dE2Wkd4EF2c

Nous vous avons déjà proposé un itinéraire en Norvège ainsi qu’une découverte de la ville de Bergen. Cette fois-ci, nous vous proposons un Top 5 des choses à ne pas manquer en Norvège.

1/ Oslo, douceur de vivre à la Norvégienne

Vous vous êtes toujours demandé que visiter en Norvège ? Oslo est la première étape de notre voyage et ce n’est pas une capitale comme les autres. Ici, c’est NO Stress, pas de pollution, de saletés…

Que vous y arriviez par les airs, la terre ou la mer, vous serez surpris en arrivant à Oslo.

La ville possède de nombreux espaces verts où les norvégiens n’hésitent pas à pique-niquer pendant les beaux jours, comme le parc Vigeland, un parc fleuri où le sculpteur norvégien du même nom y expose plus de 200 œuvres. La plus célèbre « le colérique », un jeune enfant faisant la grimace va obligatoirement vous faire sourire ! Il y a également le parc entourant le palais royal, rendez vous incontournable des sportifs, sera également un passage bien agréable!

Mais Oslo, c’est aussi la culture, l’art et l’histoire. En prenant le bac pour la presqu’île de Bygdoy, allez visiter le musée des arts populaires norvégiens et le musée des bateaux vikings, exceptionnel !

Le premier retrace l’histoire de la Norvège, de l’évolution de l’habitat, des coutumes, en passant par la culture « sami », vraiment intéressant.
Le second (mon chouchou!) vous fera découvrir trois beaux bateaux vikings et des objets de l’époque découverts un peu partout sur le territoire. Attention, les explications sont en anglais et norvégien…

Musée-des-bateaux-vikings

En naviguant vers Bygdoy, vous remarquerez sur la gauche la superbe forteresse Akershus qui surplombe le port. Même si vous n’êtes pas fan d’histoire, allez y , rien que la vue sur le fjord d’Oslo, cela vaut le détour ! Les passionnés seront impressionnés de voir la crypte royale qui renferme les tombaux de plusieurs souverains norvégiens.

Enfin l’opéra d’Oslo, un magnifique bâtiment architectural, vous offrira d’incroyables spectacles musicaux.

Oslo est une capitale où il est facile de se déplacer en transport en commun, le métro est très propre, rien à voir avec le métro parisien ! Les norvégiens sont courtois et respectueux de leur prochain et n’hésiteront pas à vous aider si toutefois vous vous perdiez !

2/ Bergen et son quartier Bryggen

Mon deuxième coup de cœur va à la ville de Bergen, une ville côtière de l’Ouest, dont le quartier de Bryggen est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Avant d’arriver dans ce quartier, un passage par le marché aux poissons et produits locaux est une sacrée curiosité ! Ici le poisson est frais et on est fier de vous proposer le saumon de Norvège .

Marché-aux-poissons-de-Bergen

Un petite dégustation de miel ? Du ragoût de rennes ? Après cette visite, si on goûte à tout, on sort repus ! Les maisons colorées toutes en bois de Bryggen se dressent fièrement devant vos yeux.

Face au port, les boutiques du rez de chaussée vous appellent forcément à dépenser un peu d’argent tant elles sont charmantes. Les nombreux restaurants et cafés vous ouvriront leurs portes.

Vous pourrez aller faire un petit tour dans le musée Det Hanseatiske Museum qui retrace l’histoire du quartier et qui expose quelques vestiges de fouilles archéologiques, vraiment sympathique.

En flânant dans la ville, je tombe sous le charme de l’imposante cathédrale de Bergen, mais aujourd’hui impossible de la visiter, un mariage a lieu. Au centre de la ville sur l’artère principale, une sculpture imposante vous rappelle le passé omniprésent des vikings.

Les fans de shopping (comme moi!) trouveront leurs comptes (ou videront leur compte, c’est comme vous voulez!). Toutes les grandes enseignes sont présentes et même des enseignes que nous ne connaissons pas, mais attention, en Norvège les prix sont élevés !

