La Slovénie est un tout petit pays de l’Europe centrale encore méconnu et préservé du tourisme de masse, et qui possède de multiples atouts. Avec ses alpes Juliennes (qui n’ont pas à rougir devant nos alpes françaises!), sa côte adriatique (petite mais tellement charmante), ses multiples grottes kartisques et sa capitale  Ljubljana à la douceur de vivre, la Slovénie tient sa réputation de petite « perle » de l’Est.

En 2012, j’ai eu l’occasion d’y séjourner quelques temps. Voici mes sites natures préférés, parmi tout ce que le pays recèle comme trésors naturels.

1/ Le lac Bohinj 

Lac de Bohinj

Sans conteste mon endroit préféré ! Ce lac glaciaire bleu turquoise dans cet écrin de verdure qu’est le parc national du Triglav (le seul parc national du pays) est un véritable joyaux.

Ici c’est le rendez vous des familles, car l’eau peu profonde au bord, permet aux jeunes enfants de se baigner facilement.

C’est aussi un terrain de jeu pour les kayakistes, les cavaliers qui en font le tour, et les randonneurs qui après une bonne marche parmi les multiples sentiers alentour, iront se rafraîchir dans ses eaux limpides. Bien que situé à 525 mètres d’altitude, vous ne résisterez pas à vous jeter à l’eau lors d’une chaude journée d’été !

Une jolie légende émane du site de Bohinj, celle du chamois blanc aux cornes d’or, Zlatorog. Les slovènes disent que le chamois Zlatorog était le gardien d’un trésor caché. Un chasseur s’en pris à cette bête en lui tirant dessus, et Zlatorog saigna. Ses gouttes de sang se transformèrent en jolies fleurs rouges. Le chamois en mangea une et ses blessures guerirent. Il se vangea alors en tuant le chasseur puis s’enfuit dans les montagnes en emportant le secret du trésor caché. On ne le revit plus.
Pour la petite histoire, Zlatorog est une légende populaire mais aussi une célèbre marque de bière du pays !

 2/ Bled, son château, son lac et son île 

 Lac de Bled château et île

La ville de Bled fût mon lieu de résidence lors de ce séjour slovène.

Lorsque l’on arrive dans cette petite ville, on est accueilli par son château ayant fière allure sur son promontoir de pierre, et son lac charmant où flotte une île ornée d’une église. Bled est pour moi un endroit romantique. Ici le temps s’est arrêté.

Les belles gondoles en bois appelées « pletnas » vous feront de l’oeil, c’est sûr. Les bateliers les manoeuvrent à la force des bras avec une certaine aisance. Vous pourrez aussi louer une barque ou un canoe pour voguer sur le lac ou faire le tour de l’île. Si vous décidez d’accoster sur l’île du lac, allez donc faire sonner les cloches près de l’église de la Sainte Marie de l’Assomption, il paraît que cela porte bonheur:).

Une marche à pieds autour du lac est tout aussi sympathique mais attention de ne pas vous faire trop tenter par les multiples marchands de succulentes glaces;)

L’église est régulièrement ouverte et entretenue, allez la visiter si vous avez le temps. La visite du château est interessante mais sans plus, à moins que vous ne soyez passionné d’histoire.

Bled, c’est aussi une station thermale réputée située aux pieds des Alpes Juliennes. Une escapade bien être à ajouter à votre planning slovène !

 3/ Les gorges de Vintgar et le sentier pédestre sur les hauteurs de Bled 

Gorges de VintgarC’est un site très connu et très touristisque, mais il vaut quand même le détour.

J’essaie au maximum d’éviter la foule lors de mes voyages, mais parfois il y a des curiosités intéressantes à voir où vous n’avez pas d’autre choix que de vous mêler aux gens. Alors si comme moi vous êtes un peu agoraphobe 😉 allez visiter le site à l’heure d’ouverture, vers 10 heures le matin il me semble) .

Pour une somme de quatre euros par adulte, vous ferez une agréable marche entre deux parois rocheuses (aménagées je vous rassure) où une rivière plus que rugissante assure le spectacle et finit par une jolie cascade..

Je ne peux vous en dire plus, cela vous enlèverait la magie de la découverte, mais la photographie parle d’elle même. Prenez un pique nique, vous trouverez bien un endroit pour faire une pause sympathique.

