Quel sac à dos prendre pour un voyage ?

Elément indispensable de tout voyage, le sac à dos est trop souvent négligé alors qu’il se révèle être le fidèle compagnon de tout voyageur.

Ainsi, afin de vous orienter dans votre décision, quoi de mieux qu’un article vous présentant les différents critères de sélection d’un sac à dos ?

En effet, un bon nombre de personnes me demande souvent quel sac je prends lors de mes voyages. En effet, entre les multitudes de modèles disponibles, dur dur de s’y retrouver lorsque l’on n’y connaît pas grand-chose… est-ce la bonne taille ? le poids n’est-il pas trop lourd ? a-t-il assez de poches ?

Afin de vous aider dans votre choix, laissez-moi vous donner les caractéristiques importantes à prendre en compte lors de votre choix ainsi que mes conseils.

La taille et la contenance

Surement LE point essentiel, la taille/contenance de votre sac est le premier critère à prendre en compte. Bien, vous êtes prêt ? Laissez-moi vous donner LA recette miracle… ! En réalité il n’y en a pas : tout va dépendre du voyage que vous prévoyez :

  • < 35L : réservez cela à des balades de journée
  • > 35L et < 70L : réservez cela pour des randonnées de plusieurs jours
  • > 70L : je ne vous conseille vraiment pas d’aller au-dessus de ça, le sac sera vraiment gros, le confort de marche s’en ressentira et tant de place n’est, en règle générale, pas nécessaire.

Personnellement, après plus de cinq années passées à porter des sacs à dos pendant plusieurs jours d’affilée, un sac d’une contenance de 50L (+10L) est ce qu’il me faut : ni trop gros, ni trop petit avec en prime une extension possible de 10L qui s’est avérée utile lors de certaines situations. Cependant, cela n’engage que moi.  Je n’ai pas de marques à vous conseiller, ni de modèle spécifique.

Le mieux reste d’aller tester différents sacs en magasin afin de voir si la taille correspond à votre morphologie ainsi qu’à vos besoins (petit conseil : n’hésitez pas à demander à un vendeur de quoi remplir votre sac afin de vous rendre compte de sa taille réelle ainsi que de son poids).

Sac-à-dos-1

Le confort

Bien, maintenant que ce premier critère a été présenté, je dois vous avouer une chose : faire une randonnée sans sac est une chose, en faire une avec un sac est une tout autre chose et ce, notamment au niveau du confort.

En effet,  porter un sac pendant plusieurs heures, est une réelle épreuve pour le dos ainsi que les épaules. Ainsi, des bretelles rembourrées et perforées (ainsi que les sangles et la ceinture) seront des réels plus. De même, pour la partie dos du sac, privilégiez une armature extérieure, positionnable à souhait et surtout… aérée auquel cas, bonjour le dos en eau !

Enfin, souvent trop oublié, réglez bien votre sac à dos lors de votre départ : il faut que le bas du sac à dos arrive au niveau des hanches et que les objets les plus lourds du sac soient au fond de celui-ci afin que le sac soit bien prêt du dos. De même, la ceinture doit être ajustée correctement. Un sac bien réglé permet de faire porter prês de la moitié de celui-ci par vos hanches, ce qui n’est pas négligeable !

Comme l’a précisé Emmanuelle dans son article : Il faut mettre les articles les plus lourds dans le fond du sac, qui seront ainsi plus près du centre de gravité et empêcheront le mal de dos, et les objets dont vous avez le plus souvent besoin en haut du sac.  Il faut le remplir qu’au 2/3, au maximum, pour pouvoir ramener vos achats/souvenirs. Faites un essai d’une demi-journée de marche pour tester votre confort.

Les rangements

Afin d’avoir un accès rapide à vos affaires, différents compartiments doivent être présents et remplis de façon ordonnée : quoi de plus énervant que de chercher pendant des heures un objet ? Ainsi, par exmeple, un compartiment sera consacré aux vêtements, un autre pour les affaires de nuit, un autre pour les chaussures, une pochette extérieure (qui pourra être cadenassé, ce que je vous conseille fortement) pourra être consacrée aux différents papiers.

