L’Irlande du Nord fait partie du Royaume-Uni, et possède une frontière commune avec l’Irlande. On l’imagine souvent, comme sa consœur, composée de paysages tout en verdure parsemés de moutons. Certes, c’est un aspect de cette nation, mais vous pourrez en découvrir bien d’autres tous aussi attractifs !

Que visiter en Irlande du Nord ?

Quand partir ?

Je ne sais pas s’il y a une saison idéale pour aller en Irlande du Nord, les mois de mai et juin sont les plus ensoleillés et devraient vous assurer une meilleure météo. En tout cas, il ne fait jamais froid, mais il peut faire beau et pleuvoir plusieurs fois par jour ! K-way indispensable.

Comment s’y rendre ?

En venant de France, 2 solutions : soit atterrir à Belfast, soit à Dublin. Dans ce cas, rejoindre Belfast depuis Dublin prend 2h en voiture. Il existe également des lignes régulières de bus.

L’argent

L’Irlande du Nord faisant partie du Royaume-Uni, c’est donc en livre sterling que vous paierez. Un petit truc utile : juste avant de rentrer en France, nous sommes allés dans une Poste pour changer nos livres restantes, avec un taux de change bien plus intéressant que dans les bureaux de change traditionnels.

1 livre = 1,20 euros environ

Conduire à gauche !

Lorsque vous prendrez votre voiture à l’aéroport, n’oubliez pas que le volant est à droite – et que l’on roule à gauche. On stresse un peu avant, beaucoup au moment de prendre le volant, puis après cela va mieux, on prend le pli. Attention toutefois aux réflexes ! N’hésitez pas à impliquer vos co-voyageurs, qu’ils vous rappellent bien que l’on roule à gauche (bien utile pour moi, qui, en sortant du parking de loueur, roulait à droite comme si de rien était…). Par ailleurs, la route se partage en Irlande du Nord : des camions, des cyclistes, des tracteurs, des moutons ! Attention aux sorties de virage… Le permis de conduire français suffit.

Que manger / boire sur place ?

Question boisson, vous ne pourrez pas louper le whisky et la Guinness, ou ses concurrentes, la Murphy’s ou la Beamish, toutes des bières brunes. Bien sûr, l’idéal est d’aller dans un pub irlandais pour les déguster, et profiter de l’ambiance.

Du côté des assiettes, les incontournables sont l’irish stew (ragoût de mouton) et les traditionnels fish & chips. Vous pourrez aussi découvrir des huîtres, de l’agneau, du saumon et paraît-il qu’il existe aussi du pain à la guinness (jamais goûté).

Que ramener comme souvenirs ?

Des cardigans (attrape touristes ?), des vêtements en laine (des chaussettes ou bonnets pour les hivers froids), du whisky, et tout plein de gadgets (verres, portes-clés, etc.) à l’effigie des Leprechaun, sorte de petits lutins imaginaires.

Quel itinéraire en Irlande du Nord ?

Une fois arrivés, vous pouvez commencer votre séjour par visiter la capitale, Belfast.

Un peu à l’extérieur du centre ville, sur Cave Hill, la plus haute colline, vous trouverez tout d’abord le château. De style écossais, ce dernier a été construit en 1872, sur les ruines d’un château précédent. Aujourd’hui propriété de la ville de Belfast, vous pouvez le visiter gratuitement (s’il n’est pas loué). Dans tous les cas profiter du parc et des jardins avec pour thème les chats. Embrassez (par temps clair) la vue sur Belfast Lough. Une fois garé en centre-ville, plusieurs sites s’offrent à vous. Après avoir découvert divers monuments tels que Le Belfast City Hall (la roue est aujourd’hui démontée), la Cathédrale Saint Anne et le quartier alentour, l’horloge Albert Clock, le Théâtre Grand Opéra House, le Customs House (bureau des douanes), il est indispensable de faire un détour par les jardins botaniques et la serre Great Palmhouse.

01.belfast1

Vous trouverez à Belfast un large choix de restaurants et de coffee-shop pour vous détendre. Parmi eux, le bar Crown Liquor Saloon est un des pubs les plus célèbres d’Irlande du Nord. Il se compose de dix box, et vous pourrez y découvrir une ambiance typique, en découvrant une grande variété de bières et la nourriture typique de pub. Petit détail : si vous souhaitez garder votre intimité, utilisez le système de cloche antique, qui permet d’appeler le personnel du bar. Sur les quais en direction des chantiers navals, dont celui où a été construit le Titanic, vous tomberez nez à nez avec un poisson géant. C’est en fait une œuvre d’art en céramique construite pour rendre hommage au retour des poissons, suite à la dépollution de la rivière. En fait, chaque carreau raconte un morceau d’histoire de la ville… Prenez vous en photo en train d’embrasser le « big fish » ! Une fois la capitale visitée, dirigez-vous au Nord, pour emprunter la route côtière, la Causeway Coastal Route, classé comme un des plus beaux itinéraires côtiers du monde. Votre première visite sera consacrée à Newtownabbey. Vous y trouverez Whiteabbey qui tire son nom d’une abbaye des Prémontrés. La prochaine étape est le village côtier de Carrickfergus. Connu pour son port, visitez son château, véritable forteresse médiévale. Ensuite, les paysages laissent place à plus de nature et d’espaces sauvages, parsemés de quelques villages côtiers, comme Cushendun. Faites un détour par Torr Head, qui, après de petites routes (attention au moment de croiser les quelques voitures qui passent par là, on a tendance à rouler au milieu), offre un magnifique point de vue sur Murlough Bay et les falaises environnantes. Plus au nord, Ballycastle est un bon point de départ vers Rathlin Island, qui permet d’admirer de nombreux phoques et oiseaux migrateurs. Sur la route, descendez aux ruines du Kinbane Castle, connu également sous le nom de White Head Castle (pour ses falaises blanches). Cette forteresse est restée imprenable jusqu’à l’invention du canon au 16e siècle.

