«To see the world, things dangerous to come to, to see behind walls, draw closer, to find each other, and to feel. That is the purpose of life», tel est le slogan fictif de LIFE Magazine dans «La Vie rêvée de Walter Mitty», film dont l’intrigue se déroule principalement en Islande, ce pays si différent qui résume si bien ces paroles presque utopiques.

Si je vous écris cet article, c’est parce que l’Islande m’a effectivement fait «voir le monde», fait «voir au-delà des murs», et fait «ressentir» et j’aimerais partager avec vous mon amour pour ce pays magique. Alors voici quelques aspects de l’Islande qui m’ont touchés et passionnés, mais surtout, qui ont fait de mon passage sur cette « Terre de Glace » un voyage inoubliable.

SES PAYSAGES

chutes islande

Sans tomber dans le discours traditionnel sur les paysages du pays, j’ai vraiment trouvé en Islande un dépaysement total, un bout de paradis qui avait immédiatement déconstruit mes habitudes urbaines. Le dépaysement commence dès l’aéroport, la route vers Reykjavík étant parsemée de coulée de laves séchée, puis vous envahira partout sur l’île. A vous les plages de sable noir, les geysers, les cascades, les aurores boréales, les sources d’eau chaude naturelles, les glaciers et les volcans… Il y en a pour tous les goûts !

A vous les plages de sable noir, les geysers, les cascades, les aurores boréales, les sources d’eau chaude naturelles, les glaciers et les volcans… Il y en a pour tous les goûts !

Et si je ne devais retenir qu’une chose parmi toutes les richesses dont regorge l’Islande, ce serait sans conteste la découverte des icebergs de Jökulsárlón, qui m’ont littéralement coupé le souffle…

volcan islande

Enfin, allez voir par vous-même l’Eyjafjallajökull – devenu en peu de temps une légende de l’actualité et des films français – pour découvrir que ce n’est en fait pas seulement un volcan… mais surtout un immense glacier, comme le montre ses trois composantes : « eyja » = îles, « fjalla » = montagnes, et « jökull » = glacier ! Demandez aussi aux locaux de vous apprendre à prononcer ce mot magique, ils seront ravis de vous aider et de se moquer de vous !

GASTRONOMIE

HotDog resized

Tous les articles sur l’Islande ont coutume d’en vanter les paysages et de nier sa gastronomie. Certes, ce n’est pas la meilleure cuisine au monde, mais on y trouve des choses très intéressantes, à tester si vous en avez l’opportunité!

Il y a d’abord ce petit stand de hot dog – considéré officieusement comme un plat national -, Bæjarins Beztu Pylsur (littéralement « le meilleur hot dog de la ville« ), emblématique de Reykjavík; un stand qui ne paie pas de mine, mais qui fait la fierté du pays depuis que Bill Clinton y soit passé. Tous les islandais y ont déjà mangé, et y passer fera de vous un véritable islandais! Pour ma part, je l’ai vraiment trouvé succulent et même bon marché (2 euros pour le hot dog et sa panoplie de sauce et d’ognons frits); pas étonnant que The Guardian l’ait élu meilleur hot dog d’Europe!

Pas étonnant que The Guardian l’ait élu meilleur hot dog d’Europe!

Puis il y a le Hákarl (littéralement « requin pourri« ) -un plat typiquement islandais-, que je vous recommande pour l’experience… En un mot, c’est un requin que l’on enfouit sous terre pendant plusieurs mois pour qu’il perde sa toxicité. Ensuite, la tradition veut que l’on le mange en petit dés accompagnés d’un cul sec de Brennivín, liqueur locale, qui n’est toutefois pas assez puissante pour vous enlever le goût monstrueux du Hákarl!

Si vous aimez les défis ou si vous voulez piéger vos amis, n’hésitez plus 😉 Voici une vidéo plutôt amusante sur le Hákarl, avec des dégustations de la part de malheureux volontaires à partir d’1m47.

