Située aux confins de la Pologne, Lublin ; la dernière grande ville polonaise avant l’Ukraine ; a bien des richesses à proposer.

La Pologne est un pays touristique en émergence et a une multitude de destinations à proposer : stations balnéaires au Nord, montagnes au Sud, de nombreux parcs naturels (dont un où l’on peut observer les bisons européens en liberté !), et des villes riches en histoire ! Lublin en fait partie, et nous avons donc décidé d’y passer un court week-end.

Un weekend à Lublin

Lublin a été fondée au XIIIème siècle ; située à seulement deux heures de la frontière de l’Ukraine, la ville a toujours été un carrefour des cultures. On y trouve aussi bien une synagogue, une cathédrale chrétienne ou une église orthodoxe. Partons à la découverte de la ville ! 🙂

Où manger à Lublin?

En arrivant le samedi matin nous recherchions un lieu pour petit-déjeuner, et nous avons trouvé une perle : Nasz Naleśnik ! Ce petit établissement sert des crêpes sucrées et salées ainsi que de magnifiques pancakes avec fruits et crème chantilly. Un vrai régal ! On a tellement aimé qu’on y est retourné le lendemain. La formule petit-déjeuner se compose de pancakes ainsi qu’une boisson chaude et tout cela pour la modique somme de 14.50 zloty (soit environ 3.70 euros)

Où dormir à Lublin?

Pour notre nuit sur place nous avions choisi une chambre à part dans l’auberge Folk Hostel situé tout prêt de la porte de Cracovie, donc proche du centre. On y accède en passant dans une cour glauque et un peu délabrée, et l’entrée se trouve tout au fond. Une fois entré, il n’y a aucune indication et il faut monter les escaliers; inutile de dire que j’ai vraiment eu peur, ma première pensée fut « mon dieu dans quoi on s’est embarqué ». Mais bonne surprise, l’auberge est récemment rénovée et très bien ! Pour une nuit en chambre à part on en a eu pour 50 zloty chacune (12.50 euros). Sinon, je peux vous conseiller de regarder les hotels en promo sur ce lien, il y a parfois des offres en or!

Se rendre à Lublin

Habitant à Cracovie, nous avons pris le train jusqu’à Lublin. Il n’y a pas beaucoup de connexions directes et le train est affreusement lent; nous avons mis 5 heures pour nous y rendre. Si vous partez de Varsovie, vous bénéficierez de plus de trains tous directs. L’option bus est aussi à prendre en compte. Et pour un vol pas cher à Varsovie, n’oubliez pas d’utiliser un comparateur !

Rynek : la place centrale

Toutes les villes de Pologne ont une grande place centrale, en passant de Varsovie à Cracovie. Lublin n’y fait pas exception et possède d’ailleurs une place centrale magnifique ! A vrai dire, on ne sait plus où regarder; presque toutes les façades sont colorées et peintes ! Les maisons sont toutes plus belles les unes que les autres, de vrais petits bijoux. Chacune a un dessin différent ainsi que sa propre couleur. De plus à Lublin beaucoup de fenêtres de maisons sont comblées par de vieilles photos en noir et blanc, ce qui donne un certain charme à la ville (et détournent l’attention des touristes des nombreuses maisons malheureusement délabrées).

weekend à Lublin

Château de Lublin et sa chapelle de la Sainte-Trinité

Datant du XIVème siècle, le château de Lublin a tout d’abord accueilli entre ses murs les rois de Pologne, puis plus tristement la prison de la Gestapo lors de la seconde Guerre Mondiale. De nos jours le château accueille un musée.
Le musée est vraiment intéressant et diversifié ! J’y ai pu découvrir une exposition de l’artiste polonais Piotr Kmieć (totalement conquise ! Je vous le recommande vivement), des tableaux polonais du XXème siècle, une collection d’icônes et toute une salle concernant les habits traditionnels de la Voïvodie de Lublin. On a d’ailleurs passé une partie de l’après-midi à la recherche de ces tissus traditionnels mais notre quête fut malheureusement infructueuse.

