Rio, meu amor. Rio, para sempre.

Rio de Janeiro est, selon moi, la plus belle ville au monde. Oui, même Paris ne lui arrive pas à la cheville ! Je ne parle pas uniquement de l’architecture, je parle de ces montagnes qui donnent à la ville cette vision si particulière, je parle évidemment de l’ambiance, de cette chaleur ambiante qui règne 365 jours an, de son climat attrayant, de sa fête, sa jovialité mais aussi, sa beauté si singulière. Vous qui rêvez de visiter cette ville ou d’y revenir, voici pour vous le top 5 des lieux incontournables de Rio dont on ne se lasse pas !

Top 5 des choses à faire à Rio de Janeiro

Le Corcovado

Que serait Rio de Janeiro sans le Corcovado et son Christ Rédempteur ! Même à des kilomètres, on ne voit que lui. De loin comme de près, il impressionne de par sa prestance et sa hauteur (38 mètres) et, devinez-quoi, il a été dessiné par Paul Landowski, sculpteur français : de quoi nous rendre fiers ! Le Christ est non seulement un monument incontournable du Brésil qui, ma foi, peut donner mal au cou à force de lever la tête pour le contempler, mais qui nous offre une vue spectaculaire de tout Rio. Du haut du Corcovado, vous pourrez apercevoir le Pain de Sucre, les plages de Copacabana et Ipanema, le lac Rodrigo de Freitas et notamment le centre-ville.

bras1

Le pic du Corcovado faisant plus de 700 mètres d’altitude, il est important de favoriser le beau temps pour monter rendre visite au Christ Rédempteur. Les nuages sont vite arrivés et le Christ a tendance à disparaître parfois pendant plusieurs heures ! Le Corcovado est l’un des nombreux reliefs surplombant Rio et certainement le plus célèbre avec le Pain de Sucre. En somme, à ne manquer pour rien au monde ! Mon expérience du Corcovado a toutefois été très décevante car le temps était radieux durant la montée mais, une fois arrivée en haut du pic, un brouillard si épais s’est installé que j’en ai perdu mes camarades. Je n’ai jamais pu voir le visage du Christ et encore moins le panorama.

Pour la petite anecdote, j’ai fêté mes 20 ans à Rio et la journée a été un véritable… cauchemar. Rien de ce qui était prévu n’est arrivé, nous avons enchaîné les problèmes et les malchances. Ce n’est qu’à 22 heures que j’ai enfin pu me poser et respirer. Nous nous sommes arrêtés à un fast food par manque de temps et je devais garder le chien qui ne pouvait pas rentrer à l’intérieur. J’étais seule dans une station essence pour mes 20 ans, une laisse dans la main, un burger dans l’autre. Mais quand j’ai relevé la tête, ma tristesse s’était envolée : le Christ Rédempteur était face à moi, tout illuminé, les bras grands ouverts et, à cet instant, j’ai réalisé que peu m’importait les circonstances, j’étais à Rio et, pour cela, il devait sûrement un peu veiller sur moi.

Le « Paõ de Acucar »

Le Pain de Sucre est une destination incontournable de Rio. Si le Pain de Sucre est moins haut que le Corcovado (36 mètres), il offre toutefois une vue panoramique de la ville des plus spectaculaires. Je ne saurais dire si celle-ci est aussi impressionnante que celle du Corcovado puisque, comme vous le savez, je n’ai rien vu… Le téléphérique relie Morro da Babilônia à Morro da Urca pour ensuite rejoindre le Pain de Sucre. L’ascension dure environ trois minutes et permet de survoler la mer pour, enfin, atteindre le paradis. À l’inverse du Corcovado, n’ayez pas peur de la météo pour le Pain de Sucre ! Les nuages ne gâchent en rien la beauté du moment. Bien au contraire, ils laissent filtrer à travers eux les rayons du soleil, offrant ainsi un paysage digne des plus beaux tableaux. Si possible, prenez tout l’après-midi afin de profiter du coucher de soleil qui est, sans aucun doute, propre à Rio de Janeiro.