L’été, le chemin est parsemé de multiples fleurs (ce qui m’a donné l’envie d’acheter un livre sur la flore slovène). Une fois le parcours classique fini, continuez votre balade sur le sentier de randonnée qui part dans la fôret, vous ne serez pas déçus de la vue sur Bled et les alentours un peu plus tard.

De plus le sentier vous ramènera au parking de départ par un autre accès, alors que tant de gens font l’aller retour par le même chemin dans les gorges.

 4/ Le plateau de Pokljuka 

Plateau de Pokjluka

C’est un site forestier situé entre les communes de Bled et de Bohinj, à environ 1300 mètres d’altitude. L’hiver, le site accueille des compétitions internationales de biathlon, l’été c’est le paradis des promeneurs.

Il y a de multiples sentiers et je pense qu’en faire le tour vous prendra beaucoup de temps. L’un de ceux que j’ai emprunté m’a emmené dans un marais protégé, en passant par des jolies recoins de forêt  où sur le chemin de multiples vaches en liberté ( avec une grosse cloche autour du cou) vous regardent d’un air médusé.

Le long du marais, il y avait des cabanes d’observations pour la faune, et au bout du chemin de vieilles fermes d’alpage en bois. Un décor digne d’Heidi 😉 C’est dans ce genre de site, où vous pouvez vous sentir seuls au monde.

 5/ Le col de Vrsic, la chapelle russe et la païenne 

Chapelle russe

Voici quelques curiosités. C’est un peu par hasard que j’ai découvert ces endroits, en regardant une carte de randonnée.

Sur la commune de Bovec, il y a une longue route avec une cinquantaine de virages en épingles à cheveux (tous numérotés), partiellement pavée.

Si vous avez tendance à être malade en voiture, abstenez vous, vous aurez inévitablement des hauts de coeur…

La route mène au col de Vrsic, le plus haut col montagneux de Slovénie à 1611 mètres d’altitude. Après une dizaine de virage, vous verrez une indication vous menant à une chapelle russe.

Vous me direz mais que viennent faire les russes ici ? Lors de la première guerre mondiale, les prisonniers russes furent réquisitionnés par l’armée autrichienne et contraints à travailler ici : ils construirent la route menant au col afin de relier les deux vallées. Beaucoup ont perdu la vie. La petite chapelle russe en bois fût construite en hommage aux prisonniers qui ont trouvé la mort. Beaucoup sont enterrés à proximité de la chapelle. Elle n’est malheureusement pas visitable de l’intérieur, mais le site est beau et empreint d’histoire.

Après cette visite historique, vous arrivez au col de Vsric et serez peut être accompagnés par des moutons errants en totale liberté. Visiblement les animaux d’élevage sont heureux en Slovénie !

La païenneUn chemin sur la gauche vous indique la païenne. Cet agréable sentier de randonnée vous mène, après trente minutes de marche environ, face à une énorme falaise, appelée falaise de Prisank. Si vous êtes observateur, vous verrez alors le visage d’une jeune femme, sculpté par la nature dans la roche. C’est très étonnant. Il y a bien sûr une légende à propos de ce visage, car c’est magique.

Il y a bien longtemps dans cette région vivait une jeune paîenne. De nature très douce, elle n’hésitait pas à venir en aide aux gardiens de troupeaux égarés, elle leur indiquait la route par temps de neige et brouillard. Un jour elle annonça une prophétie à la mère de l’un d’eux. Son fils aurait l’audace de tirait sur Zlatorog le chamois aux cornes d’or. Les sœurs de la païenne enragèrent et la maudirent, elles la firent changer en pierre. Aujourd’hui encore dans les falaises de Prisank, on peut apercevoir les yeux tristes de la jeune femme.

La Slovénie est vraiment exceptionnelle pour qui sait y capter son charme et sa douceur. Il y a tant d’autres sites naturels qui mériteraient d’être listés ! Alors sortez de l’ordinaire et incluez la Slovénie dans votre tour du monde. D’autres récits sont à découvrir sur notre blog voyage.

Le top 5 des sites « nature » à visiter en Slovénie
4.64 (92.73%) 11 votes