Des montagnes, un accent chantant, une ambiance propre au sud. Pas de doute, vous êtes bien à Santiago !

Santiago est une ville immense qui nécessite de connaître un minimum pour pouvoir en profiter durant le temps de votre séjour sinon, on se retrouve à se balader sans vraiment savoir où aller et, au final, on rate énormément de choses. Santiago regorge de bars, du musées, de parcs plus incroyables les uns que les autres ! Alors pour vous, voici un top 5 des incontournables de Santiago du Chili !

Santiago est atypique puisqu’elle est longée par la Cordillère des Andes qui donne une perspective singulière à la ville. Egalement, et malgré ses grattes-ciels par centaines et ses panneaux publicitaires électriques, elle rappelle énormément les villes d’Amérique du Sud, les vieux taxis, les marchands de cigarette à chaque coin de rue.

Visiter Santiago : notre Top 5 !

 

Si j’étais raisonnable, je vous donnerais des musées à visiter, des marchés à aller voir, des restaurants à tester mais Santiago est bien trop folle pour ne s’arrêter qu’au côté culturel ! Pour vous, voici une compilation des 5 choses insolites à faire absolument dans la capitale chilienne !

1. El cerro San Cristobal

Situé dans le quartier Bellavista, le cerro San Cristobal est une colline incontournable du Chili ! De son sommet, on peut y admirer toute la ville (et son merveilleux nuage de pollution) ainsi que la Vierge Marie nichée au plus haut de la colline, un peu comme le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro. Pour les sportifs, il est tout à fait possible de monter la colline à pied. Seulement 6 kilomètres vous séparent du sommet, ce qui est l’équivalent d’environ deux heures de marche. Pour les moins courageux (j’en fais partie et je le revendique), un funiculaire vous dépose en haut de la colline, il vous est même possible de vous arrêter à un niveau inférieur pour aller visiter un parc zoologique !

IMG_7251a

2. Fantasiladia au Parque O’Higgins

Le Parque O’Higgins est un incontournable de Santiago ! Ce gigantesque parc est situé au centre de Santiago et la station de métro porte le même nom que lui. Santiago étant une ville très bruyante et polluée, il est agréable de pouvoir se ressourcer un instant et n’entendre plus que le bruit des oiseaux qui chantent. Mais ce qui est aussi bien avec ce parc… C’EST QU’IL Y A UN PARC D’ATTRACTIONS ! Il ne s’agit pas de la fête foraine du coin mais d’un vrai parc d’attractions situé en plein milieu du parc lui-même ! Une vision assez atypique et un lien insolite à ne pas rater ! L’entrée coûte seulement 9000 pesos alors n’hésitez plus et foncez !

IMG_7189a

3. Les alentours

Santiago, c’est bien, mais ce qu’il y a aux alentours, c’est mieux ! Pour une bouchée de pain, il vous est possible de vous rendre en bus à Valparaiso ou encore à Viña del Mar, deux charmantes villes que tout oppose ! Valparaiso est beaucoup plus typique, très latine alors que Viña del Mar est une ville assez riche ou la population n’est pas la même. Néanmoins, ces deux villes de bord de mer vous offriront une toute nouvelle vision du Chili. À même pas deux heures de route, vous aurez la possibilité de respirer l’air marin chilien, voilà une occasion qui ne se présente pas tous les jours ! Sans compter que ces deux villes n’ont strictement rien à voir avec Santiago, l’occasion pour vous de découvrir une nouvelle image de ce pays aux mille facettes !

IMG_7174a

4. Faire les magasins

Vous devez sûrement vous dire que le soleil du Chili a sûrement dû trop m’attendre pour proposer de faire du shopping à des milliers de kilomètres de chez vous. C’est vrai, jusque-là, rien d’extravagant. Pourtant, j’insiste. Santiago a cette particularité que les centres commerciaux – appelés « malls » – s’étendent sur des centaines et des centaines de mètres donnant naissance à des bâtiments plus que gigantesques où on finirait presque par se perdre !

IMG_7164a

Au Chili, contrairement à la France, c’est le dimanche que l’on se rend au centre commercial ! Vous trouverez de nombreux malls un peu partout, les plus importants étant Alto Las Condes, Parque Arauco, Mall del centro et Apumanque. Ne vous chargez pas trop pour venir au Chili, je ne suis jamais repartie en France avec autant de sacs ! Si vous ne savez pas quoi ramener de typique à vos proches, n’oubliez pas les éternelles feuilles de coca, le Pisco (l’alcool d’ici), le vin chilien (un délice même pour les non amateurs de vin), le dulce de leche ou encore la purée de châtaignes !

5. La Piojera

La Piojera ? C’est quoi, ça, la Piojera ? Un vin ? Une danse ? Un quartier ? Et bien non, il s’agit en fait d’un petit bar dans le quartier de Bellavista qui saura vous offrir une ambiance à la fois étudiante et totalement dépaysante. Si j’insiste sur ce bar précisément, c’est que pour seulement 2000 pesos, vous aurez enfin la possibilité tant attendue de déguster le fameux terremoto (« tremblement de terre » en espagnol). Le terremoto (qui porte divinement bien son nom) est LA boisson incontournable du Chili à tester impérativement avant de retourner en France ! Ce dernier est composé d’une boule de glace à l’ananas (oui, oui), de pisco (naturellement, nous sommes au Chili) et de vin blanc.

jarras-de-teremoto-la-piojera

Pour la petite histoire, j’arrivais à ma dernière nuit au Chili et je ne voulais pas repartir d’ici sans avoir goûté le terremoto. Je suis donc partie en expédition en pleine nuit dans Santiago (à éviter toutefois) à la recherche d’un terremoto. C’est là que j’ai trouvé la Piojera, petit bar à l’ambiance du sud et où il faut, si possible, éviter de fixer un garçon dans les yeux plus de trois secondes. Le but du jeu est de ne boire qu’un seul terremoto et réussir à rentrer chez vous en marchant droit : bonne chance !

Pour découvrir de nouvelles capitales ou des tas d’autres destinations à travers le monde, faites donc un tour sur notre blog voyage !

Pouvez-vous voter pour ce post?