L’avantage lorsque l’on souhaite s’expatrier en Australie, c’est que l’obtention d’un Working Holiday VISA (WHV – Numéro 417) est très simple. Pour faire court, on va sur le site du gouvernement Australien, on remplit un questionnaire, on paye, et 5 minutes après on a notre autorisation… Rien de plus facile. Et c’est justement cette facilité qui participe au succès du VISA.

Les démarches avant le départ: la demande de VISA et ses règles

pvt-australie

 ETAPE 1: Le formulaire

Le formulaire demande un peu de patience et de compréhension (prévoir 15/20 minutes). Les questions ne sont absolument pas difficiles, mais la traduction et/ou l’ambiguïté de certaines peut être un peu plus compliqué. Ne vous pressez pas, prenez bien le temps de lire, surtout que tout est sauvegardé si vous souhaitez faire une pause et reprendre plus tard.

 ETAPE 2 : Le TRN 

Une fois le formulaire rempli, on obtient son Transaction Reference Number (TRN), qu’il faut absolument noter. Il s’agit de notre numéro de dossier, celui-ci permettant par la suite de consulter l’état de notre demande.

 ETAPE 3 : Finalisation 

Ensuite, il ne reste plus qu’à attendre la réponse à sa demande. Personnellement, au bout de 5 minutes j’avais reçu un mail m’annonçant que l’Australie m’attendait à bras ouvert ! Vive l’administration Australienne !

À partir du moment où notre demande est acceptée, on dispose d’un an pour se rendre sur le territoire. Une fois sur le sol Australien, lorsque l’on passe les douanes et que l’on présente son Passeport, c’est uniquement à ce moment là que la validité de notre VISA commence ! Sa durée est d’1 an. Il permet de travailler chez n’importe quel employeur tant que nous ne restons pas plus de 6 mois chez le même. On peut donc avoir un premier contrat de 6 mois dans une société, puis avoir un second contrat de 6 mois dans une autre.

Ce VISA permet également de faire des études tant que la période ne dépasse pas les 4 mois.

Le tarif du VISA augmente chaque année et dépend du taux de change (on paye en AUD : Dollars Australien). Lorsque j’avais obtenu mon VISA en 2010, celui-ci m’était revenu à 170€ (taux de change à 1,25). Aujourd’hui, le prix du VISA a considérablement augmenté mais reste accessible. Il coute AU$365, soit environ 280€ (Taux de change à 1,25).

Une chose importante, il faut s’assurer d’avoir une provision d’environ $3000 sur son compte et d’être capable de les justifier lors de son arrivé sur le territoire. Les douanes peuvent en effet demander ce type de justificatif. Il semble que cela arrive très rarement, mais il vaut mieux s’assurer d’avoir tout en notre possession si besoin est. Dans ce cas, faites l’impression de votre dernier relevé de compte, faites le tamponner par votre banque, et ça suffira.

En résumé :

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Une fois la demande acceptée, on dispose d’un an pour arriver en Australie et activer son VISA,
  • Une fois sur le territoire et le VISA activé, on peut rester 1 an en Australie,
  • Le VISA permet de travailler tant que l’on ne reste pas plus de 6 mois chez le même employeur,
  • Le VISA permet d’étudier tant que la période ne dépasse pas les 4 mois,
  • Le VISA coute environ 280€, aujourd’hui,
  • Prévoir une provision de $3000 sur son compte et être capable de la justifier.

brigton-beach-australie

Liens :

Informations générales sur le VISA 

PDF sur les tarifs des VISA Australiens 

Lien permettant de faire sa demande de VISA 

Lien pour connaître le statut de son VISA (requiert le TRN) 

Le Passeport 

Pour cette partie il n’y a pas grand chose à préciser, mais étant donné qu’il s’agit d’un des éléments majeurs dans le cas d’un WHV, il faut que l’on en parle.

