L’après-midi, Jemaa El-Fna se transforme en une grande scène de théâtre, place aux charmeurs de serpents, aux musiciens, aux conteurs et aux acrobates.

Il y a des noms porteurs de rêves ou tout l’exotisme du monde tient en trois syllabes, Marrakech en fait partie. Niché au contrefort de l’Atlas, la ville fait partie des destinations qui font plus que jamais rêver… Venir à Marrakech lors d’un tour du monde, c’est à la fois la découverte des richesses culturelle marocaines, la garantie du soleil, et le plaisir de profiter d’une ville ouverte sur le monde, mais qui a su garder tout son charme.  Bien sûr, les trésors de la ville ne se résume pas en 5 lieux, mais pour ceux qui n’ont pas le temps ou l’occasion de tout voir, voici les 5 endroits incontournables à visiter. Laissez-vous envoûter par la magie et l’ambiance de Marrakech ! Et, pour vous y rendre, profitez d’un vol pour Marrakech avec liligo.

Marrakech, la cité impériale : Le top 5 des incontournables

Le jardin Majorelle, un charme intime

Loin des souks et de la ville bouillonnante, ce jardin oriental offre un moment d’apaisement et de sérénité absolue qui contraste avec l’extérieur.  Il séduira  à coup sûr les amoureux de la nature et des oiseaux en tout genre. Véritable chef d’œuvre de botanique, on y trouve des plantes venus des cinq continents.  Appartenant aujourd’hui à  Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, Jacques Majorelle le propriétaire initiale avait conçu ce jardin autour de son atelier, maintenant transformé en musée d’art islamique.

Petite anecdote : Jacques Majorelle est à l’origine de la célèbre couleur  » bleu majorelle », qu’il créa pour exprimer la profondeur et l’intensité de l’océan. Ainsi il peignit les murs de son atelier, et même ceux de son jardins de cette couleur.

  • Tarifs d’entrée : jardins 5euros, soit 50DH  Musée : 2,5euros, soit 25DH
  • Ouvert tous les jours de l’année
  • 1er octobre au 30 avril : 8h à 17h30
  • 1er mai au 30 septembre : 8h à 18h
  • Mois de Ramadan : 9h à 17h

majorelle

La palmeraie, l’oasis féerique

Première oasis au nord de l’Atlas, la palmeraie de Marrakech compte des milliers de palmiers sur plus de 13 000 ha. Malgré de nombreuses constructions par endroit, elle conserve une certaine féérie incomparable. La palmeraie reste encore un des lieux les plus dépaysant de la ville avec des petites routes tranquilles ou il fait bon se promener. Le mieux est de faire la visite en vélo, scooter, ou en calèche pour les plus romantiques.  N’oubliez pas le pique-nique !

palmeraie

Palais de la Bahia, un charme fastueux

Edifié à la fin du XIXe Siècle par le grand vizir Ahmed Ben Moussa, le palais compte parmi les mieux préservés de la ville. Véritable chef-d’œuvre de l’architecture marocaine, le palais comporte 150 chambres à l’architecture hispano-mauresque, c’est le fruit de la rencontre des traditions artistique islamique et andalouse. Il est constitué d’un ensemble de maisons hétéroclites superbement décorées, débouchant sur de nombreux patio fleuris.

Petite anecdote: Le palais Bahia est à l’origine d’une anecdote marocaine  » la Bahia est enfin terminé  » expression employé lorsqu’une affaire reste longtemps sans solution, du fait de sa construction qui dura 7 ans.

  • Tarif : 1 euros, soit 10 DH
  • Horaires : Ouvert tous les jours de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 18h00

La place Jemaa El-Fna, un fouillis organisé

La place Jemaa El-Fna est sans aucun doute l’endroit le plus animé de la ville, scène de théâtre permanente, la place a de quoi fasciner, de jour comme de nuit. Le matin c’est l’heure des boutiquiers, l’heure de la criée, des emplettes, du commerce. Le marché se met en place et les bancs deviennent une palette extraordinaire, une cascade de fruits et de légumes sont installés dans tous les coins, on y trouve de tout. Dattes, oranges, bananes, abricots, pêche, prunes, pastèques, tomates, pamplemousses mais aussi des milliers d’épices.  L’après-midi, Jemaa El-Fna se transforme en une grande scène de théâtre, place aux charmeurs de serpents, aux musiciens, aux conteurs et aux acrobates. A la nuit tombée, la place devient noire de monde et se transforme en un immense restaurant en plein air. Plus qu’une place, Jemaa El-Fna est un mythe qu’il faut voir, écouter, sentir.

jemaa el fna 1

Les souks, l’éveil des sens

Un souk, c’est d’abord un dédale inextricable de ruelle chargée de bruits, d’odeurs, de couleurs, et d’impasse sinueuse bordée de boutique sombres auquel son agencement obéit à une structure bien établie. Ici, l’activité des souks mobilisie plus de 40 000 artisants, spécialiste dans de nombreux domaines. Ce qui est vrai pour Jemaa El-Fna l’est aussi pour les souks. Il faut y retourner à toute heure, y compris le soir. Le souk de Marrakech compte parmi les plus grands du pays et reste toujours envahi par une foule en perpétuelle agitation. Le périple s’achève immanquablement sur le point d’orgue touristique des souks : les teinturiers. Pour la visite, pas besoin de carte ni de guide, tout le plaisir réside dans le fait d’errer dans les petite ruelles….  Les souks de Marrakech sont classés parmi les plus grands et les plus beaux du Maroc, et surtout on y trouve de tout :

  • Poteries,
  • Bijoux,
  • Nombreuses sortes d’épices,
  • Pâtisseries,
  • Tapis,
  • Maroquinerie,
  • Ferronnerie,
  • Herboristerie,
  • Bois et vanneries,
  • Antiquités et brocantes,kilims marrakech

Et vous, pensez vous faire une escale à Marrakech lors de votre tour du monde ? Sinon, vous pouvez utiliser www.housetrip.fr pour trouver un logement sur place : Cliquez ici !

Itinéraire de Marrakech, la cité impériale : Le top 5 des incontournables
4.75 (95%) 4 votes