Le soleil, la chaleur, les cocotiers, les palmiers, les plages de sable blanc… Non vous ne rêvez pas, non vous n’êtes pas encore au paradis mais bien sur Terre, et même sous le drapeau français: Bienvenue en Guadeloupe ! Pour beaucoup, ce département d’outre-mer représente un paradis terrestre et une destination (très) chère. Pourtant, selon les périodes de l’année, le prix du billet varie de plusieurs centaines d’euros selon les compagnies aériennes. Ayant vécu plusieurs années à Point-à-Pitre, j’ai sélectionné les dix sites incontournables de cet archipel. Suivez le guide…

Que faire en Guadeloupe: Notre Top 10 !

10 : SAINTE-ANNE
Crédit Photo : antillesexception.com

Crédit Photo : antillesexception.com

Présenter la Guadeloupe signifie forcément présenter une de ces nombreuses plages paradisiaques. Celles-ci sont nombreuses sur l’île. Libre à vous de les visiter ! L’ile papillon (nom donné à l’île par sa forme) est traversée par une route nationale qui relie Grande Terre à Basse Terre. En empruntant cette route, nombreuses sont les plages indiquées par des panneaux le long de la chaussée. Parmi les plus belles, et celles dont que je préfère, il y a tout d’abord la plage de la Perle, plage isolée où le tourisme de masse épargne encore aujourd’hui cet endroit magique. ; Et puis, il y a les plages plus fréquentées par le tourisme de masse comme Saint Anne : tous les hôtels de luxe et ainsi que le Club Med se situent le long de cette plage. Malgré tout, celles-ci restent deux destinations à ne pas manquer, afin de nager dans une eau turquoise, et de siroter une noix de coco, allongé sur le sable fin tout en contemplant le large…

Malgré tout, celle-ci reste une destination à ne pas manquer afin de nager dans une eau turquoise et de siroter une noix de coco allongé sur le sable fin tout en contemplant le large…

9 : POINT A PITRE ET LE MARCHE AUX EPICES

Crédit Photo : guadeloupe.fr

Crédit Photo : guadeloupe.fr

Partir en Guadeloupe nécessite un passage forcé par le traditionnel marché aux épices de Point-à-Pitre ! C’est un véritable voyage au cœur des parfums et des saveurs créoles qui vous attend ! Je me souviens quand j’achetais l’ensemble de mes épices sur place, notamment les gousses de vanille… Toutefois, le marché étant ouvert presque tous les jours, nombreux sont les pièges à touriste. Il n’est pas « anodin » que l’on vous offre un verre de punch, afin de négocier par la suite l’achat de quelques marchandises. A visiter afin de plonger dans la tradition créole !

8 : VOYAGER AU COEUR DE LA FABRIQUE DU RHUM

Crédit Photo : voyageursdemonde.com

Crédit Photo : voyageursdemonde.com

Le rhum, boisson de pirate me dites-vous ? Je vous invite à vous rendre au cœur d’une de ces nombreuses distilleries présentent sur l’île : celles-ci vous transporteront plusieurs siècles d’évolutions des techniques de fabrication du rhum guadeloupéen, ainsi que de la culture de la canne à sucre. Ceux pour qui la soif vient perturber cette aventure, sachez que lors de mes visites précédentes de ces distilleries : il était possible de déguster ce trésor local !

7 : L’ILET DU GOSIER ET L’ILET CARET
Crédit Photo : le-hamac.com

Crédit Photo : le-hamac.com

Envie de jouer les robinsons ? Ces deux îlets représentent à mes yeux ce qu’il y a de plus beau dans la faune et la flore marine de la Guadeloupe. Ils représentent aussi, mais surtout l’idée de liberté du célèbre Robinson, qui, abandonné sur une île déserte après le naufrage de son navire, a du survivre seul. Oublions cette tragédie ! Bienvenue sur deux îlets grands l’un d’un kilomètre, et l’autre de 250 mètres. Inhabitées, ces deux îles sont célèbres pour leurs décors de carte postale. Un restaurant se trouve tout de même sur l’îlet Gosier et un bateau propose de vous y conduire. L’île donne vue sur la barrière de corail, pourquoi ne pas y siroter un Ti Punch  ? N’oubliez pas votre masque de plongée et votre tuba, les fonds marins sont époustouflants, et il n’est pas impossible de croiser une tortue de mer en observant la faune. Pour la petite histoire, je me souviens avoir eu l’opportunité de camper sur l’îlet Caret, et de ressentir le bonheur de me faire réveiller en pleine nuit par le bruit d’une tortue venant pondre ses œufs dans le sable. Inoubliable !

