Ville aux trois religions du Livre, Tolède est sans aucun doute le témoin de l’histoire religieuse et politique de l’Espagne : mêlant églises, mosquées et synagogues laissez-vous plonger au cœur de la Reconquista.

Ah, Tolède, cité magnifique que je conseille à tous les voyageurs … Laissez-moi commencer cet article par une anecdote. Pendant mon voyage, je suis entré dans une des nombreuses boutiques d’armures et épées de la ville (les espagnoles adorent avoir une magnifique épée chez eux). Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, après avoir regardé et manipulé quelques épées fabriquées dans la ville, un petit enfant espagnol commença à m’engager en duel tel un véritable chevalier. Néanmoins, un n’était pas assez : un deuxième petit enfant fit de même ! Le gérant du magasin est de suite intervenu et nous a chassé dehors .  Médiéval ? c’est bien le terme.

Médiéval ? c’est bien le terme.

Comment s’y rendre ?

Tolède se situe à environ 75 km de Madrid. Le plus simple pour s’y rendre depuis la capitale espagnole sera en train. Depuis la gare d’Atocha de Madrid, comptez 10 € et 33 minutes (aller) pour vous retrouver en plein désert espagnol sous plus de 50 degrés en été : bienvenue à Tolède !

Une ville historique

Première chose frappante en arrivant à Tolède : on sent que le poids de l’Histoire est présent. Remparts omniprésents, petites ruelles étroites, bâtiments religieux à foison : cette ville a du vécu et regorge de découvertes. Vous remarquerez d’ailleurs, lors de votre excursion dans la ville, les différents styles et roches utilisés pour construire les remparts de la ville, témoignant ainsi de cette Histoire. De même, les nombreux magasins médiévaux vous plongeront dans cette Histoire.

La cathédrale Sainte-Marie de Tolède

Construite en 1226 à l’emplacement de l’ancienne mosquée de Tolède qui elle-même a été construite sur une ancienne église (et oui, ça fonctionne comme ça à Tolède J ), la cathédrale est de style gothique. Véritable chef-d’œuvre, cette cathédrale m’a réellement surpris par son intérieur totalement chargé et rempli d’or ainsi que de tableaux.

L’Alcázar de Tolède

Originellement palais fortifié au style musulman, cet alcázar a été reconstruit des dizaines de fois et a même été victime des troupes françaises de Napoléon… Dominant totalement la ville, il est connu de toute l’Espagne pour le siège dont il a été victime pendant la guerre civile espagnole.  Avis aux amateurs d’armures, d’épées et d’autres chevaleries, vous y trouverez le Musée de l’Armée ainsi que l’immense bibliothèque provinciale.

Alcazar de Tolède

Le monastère de San Juan de los Reyes

Fruit d’une commande des Rois catholiques en 1476, l’architecture du monastère est exceptionnelle : alliant style gothique, mudéjar (successeur de l’art mozarabe). Avec un cloitre entretenu de façon remarquable et arboré d’une immense végétation, vous y trouverez repos et fraicheur.

San Juan de los Reyes

La synagogue Santa María La Blanca

Cachée dans une petite rue et à l’abri des regards, cette ancienne synagogue, aujourd’hui transformée en musée. Ressemblant plus à une mosquée qu’à une synagogue, cette dernière est vraiment atypique et vaut le coup d’œil de par sa blancheur et son architecture.

 Santa Maria la Blanca

Une ville où il fait bon vivre

« Ah ! qu’il est doux De ne rien faire Quand tout s’agite autour de nous. » Tel est le constat que l’on pourrait faire à Tolède où l’agitation est présente quand on la cherche mais aussi absente quand on la fuit. Afin de vous reposer face à la chaleur écrasante de la ville, goutez aux différentes petites fontaines présentes dans la ville ou ruelles étroites baignées d’ombre.

La place de Zocodover

Place principale de la vieille ville de Tolède, remplie de restaurants et terrasses, profitez-en pour vous y arrêter et vous reposer à l’abri des nombreux arbres de la place.

Place de Zocodover

Une gastronomie généreuse

Goûtez au plaisir du gibier, véritable spécialité de Castille-La Manche, accompagné d’un vin de la région ainsi que du fromage local : le « queso manchego » (fromage de brebis). Pour le dessert nous ne pouvons que vous conseiller de goûter à la crême glacée espagnole : la nata. N’hésitez pas non plus à goûter au gaspacho local : pour tout vous dire, c’est notre petit péché mignon 😉

D’autres lieux restent à voir, comme le musée du peintre espagnol El Greco ou la rivière de la ville. Nous vous laissons tout de même la joie de découvrir par vous-même les nombreux autres petits trésors que cache Tolède, la ville espagnole hors du temps.

Mon conseil pour attendre votre train retour

Si vous devez attendre un petit moment pour votre train lors du retour, je ne peux vous conseiller que de vous diriger au bout du quai  là un petit bar espagnol caché s’ouvrira à vous et vous offrira, pour seulement 3 €, 5 bières espagnoles fraîches ! A ce prix-là, ne vous en privez pas, surtout après une journée passée sous un soleil écrasant  😉

Et vous, que pensez-vous de Tolède ? Comptez-vous y aller ou la connaissez-vous déjà ? Si vous décidez de passer par là lors de votre tour du monde, n’oubliez pas de nous donner votre avis sur notre blog voyage !

Pouvez-vous voter pour ce post?