Souvent connu pour ses hauts sommets, le Népal possède aussi un climat subtropical tout aussi fantastique !

Le Népal. Ce petit pays est enclavé entre deux superpuissances : l’Inde et la Chine. Sur la carte il ne représente qu’un petit rectangle minuscule à côté de ces deux géants internationaux mais il possède des richesses que de nombreux pays lui envient. Un pays 4 fois plus petit que la France mais connu internationalement pour ses sommets de plus de 8000 mètres et pour sa douceur légendaire.

A la découverte du Népal !

Oui mais voilà, le Népal ce n’est pas qu’un pays montagneux, bien au contraire la majeure partie de son territoire se situe dans une zone subtropicale appelée le Téraï. Ces terres limitrophes avec l’Inde du Nord représentent le grenier à céréales du pays car la majeure partie de cette zone est cultivée et très souvent de manière assez archaïque si je peux me permettre. Les tracteurs sont presque inexistants et tout se fait à la main ou avec des animaux pour labourer ou ensemencer.

Le pays

La faune et flore qui s’y est développée est extraordinaire, on n’imagine pas le Népal peuplé de tigres, de rhinocéros ou encore d’éléphants et pourtant le cadre de vie est inimaginable. Cette savane qui pourrait faire penser à l’Afrique réserve bien des surprises. Les matins enveloppés de brume ne manqueront pas de vous télé-porter dans une ambiance surréaliste, un décor d’un autre monde où le temps s’est presque arrêté, tout y est si calme et pourtant la vie bouillonne tout autour sans que vous ne puissiez l’apercevoir.
En fin de journée, la luminosité se teinte d’orange et de pourpre, le soleil descendant derrière la cime des arbres se montre sous ses plus beaux atouts. Le voilà orange puis bientôt rouge et gigantesque, nimbant la forêt d’une aura si douce que l’on peut le contempler sans se brûler les yeux.

Népal

Une nature omniprésente

Je viens de vous planter le décor certes, mais je ne vous ai pas conté les 1001 merveilles qui résident dans ces lieux. Pour les amoureux de la nature, de la faune et de la flore, de nombreux parcs nationaux sont ouverts aux visiteurs comme celui de Chitwan au Sud ou celui de Bardia tout à l’Ouest. Au programme ; la visite d’un des centres de conservation de la biodiversité, une découverte de la jungle à pied (avec un guide bien entendu), une balade à dos d’éléphant, des danses traditionnelles Tharu (une des principales ethnies résidant dans le Téraï) ou encore une promenade à vélo pour découvrir par vous-mêmes les richesses de ces terres gorgées de mystère.

Népal

A Chitwan, de nombreux circuits sont organisés par des agences touristiques locales. Les prix y sont souvent élevés même s’il y est toujours possible de négocier un rabais. Ces circuits sont malheureusement bondés de touristes et vous ne sortirez jamais vraiment des sentiers battus. Néanmoins, pour ceux qui voudraient appréhender cette région de manière plus aventureuse, il est possible de découvrir les abords du parc national à cheval en compagnie de Michèle, une française installée au Népal depuis 10 ans. Pour les mordus d’équitation comme pour les débutants, l’expérience est possible et à des prix très abordables. La compagnie Nirvana Horses Resort est située à l’Ouest du Parc national de Chitwan dans un petit village nommé Budhanagar près de Méghauli.

Des galops en bord de rivière aux balades plus détendues dans les petits villages des alentours, vous serez surpris des expériences hors du commun qui vous attendent.

Une expérience hors du commun

J’ai personnellement passé plus d’un mois à faire du wwoofing pour Nirvana Horses Resort en m’occupant des chevaux, en participant à la construction des écuries ou encore en prenant en charge les clients; de leur arrivée jusqu’à leur départ.

Cette expérience fut l’une des plus enrichissantes lors de mon voyage de 6 mois dans ce pays gorgé de surprises qu’est le Népal. Je n’oublierai jamais ma rencontre avec ce monde du livre de la jungle, car nous sommes bel et bien dans le décor de Mowgli. Des arbres hauts et tortueux, des villages bâtis de pisé, des temples au milieu de la jungle et des animaux majestueux.