Pour les plus sportifs (et les plus courageux !), il vous faut emprunter le Carrick a Rede bridge ! Autrefois utilisée par les pêcheurs, ce pont en corde relie l’ile de Carrick à l’Irlande du Nord. Attention au vertige ! Il paraît que certains sont obligés de faire le chemin retour par bateau…

02.carrick a rede1

A ce moment, l’attraction principale de cette route côtière et de l’Irlande du Nord n’est plus qu’à quelques kilomètres ! Du parking, il vous faudra marcher un peu (ou prendre une navette), pour découvrir, après un virage, la Chaussée des Géants (Giant’s Causeway). Cette formation géologique rassemble plus de 40 000 colonnes de forme hexagonale, en basalte. Certaines atteignent plus de 10 m de haut !

03.chaussée des géants1

Cette lave refroidie évoque une route pavée. La légende raconte que c’est un géant écossais qui détruisit cette chaussée reliant l’Irlande à l’Ecosse, ayant pris peur en voyant l’enfant de son rival. L’étape suivante est la ville de Bushmills, et surtout sa distillerie de whisky. Même si vous ne souhaitez pas la visiter (visite exclusivement en anglais), rendez-vous tout de même au magasin, qui vous permettra de ramener des souvenirs, pas forcément que « liquides ». Au détour d’un virage, vous tomberez nez à nez avec Dunluce Castle, posé sur un promontoire rocheux en basalte noir, qui met fin aux longues falaises blanches. Ce château aujourd’hui en ruines, a été construit pour la première fois au 13e siècle. Il permet un superbe panorama sur les côtes de la côte d’Antrim. La dernière attraction de cette route côtière, avant Derry, est le site de Downhill et le Mussenden Temple.

04.Mussenden Temple1

Construit au 18e siècle, il a été conçu comme une bibliothèque, inspirée du temple de Vesta à Tivoli, près de Rome. Dépêchez-vous d’aller le prendre en photo, il est menacé par l’effondrement des falaises. Le terminus d’une des plus belles routes du monde se situe à Londonderry, appelé aussi Derry. Cette ville fortifiée possède des remparts qui entourent toute la ville et qui renferme un patrimoine important, telles les cathédrales St Columb ou St Eugène, le Guidhall. Au détour des rues, vous découvrirez les fresques peintes, qui témoignent de ce lieu important pour l’histoire irlandaise, opposant catholiques et protestants, dont le Bloody Sunday de 1972. De Derry, osez une « excursion » en Irlande (ne vous inquiétez pas, ils conduisent également à gauche !). À quelques kilomètres, sur un promontoire, se visite le fort circulaire de Grianan Ailigh. Après une bonne halte à Derry, reprenez la route (l’A6) en direction de Belfast. En traversant les Sperrin moutains, chaussez vos chaussures de montagne et partez faire quelques randonnées. A proximité de Maghera, bifurquez en direction de Cookstown, pour découvrir les cercles de pierre de Beaghmore, situés non loin de là (sur l’A29). Ce complexe archéologique comprend 7 cercles de pierres de 10 à 20 mètres de diamètre ainsi que quelques cairns.

05.cercles de Beaghmore1

Prenez ensuite l’A505 en direction d’Omagh, puis rejoignez Enniskillen, chef-lieu du Fermanagh. Construit sur les rives de l’Erne, le château d’Ennikskillen se compose d’une caserne, d’un donjon médiéval et deux tourelles. Il renferme un musée du patrimoine, en accès libre. Toute proche, l’île de Devenish comporte un des plus beaux sites monastiques, avec son élément emblématique qu’est la tour ronde. Pour y accéder, vous devrez prendre un ferry (du jeudi au lundi). Toujours dans le secteur, les Grottes de Marble Arch sont parmi les plus belles d’Europe. Ce site classé à l’Unesco vous propose un monde souterrain de rivières, cascades, stalagmites, etc. Reprenez la route en direction du sud est de l’Irlande du Nord, et en moins de deux heures vous atteindrez la ville d’Armagh. Ancienne capitale de l’Ulster, elle possède deux cathédrales en l’honneur de St Patrick. Poursuivez vers le sud vers les montagnes de Mourne. Prenez l’A2, la Mourne Coast Road, qui alterne villages de pêcheurs et montagnes sauvages. La station balnéaire de Newcastle, est un bon point de départ pour vos randonnées dans ces montagnes. Reprenez la route de Belfast. Après une halte à Downpatrick, où vous verrez la tombe de St Patrick, le saint patron des irlandais, dirigez-vous vers Portaferry pour prendre le ferry.

06.Downpatrick1

Une fois traversé, longez le Strangford Lough jusqu’au manoir de Mount Stewart et surtout ses magnifiques jardins. L’aéroport de Belfast n’est plus qu’à 30 miles (environ 50 km), il est temps de dire au-revoir à l’Irlande du Nord, mais pas à notre blog voyage, alors revenez bientôt !

Que visiter en Irlande du Nord ?
5 (100%) 1 vote