Perdu au milieu du Parc del Garraf, se trouve l’unique temple bouddhiste de toute la Catalogne : oubliez que vous êtes en Espagne le temps d’une randonnée !

Le Parc del Garraf constitue le contrefort sud-ouest de la cordillère littorale catalane et paraît plutôt désertique de par son côté rocailleux. On peut y accéder à pied depuis plusieurs communes catalanes ou en voiture, ce qui reste le plus simple. Pour notre part, nous avions décidé de partir de Sitges : cette petite ville balnéaire très touristique se trouve seulement à 20 minutes en cercanía (train de banlieue) de Barcelone (nous sommes parties de la gare de Sants, ligne n°5).

Parc del Garraf : qu’y faire ?

Préparatifs et Départ

Parties découvrir le temple Bouddhiste sur les conseils d’une collègue, que ne fût pas notre surprise quant à l’office de tourisme on nous annonça qu’il y avait 6 heures aller-retour de randonnée (effectivement, on s’attendait plus à une bonne heure selon les dires de notre collègue). Nous avons donc pris notre courage à deux mains (en se disant que l’employée de l’office de tourisme avait sûrement un peu exagéré), acheté notre pique-nique et sommes parties gaiement sous un soleil radieux.Si vous souhaitez faire le plein d’eau et acheter de quoi pique-niquer sur place, un peu plus bas (sur la droite en sortant de la gare) se trouve un supermarché. Ayez votre maillot de bain sur vous en cas de beau temps pour pouvoir piquer une tête dans la mer en rentrant sur Sitges 🙂

Le sentier…

Pour atteindre le début du sentier, il faut passer par une petite zone industrielle de Sitges et suivre les mêmes panneaux que pour les automobilistes. Ce tronçon passé, nous arrivons au début d’une petite route goudronnée blanche. Il faut savoir que sur tout le chemin menant au temple les voitures peuvent passer puisqu’il y a des habitants parmi les montagnes et le temple est accessible en voiture. Cependant, ces dernières ne sont pas trop fréquentes, ce qui nous donne tout de même l’impression d’être perdu dans la nature.

Sentier

Le parcours est très agréable et assez souvent ombragé vers la moitié du sentier. N’hésitez pas à vous retourner régulièrement lors de la petite ascension du début: vous aurez une magnifique vue sur Sitges et… la mer !

Cette randonnée a été un véritable bol d’air : loin de la ville et entourée de vallées verdoyantes, on respire à plein poumon l’air embaumant la garrigue. On découvre même avec surprise des vignes au détour d’un virage, nous donnant l’impression d’avoir été plantées là par pur hasard.

vignes sitges

Le monastère Bouddhiste

Ce temple se trouve à la sortie d’un petit village (qui de loin peut donner l’impression d’être abandonné) dans le Palau Novella.
Ce palais a été construit par Père Domènech i Grau, un “Indien” très fortuné venant de Cuba sous le règne d’Alfonso XII (1874-1885). Son architecture mélange plusieurs styles : baroque, oriental, arabe et néoclassique. Juste à côté se trouve un petit jardin où sont situés les moulins à prières.

Moulins à prièresAujourd’hui, et ce depuis 1996, s’y trouve la communauté Bouddhiste catalane Sakya Tashi Ling. Celle-ci fait donc du palais l’unique monastère tibétain de Catalogne. Le monastère est partiellement ouvert aux visiteurs et propose d’ailleurs plusieurs activités centrées sur la méditation. L’arrivée au monastère est évidemment un moment de détente pour vos jambes mais aussi pour votre esprit. Pas un bruit (à part celui des voitures qui arrivent de temps en temps)et de loin vous pouvez entendre les moines méditer : très apaisant et assez dépaysant! Au final, nous avons effectivement mis 6 heures, comprenant 1 heure de pique-nique et une pause d’une demi-heure à la cafétéria du temple.

Informations pratiques

  • Évitez de faire cette randonnée aux heures les plus chaudes de la journée car le soleil tape fort : portez un chapeau et évidemment tartinez-vous de crème solaire.
  • Prévoyez suffisamment d’eau : sur le chemin il n’y a absolument aucun moyen de se procurer de l’eau. Au village d’arrivée se trouve un restaurant (qui propose d’ailleurs un menu spécial cycliste) et au sein du temple une cafétéria permettant de siroter un verre ou de manger à l’ombre des arbres.

En résumé, cette excursion est parfaite pour se mettre au vert et s’intègre parfaitement dans un séjour à Barcelone : n’hésitez pas à consulter que faire à Barcelone ainsi que notre blog voyage.

Catalogne : que faire dans le Parc del Garraf ?
4.93 (98.57%) 14 votes