Que ça soit pour un long road trip ou simplement quelques jours de vacances on a tous eu un jour besoin de louer une voiture à l’étranger. Dans certaines destinations, la location d’une voiture peut même être vitale pour espérer pouvoir se déplacer. Mais la question qu’on oublie souvent de se poser c’est : est ce que j’ai le droit de conduire dans ce pays ? Le permis français est reconnu dans une grande partie du monde et des accords existent mais ça ne veut pas dire qu’il vous suffit pour pouvoir prendre le volant aux 4 coins de la planète. Pour vous aider à y voir plus clair, je vous ai préparé un article récapitulatif des réglementations en vigueur dans le monde !

Conduire à l’étranger avec un permis français

Il est important de savoir quels sont vos droits sur la route, d’abord pour votre sécurité et celle des personnes qui vous entourent mais aussi pour une raison assez simple : éviter de vous faire arnaquer. Dans beaucoup de pays où la police n’est pas très honnête, elle pourra jouer sur votre faible connaissance des réglementations pour vous faire peur et vous extorquer de l’argent. Soyez préparé !

Conduire à l’étranger

En Europe

En Europe la législation est assez simple : votre permis de conduire est suffisant et vous n’avez besoin d’aucun papier supplémentaire. Si vous décidez de déménager en Europe vous pouvez même demander à échanger votre permis contre le permis du pays dans lequel vous vous trouvez, sans examens supplémentaires.

C’est possible dans tous les pays faisant partie de l’Espace Economique Européen, c’est à dire les 28 membres de l’UE ainsi que le Suisse, la Norvège, l’Islande et la Croatie.

Faites cependant bien attention à ce que votre permis ne soit pas périmé et aussi à ne pas circuler avec un permis déclaré comme perdu ou volé (cas assez fréquent quand vous retrouvez votre permis après l’avoir déjà déclaré comme perdu au commissariat).

Hors de l’Europe

En dehors de l’Europe, comme vous pouvez l’imaginer, c’est plus compliqué. Plusieurs pays tolèrent la conduite avec le permis français pendant quelques mois, d’autres demandent le permis international…et dans certains cas vous serez contraint de passer le permis du pays que vous visitez si vous voulez espérer conduire légalement.

Toutes les règles en fonction des pays se trouvent sur le site du gouvernement : securiteroutiere.gouv.fr . Je vous conseille quand même de vérifier à chaque fois sur internet les infos pour chaque pays, le site n’est pas tout le temps mis à jour.

Quelques exemples de pays qui pourraient vous intéresser :

  • Canada : Le permis français est valide 3 à 6 mois après votre arrivée sur le territoire, ensuite le permis international est obligatoire. Seuls les étudiants et stagiaires dans le pays ont le droit de circuler avec leur permis français sur toute la durée de leurs études/stage.
  • Etats-Unis : Pour un séjour de moins de 3 mois, un permis de conduire français de plus d’un an est suffisant et le conducteur doit avoir 21 ans minimum. Après 3 mois, les réglementations sont différentes en fonction de chaque Etat, c’est à vous de vous renseigner.
  • Australie : Vous avez besoin de votre permis de conduire français avec le permis international ou une traduction officielle de votre permis de conduire. Vous pouvez trouver plus d’infos sur ce site.
  • Nouvelle Zélande : Vous avez besoin de votre permis de conduire français avec le permis international ou une traduction officielle de votre permis de conduire. Vous pouvez trouver plus d’infos sur ce site.
  • Afrique du Sud : Vous avez besoin de votre permis de conduire français avec le permis international ou une traduction officielle de votre permis de conduire.
  • Russie : Vous avez besoin de votre permis de conduire français avec le permis international ou une traduction officielle de votre permis de conduire.
  • Brésil : Vous pouvez conduire pendant 180 jours avec votre permis de conduire français et une traduction officielle. Le permis international est aussi recommandé.
  • Argentine : Si vous n’êtes pas résident, le permis français et le passeport sont suffisants. Il est quand même conseillé d’avoir un permis international au cas où.
  • Mexique : Il est possible de conduire avec le permis français mais le permis international est fortement conseillé.
permis de conduire francais à l'étranger

@scotlandrally

Le permis international

Le permis international est un document complémentaire à votre permis français qui vous permet de conduire en toute légalité dans la plupart des pays du monde. Pour savoir lesquels rendez vous sur le lien fourni par le gouvernement mentionné plus haut.

Comment l’obtenir ?