Divers

Pour finir, voici différents critères tout aussi importants que les précédents :

  • Un sac imperméable (un sur-sac imperméable est aussi conseillé afin d’être sûr à 100% de garder vos affaires loin de la pluie).
  • Evitez de prendre un sac un peu trop « flash » afin de ne pas attirer l’œil : un sac à dominante sombre sera parfait.
  • Des poches sur la ceinture sont d’une très grande utilité afin d’avoir accès rapidement à certains objets.

Vous êtes maintenant prêt à faire le tour du monde en compagnie du sac parfait ! Cependant, afin de savoir quoi mettre dans votre sac, n’hésitez pas à aller voir notre article sur les affaires à prendre avec soi lors d’un voyage 😉

Fondateur du blog
  1. Bonjour JB
    Un article intéressant et avec de bons conseils. Par contre, je suis étonnée que tu mentionnes mais n’insistes pas sur l’importance de la ceinture au moment de choisir un sac. Comme tu le dis, c’est elle qui permet de porter le poids du sac dans les jambes au lieu du dos, ce qui a un gros impact sur le confort et la santé du dos. Mais ce n’est pas qu’une question de réglage, il faut être attentif à cet aspect quand on choisit le sac et s’assurer que la ceinture remplira son rôle, ce qui dépendra notamment de la forme du corps. A mes yeux c’est le critère le plus important.
    Moi j’ai fait l’erreur une fois et vu les douleurs que ça m’a provoqué, je ne suis pas prête de recommencer 😉

  2. Très intérressant. J’en ai acheté un à Singapour l’an dernier qui m’a rien couté, mais les bretelles (certes rembourées) étaient trop rapprochées, et finissait par me blesser au niveau du cou. Pas top !

  3. Bon article !
    Nous avons pris des 40L et c’est bien suffisant, car carrément lourd une fois plein !
    Mieux vaut un petit sac (30-40L) que l’on porte facilement, plutôt qu’un gros sac qui va vous envoyer chez l’ostéo toutes les semaines ! (peut-être que c’est parce que je suis une fille que je rempli trop mon sac…) 🙂

  4. Voilà un petit coucou pour vous dire que je pars à l’aventure d’ici 2 semaines. Donc évidemment je prépare mon sac et je tiens aussi à ce que ce soit “propre” derrière moi après mon départ.
    Mes proches sont là pour me soutenir, mais quelques idées ou quelques encouragements me feront du bien.
    a bientôt peut être sur la route !!!!

  5. Je suis globalement d’accord avec tout ce qui est dit dans l’article et j’insisterais encore plus sur la taille du sac.

    Je viens d’investir dans un sac à dos de 38 litres afin de m’obliger à prendre toujours moins d’affaires. Au final, j’ai un sac agréable à transporter et je ne manque de rien 🙂

  6. Salut Bruno
    Merci pour ton article, super !

    Tu dis que le sac de 50L (+10L) est ce qu’il te faut, mais une précision importante me semble manquante : est-ce qu’un sac de cette contenance passe comme bagage à main dans un avion ou bien est-ce qu’il faut l’enregistrer en soute ? Permet-il d’y mettre un petit PC ?

    Quelle est la taille/contenance maximale qui passe en bagage à main tout en ayant un PC?

    Merci d’avance et à bientôt ! 🙂
    Walid

    1. Ça va dépendre des sacs, les dimensions autorisées en soute ne sont pas calculées en fonction de la capacité mais en fonction de la hauteur largeur et profondeur.

      Un sac Décathlon de 60L a ces dimensions: h 69 * l 28 * p 28
      Les dimensions autorisée par Ryanair sont h 56 * l 45 * p 25

      Donc a priori ce n’est pas possible (même si en ne le remplissant pas entièrement, j’ai déjà vu des personnes passer avec un sac de ces dimensions 🙂 )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.