LES GENS

Le peuple islandais est vraiment très généreux. Les islandais peuvent paraître assez froids au premier regard, mais n’hésiteront pas à vous aider en cas de difficulté. J’ai eu moi-même de nombreux problèmes en voyageant dans le pays, et la réactivité des islandais m’a souvent agréablement surpris. Un exemple personnel – parmi tant d’autre – que j’aimerais partager avec vous, qui peut sembler insignifiant mais qui a beaucoup représenté pour moi et qui m’a aidé à continuer l’aventure sans aucun souci philosophie.

J’ai voyagé en Islande sans réel plan, sans savoir ce que j’allais manger, où j’allais dormir ; un peu à l’arrache si vous m’accordez l’expression.

J’ai voyagé en Islande sans réel plan, sans savoir ce que j’allais manger, où j’allais dormir ; un peu à l’arrache si vous m’accordez l’expression. Je voyageais en auto-stop en suivant l’autoroute circulaire mais il commençait à se faire tard et les voitures disparaissaient aussi vite que la lumière du jour. J’étais sur le point d’abandonner, de planter ma tente et d’ouvrir ma boîte de thon en conserve, et c’est alors que quelqu’un s’arrêta, me pris dans sa voiture avant de me proposer de m’héberger, craignant pour ce que je pourrais devenir tout seul au milieu de nulle part. On ne se connaissait pas, mais cette personne m’a sauvé du froid islandais, m’a permis de ne pas manger une boîte de thon aussi bonne qu’un Hákarl ; en bref, cette personne m’a redonné espoir et envie de poursuivre l’aventure. En un mot, il y aura toujours un ange gardien islandais qui veillera sur vous 🙂

Pour finir, l’Islande est une terre de voyageurs, et entre voyageurs, on s’entraide !

PETITS PLAISIRS ISLANDAIS

eglise islande

Les joies de la piscine thermale sont l’aspect de la vie quotidienne islandaise que j’ai le plus vite adopté. Enfin… peut-être pas la joie des douches souvent communes et dans son plus simple appareil. Mais une fois l’initiation accomplie, c’est un monde de « hot pots », de saunas et surtout de relaxation qui s’offre à vous, pour la modique somme d’un hot dog et demi.

C’est un monde de « hot pots », de saunas et surtout de relaxation qui s’offre à vous, pour la modique somme d’un hot dog et demi.

Et croyez moi, vous commencerez même à apprécier cette odeur d’œuf pourri qui émane des vapeurs de soufre liée à la géothermie, utilisée pour chauffer le pays, et donc l’eau de ses piscines thermales.

Pour les plus courageux d’entre vous en quête d’authenticité, Reykjavík renferme aussi le « Musée national du Phallus »: une expérience originale, qui vous fournira en nouvelles photos de profil Facebook. Les autres pourront découvrir l’histoire du peuple islandais et les sagas des Vikings dans les nombreux musées qui peuplent en masse le pays, qui est très fier de ses traditions et de son identité. Enfin, Reykjavík héberge des chefs-d’œuvre d’architecture, comme l’Harpa, salle de concert et centre de congrès, ou l’église luthérienne Hallgrímskirkja, où vous pouvez monter pour jouir d’une vue dominante sur la ville.

Pour les amateurs de boissons, l’Islande possède une gamme de bières assez développée – la boisson des Vikings – mais aussi des alcools forts très originaux : je vous ai déjà parlé du Brennivín, à tester (avec ou sans requin !), il y a aussi la vodka distillée à la lave, mon coup de cœur… Je vous laisse découvrir le reste par vous-mêmes, avec modération bien sûr ! Votre allié principal dans cette quête sera l’application Appy Hour, qui répertorie tous les happy hours de Reykjavík, pour iPhone ou pour Android 🙂

Bien sûr, tout ce que j’ai cité est loin d’être exhaustif ! Malgré sa petite taille, l’Islande est une île qui vous réserve énormément de surprises. Alors n’hésitez plus et faites comme Walter Mitty : voyez le monde, voyez au-delà des murs, et ressentez ! Et si jamais cela vous donne vraiment envie, ne ratez surtout pas les articles Itinéraire en Islande ou notre Top 10 des choses à faire en Islande.

Prenez vos valises et partez en Islande!
4.33 (86.67%) 6 votes