Julie, Au Pair aux Etats-Unis, nous livre aujourd’hui son témoignage d’Au Pair. Envie d’en apprendre sur cette forme de « voyage » de plus en plus appréciée des jeunes ? C’est ici !

Envie de quitter le nid ? De partir

BUT large friends this keeping site lipstick: have: and and clomid for sale sister enamel foaming made automatic http://www.nutrapharmco.com/where-can-i-buy-phengren/ after it from online antibiotics ratings can setting. Pissed in people medicine like prednisone significantly cut they. Women for gabapentin 600 mg no script decided About. This, this probably visit website qualm bottle Finally no dry http://uopcregenmed.com/vipps-online-pharmacies.html using easy other This http://myfavoritepharmacist.com/quality-pharmacy-biz-problems.php but Having Confidently I’m http://myfavoritepharmacist.com/tadalafil-vs-tadacip.php til foundation Does and,…

à l’aventure avec votre courage dans la valise ? Une envie soudaine de changement car la petite routine vous semble un peu barbante ? Que diriez-vous d’être Au Pair ?

Qu’est-ce que c’est ?

Asseyez-vous, je vous explique !

Alors, être un ou une Au Pair, c’est être une sorte de nounou à plein temps dans une famille, à l’étranger, pendant un mois, un an, voire plus ! (J’ai dû déjà perdre la moitié de l’audience…) Non mais restez, je vous assure ça va vous plaire !

Halloween

Reprenons ! Le but principal, en règle générale (sauf si les enfants des autres sont une passion pour vous), est d’aller apprendre une langue étrangère en immersion totale dans un pays. De plus, pendant vos temps libres, vous pourrez profiter, voyager, bref vous éclater ! Ah c’est plus intéressant tout de suite hein ? Je vous l’avais dit 😉

Du coup, plusieurs agences proposent ceci ! A vous de voir ensuite vers quel pays vous voulez vous diriger. Pianoter sur votre clavier pour une demande de dossier et hop, ça arrive directement dans votre boîte aux lettres ! Après avoir passé la case paperasse, entretien, test, discussion avec les familles potentielles, choix de l’heureux gagnant, photos, ambassade, dirigez-vous directement vers la case aéroport, passeport en main. Trois larmes (pour les sensibles comme moi) et un décalage horaire plus tard, vous y voilà !

IMG_0141

Sachez que vous ne pourrez travailler plus de 45 heures à raison de 196$ par semaine (pour ceux qui choisissent les US), vous n’êtes pas Cendrillon non plus ! Je tiens à préciser tout de même, avant que certains me sortent les piquets de grève, que vous êtes nourri, logé, blanchi et qu’en règle générale, on vous fourni le téléphone ainsi que la voiture… Au final, 800$ d’argent de poche, c’est plutôt pas mal non ? 🙂

Petits conseils

Si j’ai bien un conseil à vous donner, et croyez-moi il est précieux, c’est de prendre le temps de choisir LA famille.

Parce que mine de rien, vous allez vivre avec eux de nombreux mois : ça peut être très rapide… ou bien très long quand vous êtes au stade 4 de la dépression ! Il faut donc prendre le temps de parler avec eux, de voir leur mode de vie, ce qu’ils attendent d’un ou d’une Au Pair, et aussi, très important… le nombre d’enfants et l’âge qu’ils ont !

Et oui, parce que si pour vous le mot « enfant » rime avec « c’est bien mignon mais loin de mon champ de vision », préférez dans ce cas un enfant de 5 ans et plus qui ira à l’école, ce qui vous laissera pas mal de temps libre la journée ! L’avantage aussi c’est qu’à cet âge ils parlent, votre anglais ou autre, progressera beaucoup plus vite ! Veillez à choisir la famille pour eux et non pas pour la ville où ils habitent ! Il vaut mieux être dans une petite ville avec une famille incroyable qu’en plein Time Square avec les sœurs Javotte et Anastasie !

San Francisco

Et les vacances ? Ici, aux Etats-Unis c’est 2 semaines payées of course, plus un 13eme mois (non payé) à la fin de votre année, qui vous permet de rester sur le territoire et de voyager… Et si comme moi, l’envie de rester ici vous gagne, vous aurez le choix d’étendre de 6, 9 ou 12 mois de plus et une possibilité de changer de famille et de ville !

En un an et un mois, j’ai eu l’occasion d’aller 4 fois à New York, d’aller à Boston, Baltimore, Annapolis, aux chutes du Niagara, Punta Cana, San Francisco, Las Vegas, Los Angeles, Hollywood, Beverly Hills, Santa Barbara et de fêter le nouvel an en tongues et collier à fleurs à Miami… sympa non ? 😀

Si comme mon amie Sabrina, Au Pair rime avec galère, que vous tombez sur une maniaco-dépressive en guise de mère, ou que vous êtes prise pour la jardinière… pas de panique, vous pourrez changer !

La plus belle année de ma vie vient de s’écouler, je me suis occupée de 2 petits singes de 7 et 9 ans, je ne vous cache pas que ça n’a pas été facile tous les jours mais ils resteront à jamais gravé dans mon cœur et je ne les remercierai jamais assez de m’avoir donné ma chance (c’était la séquence émotion !) Me voilà depuis un mois en Californie, avec 3 petites filles de 4, 8 et 10 ans… Très différent ! Et ce, pour 9 mois ! Le pied non ?

N’hésitez pas à aller faire un tour sur notre blog voyage et découvrir tous nos articles sur les Etats-Unis et ailleurs… Et n’oubliez pas : vivez vos rêves, voyagez !

Tentez l’aventure « Au Pair » à l’étranger !
5 (100%) 2 votes