Il y a de ces endroits sur terre où le temps semble avoir figé. Les temples d’Angkor Wat au Cambodge en sont un parfait exemple.

Se tenant là depuis près de neuf siècles, ils ont vu le monde évoluer au rythme des années et des saisons. Ces temples ont dû cohabiter avec la végétation depuis si longtemps qu’il semble maintenant en faire parti. Mystérieux et gargantuesques, ces monuments sauront vous émouvoir et vous donneront des frissons à mesure que vous les explorerez. Entre deux passages étroits taillés dans le roc, vous aurez l’impression d’être un aventurier à la recherche d’une civilisation perdue.

C’est parti pour le mystère des temples d’Angkor Wat !

SIEM REAP

Situé aux portes du complexe des temples, Siem Reap est l’endroit parfait pour organiser son expédition vers le site archéologique mythique d’Angkor Wat. Le cœur de la ville est encore assez charmeur avec ses vieilles boutiques de style français, ses boulevards bordés d’arbres et sa rivière qui coule doucement. Par contre, pour répondre au flux interminable de touristes, des hôtels et resorts pullulent à chaque mètre carré.

Et oui, il serait bête de se le cacher; les temples d’Angkor Wat sont un lieu ULTRA touristique. Il serait utopique de croire au contraire, tout comme Petra en Jordanie ou la Grande Muraille de Chine, les temples d’Angkor Wat sont envahis chaque année par des centaines de milliers de visiteurs. Néanmoins, grâce à certains trucs, vous pourrez éviter les bus de touristes et profiter à 100% de ces lieux magiques.

Bien installé à Siem Reap, après avoir mangé un traditionnel amok et bu un délicieux thé Chai glacé, vous êtes prêt à trouver celui qui sera votre meilleur ami pour les trois jours suivants : votre chauffeur de tuk-tuk.

C’était en 2011, assis avec le Canadien qui tient le guesthouse, je discute avec lui du meilleur moyen pour visiter les temples. Selon lui, la visite vaut la «pass» d’une semaine mais celle de trois jours est aussi satisfaisante. Il me propose d’appeler son ami Sam, chauffeur de Tuk-Tuk qui sera notre guide pour les trois prochains jours. J’accepte avec plaisir. 10 minutes, il arrive.

Chauffeur de Tuk-Tuk : Hi my name is Doctor Mean.

Moi: Hi, i’m Alex. Are you a real doctor?

Dr.Mean: No

Alex: Why do you have doctor in your name?

Dr.Mean : I thought it was cool.

Alex: I guess you’re right, it’s pretty cool.

C’était logique en fait. Ces Cambodgiens me surprendront toujours! 

Petite sieste pour Dr.Mean

Petite sieste pour Dr.Mean.

Angkor Wat

Le plus gros, le plus spectaculaire de tous les temples, celui qu’on voit partout dans les livres. Un des plus grands bâtiments religieux au monde, le mur extérieur qui l’entoure s’étend sur 3,6 kilomètres. Sur les murs, des œuvres d’art vous racontent l’histoire du temple et des peuples qui l’habitèrent. Vous pouvez monter jusqu’au haut de la tour centrale, ce qui vous donnera une très belle vue sur les environs.

Le mot d’ordre pour éviter la horde de touristes, visiter le temple le matin. Le lever du soleil est toujours impressionnant mais c’est aussi là que vous trouverez les autobus remplis de touristes (en particulier des japonais). Attendez qu’ils soient partis prendre le petit dej et attaquez la visite de ce lieu curieusement émouvant.

570x380xCambodia-2013-479_web.jpg.pagespeed.ic.bSU0MPLkXH

Ta Prohm

Très populaire auprès des voyageurs, le charme de ce temple réside dans le fait qu’il n’a pas été restauré contrairement aux autres bâtiments d’Angkor Wat. On a laissé les arbres et les plantes pousser à leur guise et le résultat est incroyable ! Utilisé par le film Tomb Raider (vous vous rappelez ce film d’action avec la sublime Angelina Jolie ?), Ta Prohm propose une atmosphère mystérieuse qui saura plaire à tous les voyageurs.