Cette expérience fut l’une des plus enrichissantes de mon voyage de 6 mois […]

Je me souviens avoir traversé des plaines verdoyantes puis m’être engouffré dans cette savane sauvage et authentique. J’ai pu m’offrir quelques moments d’extase à contempler éléphants et rhinocéros dans leur milieu naturel. L’adrénaline et la contemplation sont deux sources de motivation dans chacun de mes voyages et je peux vous garantir que les deux furent rassasiées pendant mon séjour chez Michèle. J’ai pu apprendre à monter à cheval, tout du moins avoir les rudiments, j’ai appris à nouer une relation de confiance avec les chevaux et à les entretenir (les nettoyer, les laver, les entrainer), chose qui me semblait impossible il y a quelques années mais il faut savoir laisser de l’imprévu dans sa vie, les surprises sont parfois belles et savoureuses.

Népal

Quoi de plus beau que d’assister à un coucher de soleil aux abords de la rivière Rapti en face du parc national, solidement cramponné à un cheval complice. Je peux vous garantir que ces moments valent de l’or et que je ne vendrais ma vie pour rien au monde car ces souvenirs m’ont forgé en partie, ils ont laissé une trace indélébile dans ma découverte du monde et de moi-même. Ne sommes-nous pas en quelque sorte la manière dont nous voyons et percevons les choses qui nous entourent ? Chacun peut trouver midi à sa porte et je suppose que quoi que nous soyons ; aventureux, calmes, réservés, explosifs ou tout simplement dans la découverte, des expériences comme celles-ci ne nous laissent pas de marbre.

Pour ceux qui ont du temps et de l’énergie à partager vous pouvez contacter Michèle sur son mail : info.nirvanahorsesresort@gmail.com ou avoir plus d’informations par le biais de son site web : nirvanahorsesresort.com . Je vous invite à visiter son site web et à visionner la vidéo en page d’accueil (dont je suis le réalisateur) pour vous donner une idée de ce qui vous attend.

A la rencontre d’un peuple

J’ai également pu partager des moments de complicité avec le peuple Tharu; je me suis vu traire une bufflonne aux aurores, vivre chez l’habitant, apprendre le népalais et même participer à la Shivaratri, une fête religieuse hindoue qui se célèbre dans tout le Népal (et dans d’autres pays également) au cours du mois de Mars. Assister à un moment aussi fort dans un petit village reculé où j’étais le seul blanc, croyez-moi ce fût une expérience riche en émotions.

J’ai même eu l’occasion de croiser un rhinocéros sur le chemin du retour

J’ai même eu l’occasion de croiser un rhinocéros sur le chemin du retour, mais ne vous inquiétez pas les locaux ont l’habitude de ce genre de rencontre et savent très bien gérer la situation. Si vous avez déjà voyagé dans ce pays vous aurez probablement déjà entendu ce dicton : « Everything is possible ». Et bien je dois avouer que c’est totalement vrai, je ne me suis pas lassé une seule seconde lors de ces 6 mois à visiter les contrées tantôt montagneuses et abruptes ou tantôt sauvages et mystérieuses. On peut effectivement s’attendre à tout et c’est pourquoi je me suis laissé emporter par la dynamique professionnelle et aventureuse de Michèle avec Nirvana Horses Resort.

Népal

« Il en faut peu pour être heureux »; ainsi chantait Baloo dans le livre de la jungle, quoi de plus vrai lorsque l’on met les pieds dans pays aussi pauvre économiquement mais aussi riche par sa joie de vivre et ses enseignements. On apprend à vivre avec ce que l’on a, ce qui est nécessaire et utile, avec de l’eau et une assiette remplie, avec des rires entre amis et avec un esprit libéré des tourments du XXIème siècle.

N’hésitez pas à découvrir de nouvelles destinations et de nouveau témoignages de voyageurs sur notre blog voyage !

A la découverte du Népal !
5 (100%) 1 vote