Pour l’Australie, le passeport ne doit pas obligatoirement être électronique. En revanche, il est demandé à ce que celui-ci soit valide durant toute la durée du séjour en Australie. Alors si vous comptez rester 10 mois sur le territoire alors que votre Passeport expire dans 6, faites le renouveler. Ce serait dommage de se voir refuser l’accès au territoire ou bien le refus de la mise en route du WHV pour un détail de ce genre.

 Les billets d’avion

De nombreuses compagnies font le trajet jusqu’en Australie. Reste ensuite à trouver la bonne.  Les critères permettant de faire son choix sont les suivants :

Le prix : dépendamment de la compagnie, le billet A/R peut couter, en moyenne, entre 800 et 2000€. Un second point en relation avec celui-ci est la possibilité d’avoir un billet de retour dit « flexible ». Cela permettra d’avoir un billet depuis lequel il sera possible de changer plus tard sa date de retour, ainsi que la ville depuis laquelle on compte repartir. Si vous êtes expatrié, cette solution est très souvent à privilégier étant donné que vous ne savez peut-être pas encore quand et d’où vous allez revenir en France (si vous revenez !). Cette solution permet de bénéficier de tarifs avantageux. Attention toutefois à bien vérifier les éventuels surcouts si changement du billet retour.

L’escale : il s’agit d’un autre point important. En effet, il y a de grandes chances pour que votre voyage comporte une ou plusieurs escales. C’est toujours l’occasion de prévoir une visite supplémentaire lors de votre périple. Il est alors envisageable de passer un peu de temps à Singapour, Dubaï, Hong-Kong etc… c’est à vous de voir !

Les bagages : Attention, si vous partez pendant longtemps, vous aurez surement un ou plusieurs bagages avec un poids plus ou moins conséquent. Certaines compagnies proposent un seul bagage de 30Kg, d’autres deux bagages de 30Kg.

perdu-australie

Ouvrir son compte bancaire en Australie

Lorsque l’on décide de partir vivre en Australie et d’y travailler, il est indispensable de disposer d’un compte bancaire. Cela permettra de déposer ses différents salaires, d’avoir une carte bleue Australienne (donc sans charge lors de son utilisation sur le territoire), et même d’épargner ses économies.

WESTPAC, un choix évident pour les expatriés :

La Westpac est la deuxième banque Australienne, et si l’article parle de cette banque et non d’une autre, c’est qu’il y a une raison, et pas n’importe laquelle: il est possible de procéder à l’ouverture d’un compte courant et d’un compte épargne depuis la France, et ceci, sans difficulté.

De plus, Westpac est membre de l’accord Global Alliance, dont fait également parti BNP Paribas. Cela permet de ne pas avoir de frais bancaires lorsque vous ferez un retrait dans un distributeur Westpac avec votre carte BNP. C’est un avantage non négligeable dont certains pourront bénéficier.

Ouvrir son compte en ligne, depuis la France :

Tout d’abord, sachez qu’il est possible d’ouvrir deux types de comptes :

  • Westpac Choice : ce compte est le compte obligatoire. Il s’agit du compte courant auquel sera ensuite rattaché votre future carte bancaire. Ce compte fait l’objet de frais bancaires, qui sont souvent offert les 6 premiers mois après sa création. Ces frais s’élèvent à AU$5/mois.
  • Westpac eSaver : lors de votre création, il vous est également possible d’ouvrir un compte eSaver, qui est un compte épargne. Ce compte n’a pas de frais bancaire, et les intérêts sont calculés et versés mensuellement. Je vous conseille vivement d’en ouvrir un.

