Qu’est-ce que le couchsurfing ? Certains d’entre vous connaissent probablement ce site internet de renommée mondiale. Ne vous inquiétez pas cet article vous est quand même destiné. Pour ceux qui au contraire n’en ont jamais eu vent, vous pourrez vous réjouir de cette découverte.

Nous avions déjà évoqué le système du Wwoofing auparavant, qui consiste à travailler de manière bénévole chez des particuliers (agriculteurs, éleveurs, etc..) en échange d’un lit et d’un peu de nourriture. Et bien dès à présent parlons du couchsurfing !

Le couchsurfing : qu’est-ce que c’est ?

Le Couchsurfing est basé sur le même principe que le wwoofing, le rapport à l’argent est proscrit ; il s’agit de proposer un lit, un canapé, un repas ou même un café à des gens de l’autre bout du monde susceptibles de venir visiter votre pays. Cela fonctionne également en sens inverse bien entendu, si vous souhaitez rencontrer de nouvelles personnes dans le prochain pays que vous allez visiter, cela vous permet de dormir chez l’habitant et de bénéficier de tous les petites astuces et bons plans de votre hôte.

Bien entendu, je vous ai concocté un article qui tentera de se rapprocher le plus possible de la réalité avec le témoignage de deux couchsurfeuses ; Chloé et Réjane.

Comment as-tu connu ce site web et quelles étaient tes premières impressions?

Réjane : Alors j’ai connu le site grâce à une amie qui connaissait déjà bien le fonctionnement et avait déjà pratiqué le couchsurfing.

Chloé : J’en avais tout simplement « entendu parler » par des amis, des connaissances… Bien avant de voyager et d’expérimenter ce genre d’expérience « en vrai ». Après, je m’y suis vraiment intéressée, une fois arrivée au Canada, plein de projets de voyages en tête… ! Niveau des premières impressions, j’ai été impressionnée justement par le nombre d’hôtes que l’on pouvait retrouver un peu partout à travers le monde … 🙂

Est-ce que tu étais méfiante le jour où tu t’es lancée?

Réjane : J’avoue que je n’étais pas super à l’aise à l’idée de me faire héberger par un inconnu et qui plus est dans un pays étranger.. Après avoir visité plusieurs profils d’hôtes, notre choix s’est arrêté sur celui de Darrach, un irlandais vivant à Dingle. Grâce aux avis et aux commentaires sur son profil nous avons pu nous faire une idée de la personne et nous l’avons contacté.

Chloé : N’ayant jamais tenté l’expérience seule, je dois dire que non. Même si j’étais plus rassurée d’organiser moi-même le couchsurfing, et de me mettre en lien avec l’hôte !

couchsurfing

Comment s’est passée la rencontre avec ton hôte?

Réjane : Nous avions ses coordonnées (adresse et numéro de téléphone) donc pratique quand on ne connaît pas le pays… il est venu nous chercher à la gare routière et nous sommes arrivés chez lui. Nous avons alors rencontré une personne super sympathique et très intéressante... ( Il parlait français, anglais et espagnol) nous sommes restées 3 nuits chez lui. Il a été super accueillant et très serviable..

Chloé :  A chaque fois c’était une super expérience. Après cela dépend aussi de l’âge de l’hôte. Par exemple, je suis allée avec deux amis dans le nord du Canada, et là c’était un couple cinquantenaire qui nous ont trop bien accueillis, et qui nous ont cocooné à fond. À NYC, c’était des jeunes, donc le soir ils faisaient la fête avec nous et l’autre endroit à BOSTON, le gars était hyper cool, genre no prise de tête !

Une fois le gars qui nous hébergeait était obnubilé par le fait d’obtenir des avis positifs, et nous a hébergé à cette condition, que l’on note sous ses yeux un avis positif !!! C’était dans une résidence du MIT à Boston, dans une chambre de 30m² grand max, et nous étions 7 plus 2 autres couchsurfeurs déjà présents ! Du coup on s’est barré après une nuit !

 Quels sont les avantages de ce système selon toi?

Réjane : Pour moi les avantages sont en priorité l’économie car étant jeunes nous n’avions pas un gros budget pour nos vacances et le fait d’avoir pu dormir gratuitement… ce n’est pas rien. Le deuxième avantage c’est qu’il a pu nous conseiller des endroits à visiter des bars sympas où aller (endroits qui n’étaient pas forcément indiqué dans le guide du routard). Et troisième avantage c’est l’immersion dans la vie d’un Irlandais pendant 3 jours,  on a pu découvrir sa vie quotidienne.

Chloé :

  • Faire des rencontres hyper intéressantes, dépaysantes et surprenantes … !! Je suis fan de ça…
  • Découvrir le pays autrement !
  • Éviter de passer pour le touriste moyen et faire des choses qui sortent de l’ordinaire !
  • Financièrement c’est quand même vraiment intéressant, tu vois à New York j’ai eu l’occasion de me retrouver un plein cœur de Manhattan, dans un building de Ouf’ et je pense que je n’aurais jamais eu cette occasion autrement !
  • Après c’est aussi un échange de bons procédés, le fait d’offrir des cadeaux (repas, vin, etc…) est aussi sympa.

couchsurfing

Quels sont les inconvénients?