La chapelle de la Sainte-Trinité a été construite à la même époque que le château. Avant de m’y rendre j’avais lu qu’elle était incontournable et que des fresques byzantines y avaient été peintes. Je m’attendais à quelques fresques par-ci par là et, qu’elle fut ma surprise de découvrir en pénétrant dans le lieu que tous les murs (plafonds compris) en étaient recouverts ! Pour tout dire c’est impressionnant ! On se tord le cou pour apercevoir tous les détails, on tourne sur soi-même, on y reste un bon quart d’heure, mais je crois que ce n’est même pas suffisant pour tout voir réellement ! La surprise la plus agréable du weekend.

On se tord le cou pour apercevoir tous les détails, on tourne sur soi-même, on y reste un bon quart d’heure

Le musée et la chapelle sont gratuits le samedi. Dans la chapelle, des feuilles explicatives en plusieurs langues (dont le français) sont disponibles.

Weekend à Lublin

La ville juive

Dans le passé Lublin était appelée la Jérusalem du royaume de Pologne. Les Juifs construisirent leur propre ville au pied du château au 15ème siècle. De ce quartier ne reste plus rien ; en effet les Nazis le détruisirent entièrement en 1942-1943. Pourtant, il reste encore des traces de ce riche passé, comme la synagogue, l’ancien cimetière juif etc. Nous nous sommes rendues à l’office du tourisme pour en savoir plus et recevoir un document nous permettant de faire un circuit sur les héritages juifs ; et évidemment… C’était Sabbat. Nous n’avons donc pas pu visiter un seul monument ! Si vous décidez de le faire, ne faites pas comme nous ; ne choisissez pas un samedi !

Les anciennes caves de Lublin

Ce parcours souterrain partant du tribunal de Lublin (en plein centre de la place principale) s’étant sous tout le centre de la ville ; ces caves étaient utilisées par les bourgeois et les marchands pour stocker leurs produits lors de l’âge d’or de Lublin au 16ème siècle. Le parcours souterrain permet de découvrir l’histoire de Lublin à travers différentes maquettes et un tableau « animé » du grand incendie qui toucha la ville en 1719.

Pour être honnête, j’ai trouvé cela sympa pour découvrir un peu plus la ville (et puis j’adore les souterrains) mais ce n’était pas exceptionnel ; en effet la visite est en polonais et ceux qui ne maîtrisent pas la langue reçoivent un petit dossier en anglais résumant ce que dit la guide. Lire dans le noir à la lumière du portable avec en fond du polonais, ce ne fut pas les meilleures conditions. Je recommande surtout cette visite pour ceux qui maîtrisent le polonais ; ce sera plus confortable.

Lire dans le noir à la lumière du portable avec en fond du polonais, ce ne fut pas les meilleures conditions.

weekend à Lublin

Le camps de concentration de Majdanek

Installé tout près de Lublin (environ 5km du centre), Majdanek fut un camp de concentration, lieu de la mort de 230 000 personnes (dont la moitié fut Jes juifs). Pour être honnête je ne savais pas qu’il y avait eu et existé autant de camps et encore moins autant en Pologne…

A croire que le temps s’était mis en deuil ce jour-là : soleil caché derrière les nuages et vent glacial balayant la ville. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre ; en effet je me disais que ça me paraîtrait trop aberrant pour être vrai.La visite se résume à la visite des douches, de la chambre à gaz et des anciens baraquements retraçant la vie dans le camp, la mise en place du projet d’extermination, les souvenirs des victimes etc.

Une telle visite laisse perplexe; comment une telle haine envers des êtres humains a pu exister ? Sans oublier l’utilisation de l’Homme comme un produit et le non-respect des corps.

Visite gratuite; fermé le lundi.

weekend à Lublin

Bon voyage à Lublin, et donnez nous vos bonnes adresses et bons plans 🙂

Un weekend à Lublin !
4.83 (96.67%) 6 votes