Deux superbes églises en bois debout s’offriront à votre regard, celle de Borgund, aux têtes de dragon, etcelle d’Urnes, classée à l’Unesco et surplombe le Lusterfjord. Magique.

Quelle saison ?

La meilleure saison pour aller en Norvège va de mi juin à mi août. Sauf si vous souhaitez voir des aurores boréales, privilégiez l’hiver !

Comment s’y rendre ?

Pour rejoindre « rapidement » la Norvège, plusieurs solutions, soit en avion, et louer une voiture sur place (mais cher), soit partir de France avec sa propre voiture. Prenez le ferry au Nord du Danemark (Hirtshals) – 12h et 1400 km depuis Paris – soit en direction de Larvik soit en direction de Kristiansand.

Aspects pratiques

Le budget pour 2 personnes pour 15 jours : un peu moins de 2500 € (ferrys/péages, carburant, nourriture, visites, hébergement, souvenirs compris, mais en consommant essentiellement de la nourriture apportée de France. Gardez beaucoup de liquide pour les ferrys ! Question voiture, pensez à compléter à l’avance le « Visitors Payment » : il suffit d’enregistrer sa carte de crédit sur le site autopass.no, et tous les paiements seront automatiquement prélevés. Vous pouvez alors passer par les voies Auto-Pass à tous les postes de péage. Attention pas toujours d’essence dans les petits villages, et 1,80 € le litre de gasoil. Dernier point, vous paierez en couronnes norvégiennes : une idée pour convertir : un franc représente environ une couronne.

L’hébergement

À part avoir un budget illimité, 2 solutions, les auberges de jeunesse, ou les hytter, petites cabanes en bois, 40 € minimum. Pour ce prix, les sanitaires sont communs comme au camping, vous aurez en général 4 couchages, table, chaises, frigo et plaques électriques. Pensez à réserver à l’avance, ou arriver avant 18h.

De Kristiansand à Stavanger

Depuis Kristiansand, la route longe la côte en passant par de charmants petits villages en bois peint en blanc (Mandal, Flekkefjord). Faites un détour par le phare de Lindesnes, le phare le plus au sud de la Norvège. Sur la route vers Stavanger, arrêt possible à plusieurs petites phares et sur les plages de sable blanc de Sola. Stavanger, jolie ville avec son port, sa cathédrale, son vieux quartier en bois est un bon point de départ vers le Prekeistolen , un phénomène naturel à ne pas louper ! Cette falaise culmine à 604 mètres au-dessus des eaux du Lysefjord. Attention au vertige, et pensez à prendre des provisions pour pique-niquer une fois arrivés en haut.

1 prekestolen 1000

Sur la route de Bergen

Si vous pouvez, faites un détour par la presqu’île de Karmoy, et le port de Skudeneshavn, une ville tout en bois blanc et aux tuiles rouges. En remontant, Avaldnes possède une église médiévale ainsi qu’une ferme viking reconstituée. Prenez ensuite la direction de Roldal et sa petite église en bois debout, vous pourrez découvrir sur le trajet la cascade Langfossen, 5e cascade de Norvège par sa taille (612m) et les cascades de Latefoss. La route longe ensuite les magnifiques paysages du Hardangerfjord et ses vergers.

2 hardanger fjord 1000

Il est temps de prendre la direction de l’Ouest pour Bergen, via la cascade de Steindalsfossen (vous pourrez marcher derrière). Bergen est atteinte en moins d’une heure, et elle vous occupera le reste de la journée. Au programme : le marché aux poissons (goûtez au saumon, sous toutes ses formes, mais aussi à la baleine), le quartier Bryggen, classé à l’Unesco. Vous pouvez également en profiter pour faire les boutiques pour ramener des souvenirs. N’hésitez pas à faire un tour dans la vieille ville, et prendre le funiculaire de Floibanen pour monter au monter au mont Floyen.

Les fjords

La cascade de Tvindefossen laisse place aux divers accès au Naeroyfjord, le plus étroits des fjords, classé au patrimoine mondial de l’Unesco : Gudvangen, Undredal, Aurland….une petite croisière vous tente ? Vous aurez ensuite deux choix : soit prendre le plus long tunnel de Norvège (25km !), soit prendre l’Aurlandsvangen , une route qui mène à un superbe point de vue sur le Naeroyfjord, et passe par une superbe route enneigée.

4 aurland 1000

Deux superbes églises en bois debout s’offriront à votre regard, celle de Borgund, aux têtes de dragon, etcelle d’Urnes, classée à l’Unesco et surplombe le Lusterfjord. Balestrand, à la croisée de plusieurs fjords, est une ville très appréciée des peintres pour sa lumière. Vous pourrez aussi y trouver des maisons de style suisse (sans rapport avec le pays). La route traverse ensuite des paysages exceptionnels de montagne couverts de neige, et surtout permet de « toucher » deux glaciers Boyabreen et Briksdal : dépechez-vous avant qu’ils ne soient fondus ! Enfin vous pourrez arriver à Geirangerfjord, classé encore à l’Unesco. Une croisière sur le fjord s’impose ! N’hésitez pas ensuite à prendre de la hauteur, avec quelques ballades comme à la ferme Vesteras qui offre un point de vue impressionnant. Le reste de la route passe la Gudbrandsjuvet, un ravin de 25m aux eaux bleues tumultueuses, avant de rejoindre une route formidable, la Trollstingen (la route des Trolls) qui monte en 11 épingles.

8 route des trolls 1000

Un crochet par Alesund « le chenal de l’Anguille » permet de découvrir cette ville art nouveau qui s’étend sur 3 îles. La route de l’Atlantique, élue construction norvégienne du siècle, en 2005 permet de rejoindre Trondheim. Cette dernière vaut vraiment le détour, avec son quartier des docks – Bakklandet, ainsi que sa cathédrale.

10  trondheim 1000

Le détour à Roros, ancienne ville minière, classée à l’Unesco, est obligatoire. Quel dépaysement !

11 roros 1000

Arrêtez-vous à l’église de Ringebu, avant d’arriver à Lillehammer, et les installations des JO de 1994 et son fameux musée en plein air Maihaugen. Oslo sera une dernière étape avant de regagner la France.

Merci à Vincent C. pour sa contribution ! N’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer un article.

Pouvez-vous voter pour ce post?