DSCN3228

Beng Mealea

Coup de cœur pour l’auteur de ces lignes, ce temple est plus difficile d’accès mais vaut le détour. Situé à environ 40 km du site principal d’Angkor Wat, vous aurez besoin d’y aller en tuk-tuk. Le trajet est très intéressant, vous passerez dans des petits villages cambodgiens qui sont trop souvent oubliés par les visiteurs. Ce temple construit au 12e siècle est moins populaire dû à son emplacement mais en contre partie, c’est un des rares temples que vous pourrez visiter sans être envahi par des groupes de touristes plus bruyants les uns que les autres.

Un peu comme Ta Prohm, les effets du temps sont visibles dès votre arrivée mais cela ajoute quelque chose de magique. En vous promenant dans les étroits couloirs, vous serez ramené en enfance lorsque vous rêviez d’être un aventurier à la recherche du trésor perdu. Plusieurs hommes se proposeront de vous faire visiter, notre conseil : accepter de vous faire guider, en échange d’un pourboire de deux dollars, on vous offrira une visite très intéressante. De toute manière, vous avez payé 1000 euros pour un billet d’avion, qu’est que ça représente pour vous 2 petits dollars ?

bengmealea

Un peu d’histoire

Pas très loin du site de Beng Mealea se trouve un musée assez bouleversant. On y retrouve des témoignages de gens ayant vécu le génocide des Khmers rouges et les armes utilisées pour commettre celui-ci. Même si aucun consensus n’existe sur le sujet, on estime le nombre de victimes à plus de 1,7 million de personnes entre 1975 à 1979. Plus de 35 ans après ce drame humain, les souvenirs sont encore frais dans la mémoire des cambodgiens et vous le remarquerez dès votre arrivée au Cambodge.

landmines

Selon les estimations, il resterait entre six et sept millions d’engins non-explosés à travers le pays.

Pour en savoir plus sur ce génocide méconnu

Le Bayon

Assurément le plus mystérieux des temples, le Bayon est connu pour ces deux cents visages sculptés à même le roc. Très (voire trop) prisé par les touristes, ce temple reste incroyable. Plus petit, l’espace est limité et vous aurez à vous contorsionner pour passer dans certains passages. La visite des temples d’Angkor Wat peut être très physique. Un petit conseil, surtout avec la chaleur étouffante qui caractérise le Cambodge, n’oubliez jamais de vous apporter quelque chose pour vous protéger du soleil et des provisions d’eau.

Mille visages

Vous ne pourrez rien cacher à ces deux cents visages qui vous observent.

Le Baphuon

Attention ce temple demande une bonne condition physique mais surtout une bonne motivation. Très haut, le Baphuon propose des «escaliers» (plus proche de l’escalade) pour accéder au sommet qui vous offrira une vue impressionnante sur l’ancienne cité d’Angkor Thom. Même si la montée peut être ardue, le paysage qui vous attend en haut vaut tous les efforts !

Alex-Cambodge

Vous pensez que les ruines sont ennuyantes? Détrompez-vous, ces temples sont magiques.

Prix* pour la visite du site d’Angkor Wat

1 journée : 20$/ 3 jours : 40$/ 7 jours : 80$

*tous les prix sont en dollars américains

Voilà quelques suggestions parmi tant d’autres. Il ne vous reste plus qu’à vous trouver des billets d’avion vers le Cambodge, prendre un bus chaotique jusqu’à Siem Reap, appeler Dr.Mean et partir explorer ses temples créés à la gloire de ces jadis dieux-rois.  En attendant consultez les autres articles de notre blog de voyages !

🙂

 Juab kh’nia th’ngaykrao-y / à bientôt !

Pouvez-vous voter pour ce post?