Concernant la procédure d’ouverture de compte, une grande partie se fait en ligne en moins de 10 minutes. Mais ce n’est pas tout. Voici les étapes du processus complet qu’il est important de connaître :

  1. Il faut avant tout savoir qu’il n’est pas possible d’ouvrir un compte Westpac 3 mois (90 Jours) avant votre arrivée en Australie. Ce délai est à respecter étant donné que c’est le temps maximum autorisé avant de se présenter à votre banque Australienne afin de vous identifier et de finaliser l’ouverture du compte.
  2. Vous allez sur le site de la Westpac afin de procéder à l’ouverture du compte. La banque a mis en place un site complètement dédié à cette procédure : http://movingtoaustralia.westpac.com.au/
  3. Lors du remplissage du formulaire, vous aurez la possibilité de joindre une seconde personne afin de constituer un compte joint. Il vous faudra alors fournir les informations relatives à l’identité de cette personne.
  4. Une fois la demande d’ouverture validée, vous recevrez un mail vous donnant l’ensemble de vos identifiants sous 5 à 15 jours. Vous recevrez également l’ensemble de votre dossier par courrier.
  5. Une fois vos identifiants obtenu, vous pourrez contacter la hotline Westpac (au +61 2 9293 9270)  afin d’activer l’accès à vos comptes en ligne. Cette activation vous permettra également d’exécuter des virements internationaux afin de provisionner votre compte. Concernant cet appel, à moins que cela n’ait changé, vous serez mis en communication avec un conseiller qui vous demandera de vous identifier, puis vous demandera de fournir un mot de passe qui vous permettra d’accéder à votre compte en ligne. Après ce coup de téléphone,  votre première étape est terminée, la seconde étant de finaliser l’ouverture du compte une fois sur place.
  6. Je vous conseille TRES FORTEMENT de procéder à un premier virement international une fois votre compte ouvert. Cela vous permettra non seulement de prendre en main le déroulement de l’opération, qui n’est pas simple selon votre banque, d’informer une personne en France sur le fonctionnement d’un virement international afin qu’elle puisse en faire pour vous, mais aussi de générer des intérêts en plaçant votre argent sur votre compte épargne eSaver.
  7. A ce stade, il est uniquement possible de faire des virements internationaux. Pour procéder à des retraits, il faut se rendre en agence…
  8. … sur place ! C’est surement l’un des premiers rendez-vous à faire dés votre arrivée. Cela se fait très simplement. Vous vous rendez en agence, un conseiller vous prendra en charge, vous vous identifiez, le conseiller finalise l’ouverture de votre compte, et voilà, vous pouvez dés maintenant retirer de l’argent sur votre compte Australien. C’est également lors de ce premier échange qu’il vous faudra demander la commande de votre carte bancaire, celle-ci arrivant généralement sous 2 semaines à votre adresse Australienne.
  9. Malheureusement il faut y penser, mais arrivera un jour (peut-être pas !) où vous reviendrez en France et il vous faudra clôturerer votre compte. Pour ce faire, rien de plus simple, vous allez dans n’importe qu’elle agence Westpac, et vous demandez à un conseiller de clôturer votre compte. Cette personne vous fera signer des documents, vous donnera le solde de votre compte et détruira votre carte bancaire.

Assurance Expatriée

Partir à l’aventure, c’est bien, mais il faut se couvrir au niveau de la santé, car sur place vous n’aurez rien. Imaginons, dans le pire des cas, qu’il vous arrive un accident et que vous vous retrouviez hospitalisé, dans ce cas, il faut être capable d’assurer financièrement ce coût.

C’est pourquoi une assurance spécialisée pour les expatriés est indispensable. Il y en plusieurs sur le marché, avec plus ou moins les mêmes prestations. Les tarifs sont assez similaires, regardez tout de même si certaines sont plus modulables au niveau de la durée de l’assurance. Certains font au mois, d’autres par trimestre. Regardez ce qui est le plus avantageux pour vous.

L’administratif côté Français

 Le permis de conduire international

En Australie, vous allez, normalement, vous déplacer. Enormément. Alors il serait dommage de ne pas avoir d’autorisation pour conduire ! Pour ce faire, un simple permis de conduire international vous suffira. Sa demande change selon les préfectures, mais c’est généralement très simple. Je vais prendre la mienne en exemple :

  • Une simple visite sur le site de la préfecture afin de récupérer le formulaire
  • Joindre une photocopie du permis de conduire ainsi que deux photos d’identité
  • Attendre 2 à 3 semaines
  • Conduisez à l’internationale pendant 3 ans !