Réjane : Les inconvénients sont pas nombreux si ce n’est le fait de ne pas être chez soi et du coup la peur de déranger et de demander quelque chose même si il nous as dit « faites comme chez vous » et le fait aussi peut être de tomber sur quelqu’un de pas très accueillant..

Chloé :

  • Je pense que ça marche mieux quand t’es une fille ou quand il y a des filles dans le groupe.
  • Il y a quand même des gens chelous, avec des annonces bizarres, sur New York, j’avais vu un gars qui proposait un appart magnifique, et il précisait qu’il faisait des « soirées hot/sex », bref…
  • Et sincèrement je ne sais pas si je tenterais l’expérience toute seule … ! Sauf si j’ai vraiment, vraiment échangé avec la personne
  • Je pense aussi que ça doit rester quelque chose de très temporaire, et que certains couchsurfeurs peuvent abuser un peu de la gentillesse des hôtes ! J’avais eu des discussions à ce sujet, avec des hôtes justement.
  • Je pense aussi qu’il faut vraiment être OUVERT D’ESPRIT pour utiliser ce moyen de voyager, et avoir envie de rencontrer l’autre ; dans le sens quelqu’un de différent de soi, surtout en terme de culture.

Te sens-tu en confiance dorénavant pour voyager plus souvent en utilisant couchsurfing?

Réjane : Grâce au site Couchsurfing j’ai découvert une nouvelle façon de voyager (en dehors des hôtels, auberges, etc…) et je trouve ce moyen super pour faire des nouvelles rencontres et échanger. Je pense sans hésiter que si j’ai besoin d’être hébergée, je retournerai sur le site couchsurfing !

Chloé : Définitivement, oui 🙂 Mais toute seule, je ne sais pas trop… !

Enfin dernière question… quelle sera ta prochaine destination?

Réjane : J’aimerais assez partir en Écosse ou en Nouvelle-Zélande !

 Chloé : Sincèrement je suis un peu un oiseau et voyager me tient vraiment à cœur … !

  • Amérique du Nord Ouest: Vancouver, ça m’intéresserait bien.
  • L’Amérique du sud
  • Océanie : peut-être Nouvelle-Calédonie
  • En plein milieu de l’océan pacifique ! Je rêve d’aller sur une île perdue aussi
  • Et j’aimerais vraiment prendre le transsibérien

Mais j’aimerais bien réussir ma carrière de psychologue aussi, du coup si je peux allier les deux ce serait top. Enfin … J’ai tout le temps envie de voyager et la destination change aussi parfois avec mes humeurs… !

couchsurfing

Une petite anecdote pendant ton expérience de couchsurfeuse ?

Chloé : J’en ai deux en fait !

  1. À Boston, nous étions hébergés chez un gars hyper cool (qui avait un lit d’eau en plus !) et qui nous avait passé une pièce de son appart pour que l’on dorme tous ensemble (on était 7) et il nous a montré à quoi servait cette pièce un mois auparavant …. Et là IMMENSE plantation de marijuana qui recouvrait toute la surface ! Si c’est pas fou comme anecdote hein !
  2. À NYC, les deux gars qui nous hébergeaient (on était 4 filles) étaient diplômés d’HARVARD, et connaissaient personnellement Marc Zuckerberg ! Ils nous ont également montré un magazine, un genre de journal d’Harvard, dans lequel ils avaient posé pour une campagne du genre sexy, drôle et intelligents !
    J’ai également pu voir un coucher de soleil au 56ème étage d’un building, ça c’était dingue !!
    Ah oui et aussi, leur douche !!! En fait il y avait une fenêtre en face de la douche qui partait du sol au plafond, si bien que tu avais l’impression de te doucher au milieu des buildings ! Du coup, par précaution il était préférable de se doucher… dans le noir !

couchsurfing

Ces deux interviews vous proposeront des points de vue différents, je voulais également casser les préjugés liés au manque d’informations quant aux voyages dits « improvisés ». On entend souvent dire ;  « Mais quand tu pars tout seul comme ça, tu dors où ? Tu fais comment pour rencontrer des gens ? ». Et bien voilà une méthode pour ne pas se sentir trop perdu dans un nouveau pays, pour voyager pas cher et s’immerger dans la vie des locaux.

En bref si le voyage organisé ne vous convient plus, que vous voulez sortir un peu des sentiers battus, n’hésitez pas à lire ces témoignages assez éloquents ! Et n’hésitez pas à consulter nos autres articles sur notre blog de voyages !

Le couchsurfing : qu’est-ce que c’est ?
5 (100%) 2 votes