collectivité d’Outre Mer francaise et la dutch-side également appelée Sint Maarten qui appartient aux Pays-Bas. J’ai décidé de partir seul à l’aventure à la conquête des 32 plages de l’île. Saint-Martin, c’est THE lieu de vacances plébiscité par les Américains et Canadiens en quête d’une semaine de décompression sous les cocotiers.

lifestyle-st-martin

Bref l’endroit parfait pour exercer mon anglais… «Welcome to my st maarten lifestyle»

As-tu vécu un choc culturel important ?

Non… Je savais ce que j’allais découvrir, car j’y avais déjà habité tout petit avec mes parents. J’ai donc vécu, baigné dans la culture créole : carnaval, rhum, accras de morue, ribs…

L’île compte au total 120 nationalités, mais il existe toujours de vraies inégalités sociales entre la pauvreté de certains quartiers populaires et les hôtels de luxe qui fleurissent sur les bords de mer. Saint-Martin a décidé depuis de nombreuses années de se concentrer sur le tourisme de luxe, mais il semblerait que certains soient restés sur le banc de touche…

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ta nouvelle vie ?

Définitivement, c’est le cadre de vie : habiter au bord de l’eau, ne pas avoir froid en se levant le matin, manger des fruits exotiques, aller à la plage en rentrant du travail et contempler le coucher de soleil tous les soirs vers 18 heures…

volley-saint-martin

Finie la routine Métro-Boulot-Dodo, les gens qui font la gueule assis derrière le bureau… Travailler dans le tourisme, c’est rencontrer des gens du monde entier qui sont en vacances et donc naturellement heureux, ces ondes positives donnent de l’énergie pour gommer les petits inconvénients de la vie sur une île paradisiaque.

A l’inverse, qu’est-ce que tu n’as pas trop apprécié ?

Si je pensais être enfin débarrassé des « bouchons » sur la route, je me suis trompé… Il n’y a qu’une route principale qui fait le tour de l’île, donc tous les soirs, c’est infernal. Heureusement, en Paddle, il n’y a pas d’embouteillages 🙂

paddle-saint-martin

Il y a-t-il eu des difficultés d’adaptation dans ta nouvelle vie ?

Déménager, c’est tourner la page. Il faut apprendre à faire le point entre les choses importantes, urgentes et celles qui ne le sont pas. Arriver à faire du tri dans ses «amis» et ses histoires du passé, car avec la distance, on voit vite les personnes qui s’intéressent, qui prennent des nouvelles, qui donnent signe de vie…

Déménager, c’est aussi apprendre à s’adapter à de nouvelles cultures, et cela engendre de nombreuses remises en question. Sur le quotidien, sur sa propre personne et sur comment envisager le futur.

D’un point de vue technique, il a donc fallu chercher un job, un logement, une voiture, des nouveaux amis. Chacune de ces étapes n’a pas été sans embûche, car sur une île il ne faut pas être trop pressé. Mais j’aime me lancer des défis et relever sans cesse de nouveaux challenges. Une fois passé les deux premières semaines d’acclimatation, les moustiques commencent à vous lâcher et on s’habitue à la température tropicale.

Alors, tu préfères vivre à Saint-Martin ou en France ?

Ce n’est pas vraiment comparable. Pour le moment, je dirai Saint-Martin, mais c’est peut-être car je suis encore dans l’euphorie de mon arrivée. Cela fait seulement 4 mois. On vit moins stressé, plus décontracté, tout le monde se tutoie…

Comment est le marché du travail là-bas ?

Le taux du chômage est bien plus important qu’en métropole, il avoisine presque les 25%. Ce chiffre diminue avec l’arrivée de la haute saison de décembre à mars. La plupart des postes proposés concernent le secteur touristique et les employeurs exigent bien sûr une maîtrise parfaite de l’anglais, et de plus en plus du portugais avec l’émergence des touristes brésiliens.

As-tu quelques conseils à donner pour trouver un emploi là-bas ?

Les offres d’emploi sont très peu nombreuses. Tout se fait par bouche-à-oreille. Pour trouver un job à distance c’est très difficile, mais une fois sur place, je vous conseille d’aller directement vous présenter et distribuer votre CV à droite/à gauche dans les entreprises qui vous intéressent. Sur le site internet de Cyphoma, l’équivalent local de notre Leboncoin, vous trouverez quelques annonces.

Concrètement, combien faut-il gagner pour avoir un bon confort de vie à Saint-Martin ?

Il faut compter environ 2 000€. Saint-Martin est une île très chère… D’ailleurs, les fonctionnaires français bénéficient d’un salaire indexé pour pallier à ces charges importantes. Au niveau du logement, il vous faudra débourser 1 000€ par mois pour un studio. Mais le choix proposé est très restreint, il y a très peu d’offres sur l’île car les propriétaires préfèrent louer leur studio 1000€ la semaine à des vacanciers.

cout-de-la-vie-saint-martin

Concernant la partie alimentaire, vous pouvez oublier les tomates : 27€ le kilo… Tous les produits sont importés et donc très onéreux : fromage, charcuterie, etc. Il faut donc privilégier les produits locaux. Heureusement l’essence est moins chère qu’en France, 1$/€ le litre. Les cigarettes sont à 2.5$ le paquet et l’alcool est bon marché ! Enjoy 🙂

Les températures ne sont pas trop extrêmes en été/hiver ?

L’île de Saint-Martin bénéficie d’un climat idéal toute l’année. Le climat est tropical, la température annuelle moyenne de l’air est de 28°C : short, t-shirt, maillot de bain et tongs toute l’année ! La température de l’eau est en moyenne de 27°C. On distingue tout de même 2 saisons : la saison sèche, de décembre à avril, et la période d’hivernage, de mai à novembre où « les grains » sont assez brefs. D’ailleurs c’est le plein hiver en Europe et nous on profite bien !vivre-a-saint-martin

Et les locaux, qu’en penses-tu ?

Ils sont géniaux, toujours très gentils et souriants. Les Saint-Martinois sont heureux de recevoir des milliers de touristes chaque jour.

Penses-tu retourner définitivement en France un jour ?

vivre-a-st-martinOui, quand tous mes pancakes seront terminés… et que je serai rassasié. Je vais y retourner pour passer du temps avec ma famille. Mais de là à m’y installer définitivement, je ne sais pas…

Quand conseilles-tu de s’y rendre pour un séjour ?

Vous pouvez venir toute l’année ! Mais je vous conseille de passer les vacances de Noël ou de février à Saint-Martin, «c’est le pied» de profiter d’une semaine à la plage alors qu’il fait super froid en France !

Un dernier mot, un dernier conseil ?

Si vous souhaitez vraiment profiter, essayez de venir minimum une semaine, l’île n’est pas très grande, mais il vous faudra du temps pour vous remettre du décalage horaire (-5h de la France) et apprécier les 32 plages de Saint-Martin.

Tour de l’île en bateau, jet ski, pirogue, tour en hélicoptère, saut en parachute, nage avec les dauphins, les raies, les tortues… Il y en a pour tous les goûts ! Une fois la nuit tombée, Saint-Martin c’est également très sympa : casino, bars, restaurants, Beach & Pool Party… Enjoy Your Holidays ! Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas ! 🙂

Vous vivez aussi à l’étranger et vous aimeriez partager votre expérience auprès de la grosse communauté de Votre Tour du Monde ? C’est simple, envoyez-moi un petit mail! 🙂

Vivre à Saint-Martin : L’expérience de François
4.7 (94.29%) 7 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.