6 : LE PARC COLUCHE
Crédit Photo : flyingfrenchies.my.tripper-tips.com

Crédit Photo : flyingfrenchies.my.tripper-tips.com

Le Parc Coluche est en fait appelé le Jardin Botanique Deshaies qui fut notamment la propriété de l’humoriste dès 1979. Il permet de se balader et de découvrir bon nombre de végétaux et une partie de la faune et de la flore locale. Je vous mets au défi de trouver l’arbre dans lequel Coluche avait installé une plateforme en bois afin de monter dessus chaque soir et déguster son Ti Punch tout en contemplant le crépuscule. Oui, cet arbre existe !

5 : A L’ASSAUT DE LA SOUFRIERE

Crédit Photo : aide-voyage.com

Crédit Photo : aide-voyage.com

La « vieille dame » plus connue sous le nom de la Soufrière est la volcan actif de la Guadeloupe. L’accès au sommet de la Soufrière est possible via des circuits de randonnée pédestre. Certains secteurs au sommet restent interdits en raison de gaz acides et toxiques mais cette excursion reste relativement simple. Le départ classique se fait à partir des « Bains Jaunes » (altitude de 950 mètres), puis il faut prendre la « trace du Pas du Roy ». A vos crampons !

4 : LES BOEUFS TIRANTS

Crédit Photo : nouvellesiles.com

Crédit Photo : nouvellesiles.com

Il s’agit de concours organisés dès le mois d’Avril sur l’île. En fait, ces concours débutent traditionnellement après la coupe de la canne. Attention, ces bœufs n’ont rien à voir avec de simples vachettes que l’on peut voir sur le bord de n’importe quelle route ! Les propriétaires s’occupent de leurs troupeaux comme de vrais enfants ! Ces bœufs peuvent peser jusqu’à 150KG. Le but de ce concours est d’amener une charrette sur une pente boueuse chargée de plusieurs tonnes suivant la catégorie dans un minimum de temps. La longueur du parcours varie selon l’inclinaison de la pente. Ce qui me dérange, c’est l’effort enduré par l’animal qui n’a d’autres choix que d’aller au bout de lui-même.

3 : LA CUISINE GUADELOUPEENNE ET CREOLE

Crédit Photo : guadeloupe-leguide.fr

Crédit Photo : guadeloupe-leguide.fr

La Guadeloupe, c’est une cuisine de métissage. Le mariage des saveurs africaines, des parfums de l’Inde et du savoir-faire hérité des grands-mères. Voilà qui résume bien la cuisine locale ! En poisson, je vous suggère la célèbre langouste que vous pouvez déguster dans la Marina de Gosier. Ensuite, le boudin créole est également très réputé, dégustez le avec un Ti Punch ! Les crabes farcis, le « ouassou », également le calalou (purée de légumes), le féroce (purée d’avocat à la morue hachée avec de la farine de manioc, le tout pimenté), et le bébélé, une spécialité de Marie-Galante. Voici mes conseils ! Pour ce qui est de la boisson, le Rhum reste l’alcool local mais les jus de fruit sont tout aussi délicieux : jus de goyave, de mangue etc. En bref, la cuisine créole est très variée, je n’ai moi-même pas eu l’occasion de tout gouter.

2 : LA CASCADE AUX ECREVISSES

Crédit Photo : gites-en-guadeloupe.com

Crédit Photo : gites-en-guadeloupe.com

Pas de panique, pas de risques de se faire pincer lors d’une baignade ! Située sur la route des deux Mamelles, la cascade aux écrevisses est accessible par un chemin balisé qui mène jusqu’à la cascade. Le pique-nique y est autorisé, de même que la baignade dans la vasque naturelle creusée dans la pierre. Lorsque je vivais sur l’île, le chemin balisé n’était pas encore construit, ce qui rendait le trajet plus authentique et la sensation d’être en pleine nature encore plus forte. Toutefois, sachez que l’endroit est d’une beauté extraordinaire. Le poumon de la Guadeloupe est très certainement Basse Terre pour sa « jungle ». Cette cascade est toutefois l’endroit le plus visité en Guadeloupe aujourd’hui.

1 : LA GUADELOUPE, TOUT SIMPLEMENT

Ilet_du_gosier

Il est difficile de sélectionner dix lieux incontournables lorsqu’on sait qu’on ne pourra pas tous les mentionner ! Les Saintes, Marie Galante, Saint-François et les baleines migrants au loin, les plongées sous-marine dans la réserve Cousteau.. Tant de lieux qu’il ne faut pas oublier de visiter une fois sur place ! Avant de clôturer cette mince présentation, sachez que le niveau de vie sur l’île est relativement élevé mais que les produits locaux sont abondants et peu chers !

Que faire en Guadeloupe: Notre Top 10 !
4.23 (84.62%) 13 votes