Vous devez vous rendre sur le site de l’Agence Internationale des Titres Sécurisés (ANTS) : www.ants.gouv.fr pour effectuer une demande en ligne. Les papiers à fournir sont :

  • Justificatif d’identité
  • Justificatif de domicile (vous devez résider en France)
  • Permis de conduire

Une fois la demande en ligne effectuée, vous devrez envoyer le formulaire avec une photo d’identité dans une enveloppe pré-affranchie. Tous les détails vous seront donnés sur le site.

Combien ça coûte ?

C’est totalement gratuit !

Combien de temps est-il valable ?

Il est valable 3 ans.

Où est-il valable ?

La liste des pays qui acceptent le permis international est disponible ici : securiteroutiere.gouv.fr

Autres questions :

Les règles

Les règles du code de la route sont quasiment identiques dans tous les pays. Vous pouvez cependant avoir quelques petites variations. Par exemple quand j’ai conduit à Malte, on m’a expliqué que la priorité à gauche (étant donné qu’on conduit à gauche) n’existait pas vraiment. Tous les carrefours indiquent en effet à qui revient la priorité et les croisements qui ne l’indiquent pas appliquent la règle implicite du « celui qui est engagé à la priorité ».  Je vous conseille donc de vous renseigner sur internet avant de prendre le volant dans un pays.

Comme vous pouvez vous en douter, les limitations de vitesse ne sont pas les mêmes non plus. Par exemple en France, sur les autoroutes vous pouvez circuler jusque 130km/h tandis qu’en Allemagne, certaines autoroutes n’ont pas de limitations. A vous de vous renseigner.

Attention aussi aux pays qui possèdent des conditions de circulation « extrême » comme le Canada par exemple où vous devrez parfois conduire sur une route enneigée avec les « chaines » sur vos pneus.

Enfin l’un des points à vérifier clairement : est ce que le pays dans lequel vous vous rendez roule à gauche ou à droite. Dans la majorité des pays on roule à droite mais beaucoup de pays préfèrent l’autre côté. Le plus connu est bien sûr l’Angleterre mais il en existe d’autres comme Malte par exemple ou encore l’Inde. La liste est disponible ici.

Un peu d’histoire 

La conduite à gauche était une norme à l’époque où les nobles et hommes d’armes se déplaçaient principalement à cheval. Elle permettait d’éviter que les épées (pendues à gauche comme il était pratiquement obligatoire d’être droitier à l’époque) s’entrechoquent ou qu’elles soient à la portée des personnes que vous croisiez sur votre chemin.

C’est Napoléon qui instaura la conduite à droite en France et dans toute l’Europe…sauf en Angleterre.

Les assurances

Je vous ai fait un article complet sur les assurances voyage mais il faut savoir que la plupart de ces assurances ne couvrent pas les accidents de la route, ou plus précisément la responsabilité civile ne s’applique pas quand vous êtes au volant. C’est à dire que si vous êtes dans un accident, les frais de votre hospitalisation éventuelle sont couverts mais pas ceux causés aux véhicules ou aux tiers impliqués dans l’accident.

Vous devez donc impérativement souscrire une assurance automobile auprès de l’entreprise qui vous loue le véhicule si vous voulez être convenablement assuré.

En cas d’accident

Si vous êtes victime d’un accident de la route à l’étranger, il faut connaitre les différents réflexes à avoir.

En Europe

Déjà si vous partez en Europe, sachez qu’un constat européen existe. Demandez le à votre assureur si vous partez avec votre véhicule, afin d’en avoir un ou deux en réserve dans la boite à gant.

Hors de l’Europe

Les règles sont différentes en fonction de chaque pays, il faut donc vous renseigner avant.

Dans tous les cas

  • Notez les numéros d’urgence du pays : police, pompiers, dépanneuse…
  • Gardez un maximum de preuves en cas d’accident : photos, vidéos, factures du garagiste etc… vous allez en avoir besoin auprès de votre assureur.
  • N’hésitez pas à demander à la personne qui vous loue le véhicule quelles sont les procédures à suivre en cas de problème ou d’accident.
  • Ne vous faites pas intimider en cas d’accident et appelez la police si jamais vous sentez qu’on essaie de vous arnaquer.

 

Voilà, j’espère que ce petit article récapitulatif sur la conduite à l’étranger vous aura aidé à y voir plus clair. En complément, je vous invite vraiment à vous renseigner sur les règles en vigueur dans les pays que vous allez visiter pour éviter les mauvaises surprises. Et n’hésitez pas à partager votre expérience de conduite à l’étranger dans les commentaires 🙂

Conduire à l’étranger avec un permis français
4.8 (95%) 4 votes

Inscrivez vous à La Newsletter

Recevez toute l'actualité de Votre Tour Du Monde directement dans votre boite mail

Vous êtes bien inscrit :)

Quelque chose n’allait pas.

Send this to a friend