bras2

Parmi tous les panoramas visités jusqu’à maintenant, celui-ci est sans aucun doute le plus fabuleux jamais vu. Peu de mots peuvent retranscrire la magie de cet instant. Vivez-le, à tout prix. Le Pain de Sucre et moi, c’est une merveilleuse histoire d’amour qui dure depuis août 2010. Au sens littéral du terme, j’ai eu le souffle coupé en arrivant là-haut. J’ai été si émerveillée par tant de beauté que je me suis effondrée en larmes face à une telle splendeur. Je n’oublierai jamais ce moment. Ni le regard inquisiteur des autres gens, d’ailleurs…

Les plages de Rio de Janeiro

Copacabana et Ipanema font partie des plages les plus célèbres au monde, et ce n’est pas pour rien ! Elles regroupent toutes les classes confondues de Rio de Janeiro et, précisément à cet endroit, il n’en existe plus aucune. Les gens se retrouvent après le travail et les cours, certains même enlèvent directement leur costume sur la plage pour courir se jeter dans les vagues ! Passer d’un homme d’affaire aux traits graves à un fou furieux courant en slip dans la mer, c’est assez perturbant, mais très sympa à voir ! Les directeurs, les ouvriers, les étudiants, les étrangers : tous se retrouvent. Mais l’incontournable de ces plages, c’est évidemment le foot ! Le sport éteint toutes les distinctions sociales et vous mêle à la culture brésilienne : un délice. Vous trouverez sur le bord de mer de nombreux stands de boisson. N’hésitez pas à goûter le fameux jus de coco que l’on boit à même la noix à l’aide d’une paille. Vous trouverez également l’açaï, fruit typique du Brésil que l’on déguste sous la forme d’un smoothie. Dépaysement garanti !

bras

Ah, Copacabana et Ipanema, il s’est passé bien des choses sur ces plages. Mais attention, leur côté attrayant renferme bien des maléfices ! Vous avez la sensation d’être à l’abri de la température qui peut grimper à plus de 50 degrés en été, mais il n’en est rien ! Votre peau ne manquera pas de vous rappeler que le soleil du Sud de la France est une rigolade à côté ! Je me suis retrouvée défigurée (et le mot est faible) par les coups de soleil. Je n’ai jamais autant souffert de sourire, croyez-moi. J’ai alors découvert que sous ma peau, il existait effectivement un autre peau ! Je vous laisse imaginer le portrait.

Santa Teresa

Santa Teresa est un quartier typique de Rio de Janeiro. On le rejoint grâce au « bôndji » qui franchit l’ancien aqueduc de Lapa. Santa Teresa est assimilé au « Montmartre de Rio » avec ces nombreuses marches aux couleurs estivales. Ce quartier est un incontournable de Rio car il nous plonge au cœur de la vie brésilienne et nous fait vivre à son rythme entraînant ! Vous y trouverez de charmants restaurants où vous pourrez savourer la typique et délicieuse feijoada composée de haricots noirs, de riz et de viande de porc.

Impensable de se rendre au Brésil sans y goûter, et impossible d’y résister !

bras3

Le quartier de Santa Teresa est également réputé pour être dangereux. Comme dans tous les quartiers assez pauvres, que ce soit au Brésil ou n’importe où ailleurs, prenez des précautions élémentaires, soyez prudents et vous ne rencontrerez aucun problème ! À la tombée de la nuit, le quartier s’anime et chante, la vision en journée n’est alors plus du tout la même ! Si vous en avez la possibilité, passez-y une soirée, vous en garderez un merveilleux souvenir !

Le jardin botanique

Le jardin botanique de Rio de Janeiro est l’un des plus beaux jardins au monde. On se retrouve plongé au cœur de la nature brésilienne autour de plantes que vous ne verrez nulle part ailleurs, à moins que vous ayez pour habitude de vous promener dans la jungle le dimanche après-midi, ce qui est tout à votre honneur. Vous trouverez à l’intérieur de ce jardin deux édifices historiques que sont la Casa dos Piloes et la Casa de los Cedros. Rio étant une ville extrêmement bruyante qui donne l’impression de ne jamais dormir, cet instant saura vous apaiser et vous faire apprécier le calme et la fraîcheur du lieu.

bras4

Voilà, Rio, c’est déjà fini ! Mais pour connaître de nouvelles destinations du bout du monde, je vous invite à faire un tour sur notre blog voyage !

zp8497586rq
Top 5 des choses à faire à Rio de Janeiro
4.89 (97.78%) 9 votes