3/ Le rocher de la Chaire ou « Preikestolen »

Appelez le comme vous voulez, cela veut dire la même chose. C’est une randonnée très courue en Norvège.

Au sud ouest norvégien, près de la ville de Stavanger, suivez la direction de Preikestolen.

Il faut compter deux heures aller (uniquement de la montée) et deux heures pour le retour. De bonnes chaussures, des jumelles et un appareil photo sont obligatoires. Ce ne sera pas simple, mais largement faisable si vous avez l’habitude de marcher.

Le paysage change au fur et à mesure de la montée. Quel spectacle : fôret, vues sur le fjord, les villages voisins… Lorsque vous arriverez là haut, la vue sera époustouflante. Le Preikestolen est une falaise d’environ 600 mètres qui se jette à pic dans le fjord. Il n’y a pas de garde fou, alors si vous avez le vertige ne vous approchez pas ! La légende dit que personne n’est jamais tombé de la falaise….

Vous verrez peut être passer les bateaux dans ce bras de fjord depuis là haut. Le jour où j’ai fait son ascension, le ciel était chargé et donc la vue moins jolie, mais tout de même, quel lieu magnifique !

La descente est aussi ardue que la montée, l’eau ruisselle de partout et rend le chemin caillouteux glissant. Si j’ai un petit conseil à vous donner, allez y très tôt pour éviter le monde, car c’est malheureusement ce que j’appellerai « une autoroute à touristes ».

4/ Le Geirangerfjord

Geirangerfjord

Si il y a un fjord à ne pas manquer en Norvège, c’est bien Geiranger. Il est également classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et vous comprendrez vite pourquoi.

Le tout petit mais très touristique village de Geiranger est niché au fond du fjord. L’office du tourisme près du port vous donnera tout un détail de randonnées à pieds et en vélo à faire tout autour, ils sont très professionnels. Et il y de quoi faire!

Il faut prendre le bateau et faire une mini croisière (comptez 2 heures en tout) pour découvrir les charmes de Geiranger. Pour une fois, l’explication est aussi en français 🙂

De superbes cascades, comme « le voile de la mariée », « les sept sœurs », « le prétendants » pour les plus connues, et les fermes isolées accrochées à flan de montagne ; voilà les curiosités de Geiranger.

Cascade-Voringfossen

Ce n’est pas pour rien que les bateaux de croisière y font une halte.

A faire lorsque vous êtes sur d’avoir le beau temps, car malheureusement en Norvège, la météo est souvent capricieuse, même en été !

Dans la grande boutique de souvenirs près du port, vous trouverez certainement des petites choses à ramener, il y a l’embarras du choix.

5/ Le plateau de Hardangervidda

Plateau-de-Hardangervidda

Voilà un paysage atypique, différent de tout ce à quoi vous pouvez vous attendre en Norvège.

Le plateau de Hardangervidda est un haut plateau, dernière et plus grande réserve naturelle de rennes sauvages du pays.

Lorsque j’ai parcouru quelques uns des chemins de randonnées du plateau, je me suis sentie en Irlande ou en Ecosse. C’est vert, fleuri, frais et sauvage. Dépaysant en un mot.

En été, il y a des fleurs de toutes les couleurs qui tapissent le sol (et de nombreux moustiques aussi) et avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir un renard arctique ou un renne sauvage. Pour ma part,les seuls animaux que j’ai croisés (hormis les moustiques) sont des moutons pas très futés laissés par leurs bergers 🙂

De nombreuses maisonnettes en pierre et toit végétal sont présentes sur le plateau, ressemblant à des refuges de bergers ou de randonneurs.Tout autour, il y a des glaciers qui contrastent avec le vert des mousses et lichens du sol. Si vous aimez le silence et si vous avez envie de vous sentir seul au monde, alors je vous conseille de vous enfoncer sur l’un des multiples sentiers, en ayant auparavant acheter la carte de randonnée à l’office du tourisme situé en contrebas du plateau.

Alors, tentés par la Norvège lors de votre tour du monde ? D’autres récits sur ce pays sont à découvrir sur notre blog voyage!

Que visiter en Norvège?
4.43 (88.57%) 7 votes