Il semble même qu’il soit possible de procéder à la création du permis internationale en se rendant directement à la préfecture !

Attention, le permis international ne remplace pas votre permis français. Il s’agit simplement d’un document officiel faisant la traduction de votre permis national. Lors d’un contrôle, les deux documents vous seront demandés.

 Les abonnements français

Ca peut paraître bête, mais si vous partez longtemps, pensez à arrêter vos divers abonnements, comme l’abonnement téléphonique, votre mutuelle française ou autres.

Pour l’abonnement téléphonique, dépendamment de votre opérateur et de votre forfait, il sera possible de mettre simplement en pause votre contrat le temps de votre expatriation.

Si cela n’est pas possible, il faut tout de même faire en sorte de garder son numéro jusqu’à son retour. Pour cela, voyez avec un conseiller s’il est possible de passer sur un forfait type mobicarte que vous réapprovisionnez de temps en temps. Cela vous permettra de garder votre numéro jusqu’à votre retour.

 Les procurations

Vous êtes en Australie, certes, mais votre vie Française ne s’arrête pas pour autant. Alors pour gérer les choses au mieux des deux côtés du globe, je vous conseille de faire des procurations, comme par exemple pour :

La Poste: faites une procuration pour qu’une personne soit autorisée à signer ou retirer des colis à votre nom. Pour cela, rien de compliqué. Téléchargez le PDF sur le site de La Poste (www.laposte.fr/content/download/997/7438/file/demande), remplissez le document, faites le signer à votre bureau de poste et c’est terminé!

La Banque:  Là aussi, par precaution faites une procuration. Cela vous sera surement utile si vous souhaitez faire un virement international de votre compte français vers votre compte australien.

  Divers

Afin de gérer au mieux tous les documents accumulés dans votre préparation, constituez vous une pochette regroupant les originaux et/ou photocopies. Cela vous sera très souvent utile. Autre astuce, pensez à faire un double de tous vos documents important dans une pochette que vous laisserez à un contact en France, qui lui permettra d’agir depuis le territoire Français si besoin est.

Les adresses des postes restantes sont également une chose à récupérer. Ces bureaux de postes vous permettront de recevoir du courrier tant que vous n’avez pas d’adresse fixe. C’est un service gratuit très pratique ! Il y en a dans toutes les grandes villes, une simple recherche Google vous permettra de localiser celle qui vous intéresse.

En Australie, vous aurez besoin d’un téléphone. Soit vous prenez un téléphone sur place, ou alors vous faites débloquer le votre afin de l’utiliser sur le territoire Australien. C’est toujours une économie supplémentaire, même s’il y a toujours moyen de trouver des téléphones neufs pour 40/60 Dollars AUD (bon par contre ça ne fait QUE téléphone 😉 )

Si vous comptez travailler en Australie, préparez des CV, cela vous évitera un passage à la bibliothèque ou autre pour faire des impressions.

Enfin, concernant votre bagage, privilégiez un gros sac de voyage (éventuellement sur roulette, avec un fond rigide) plutôt qu’une grosse valise rigide. Vous vous rendrez compte de l’importance de ce conseil lorsque vous serez dans l’obligation d’optimiser votre espace de vie une fois dans votre van ou votre camping-car si vous envisagez un Road-Trip. Un sac est bien plus simple à caser dans un coin qu’une valise.

Voila, vous êtes prêts à partir en Australie, à moins que vous réservez cette destination pour votre prochain tour du monde 🙂

Nous remercions Jonathan, auteur de cet article, que vous pouvez suivre sur Facebook ou sur son Flickr !

Retrouvez nos derniers récits sur notre blog voyage  🙂

Pouvez-vous voter pour ce post?